masculins / PSG - OL

PSG-OL : une affiche de prestige avec un casting à fort accent brésilien

Publié le 16 septembre 2017 à 21:00 par SC

La pelouse du Parc des Princes pourrait être foulée par 9 joueurs brésiliens dimanche soir lors du choc entre le PSG et l'OL. Un chiffre incroyablement élevé pourtant pas si étonnant au regard de l'histoire passionnée pour le Brésil que les deux clubs partagent.

Il ne serait franchement pas étonnant d’entendre quelques mots en portugais sur la pelouse du Parc des Princes ce dimanche en prime-time. Les lusophones seront en effet en force lors du premier PSG-OL de la saison et d’une première affiche de prestige. Une affiche proposée donc par un casting à très forte consonance portugaise puisque la langue officielle du Brésil sera partagée par pas moins de 9 joueurs, auxquels on pourrait ajouter Anthony Lopes ! Et même si les effectifs de l’OL et du PSG ont une longue histoire avec le Brésil, ce sera tout simplement du jamais vu. 

La communauté auriverde du PSG, déjà conséquente depuis les arrivées il y a quelques années de Thiago Silva, Marquinhos, Lucas Moura et Thiago Motta, Brésilo-italien de naissance, s’est encore un peu plus agrandie lors du dernier mercato estival. Dani Alves et Neymar ont eux aussi décidé de poser les valises dans la capitale et de rejoindre leurs copains de sélections. 6 Brésiliens sur le rectangle vert et un septième aux côtés d’Unai Emery. Encore latéral gauche la saison passée, Maxwell a changé de tenue durant l’intersaison et a enfilé le costume de relais entre le groupe et la direction du club.

L’OL a lui aussi accueilli deux nouveaux Brésiliens durant l’été. Fernando Marçal puis Marcelo sont venus renforcer la défense olympienne en même temps que la filière du pays du ballon rond jusque-là représentée par le seul Rafael. Débarqué deux années plus tôt, le latéral droit lyonnais n’avait alors comme compatriote que Claudio Caçapa, entraîneur adjoint… spécialisé de la défense. Avec le lusophone Anthony Lopes dans les cages, l’arrière-garde lyonnaise n’a pas eu de mal à se comprendre.

RS8105_Brésiliens Novotel017-web 

Cris 

Les Français sont ouverts comme les Brésiliens. On a été très bien accueillis à chaque fois, il y avait une bonne ambiance. Les matchs de L1 ont été de plus en plus diffusés au Brésil. Voir tout ça à la TV donnait envie de venir ici. Quand les Brésiliens arrivent à Lyon, ils ne connaissent pas la ville. Mais ils l’adorent très vite… A notre époque, c’était plutôt l’OL car il y avait Anderson et Juninho. Les Brésiliens les regardaient beaucoup. Aujourd’hui, c’est plus le PSG avec Neymar, Silva…

Les deux clubs partagent donc une passion historique pour le Brésil, pays qui le leur a bien rendu. Le PSG a accueilli le premier de ses 31 joueurs brésiliens seulement une année après la création du club avec l’arrivée d’Abel Braga en 1971. Constantino Pires a été le tout premier à faire le chemin Brésil-Lyon en 1956, 6 ans après la fondation de l’OL. 16 autres Brésiliens suivront ensuite ses pas. 

56968

Le Brésil est donc logiquement toujours bien représenté dans ces PSG-OL et ses représentants aiment faire le spectacle, à l’image des Ronaldinho, Fred, Juninho, Thiago Silva et Lucas Moura, les 5 buteurs auriverde de cette confrontation. Depuis la saison 2000-01, il ne s’est pas passé un PSG-OL sans au moins un joueur brésilien présent sur le terrain, soit 17 confrontations de rang ! Sur cette période, l’OL n’a d’ailleurs disputé que deux matchs sans Brésilien (2013-14 et 2014-15) et le PSG un seul (2006-07). L’air de samba qui ambiance cette affiche n’est pas près de s’arrêter.

Sur le même thème