masculins / OL - Le Mans J-1

Que la fête soit belle

Publié le 12 mai 2006 à 17:54 par R.B

Une fois de plus, c’est dans le nid douillet de Gerland que les Lyonnais vont boucler leur saison ; celle d’un Record Historique. Cela vaut bien une fête majestueuse face aux Manceaux de Frédéric Hantz.

Prendre et donner du plaisir avant les vacances pour certains ; la Coupe du Monde pour d’autres ; voire, pour quelque uns, une dernière apparition sous le maillot olympien. Un programme qui ne devrait pas engendrer la mélancolie. Un programme synonyme évidemment d’un 25ème succès du quintuple champion de France avec la manière et des buts. Déception lilloise et parenthèse tropézienne derrière eux, les partenaires de Cacapa se souviendront qu’ils ont monté la première pierre de leur 5ème couronne dans la Sarthe, le 31 juillet 2005. Wiltord ouvrant le compteur but à la 37ème minute, avant que Carew ne scelle le sort de la rencontre. 36 journées plus loin, les Lyonnais ont 78 points de plus, soit 29 de mieux que cet adversaire à l’origine et à la conclusion de l’actuel exercice.

Il y a eu vendredi après l'entraînement la distribution des équipements aux supporters... Tiago finissant en slip sous la pluie. Il devrait y avoir sur la pelouse de nouvelles fantaisies locales pour accompagner ces ultimes 90 minutes. Il y aura ensuite la remise du trophée, des médailles, les embrassades, des pas de danses, l’envahissement du terrain. Il y aura certainement la mise à l’eau traditionnelle de personnalités, ou non, dans un vestiaire dédié aux blagues de potaches heureux, fous furieux. Corps séchés et habillés, il sera temps de se diriger vers l’Hôtel de Ville avant de finir, au gré des humeurs individuelles et collectives, dans une nuit pouvant conduire au petit matin. Esprit embué ou clair, il restera à l’heure du café, des croissants le sentiment du devoir joliment accompli pendant ces 10 mois de compétition jalonnés de 54 rencontres officielles, d’un peu plus de 36 000 kms liés aux différents déplacements, d’une soixantaine de nuits passée en dehors du lit quotidien.

[IMG40327#R]Pour ce baisser de rideau, Gérard Houllier ne pourra pas aligner les 24 éléments ayant participé à l’obtention de ce Titre Unique. 16 joueurs seront sur la feuille de match. Tous les grands absents de la déconvenue lilloise seront certainement de service ainsi que Jérémy Berthod dont la dernière apparition avec le groupe remonte au 6 mars à Ajaccio. Blessé à la cuisse, le défenseur latéral s’est soigné avant de rejouer uniquement avec la CFA. C’est sympa de le retrouver en pleine lumière. Ce match contre Le Mans pourrait être agrémenté de quelques envies individuelles. Qui de Wiltord ou de Fred va terminer meilleur buteur en championnat ? Qui de Carew, Fred ou Wiltord sera le meilleur artificier olympien de la saison ? Juninho rejoindra-t-il Cavéglia et Kabongo dans le top 10 des goleadors de l’histoire lyonnaise ?

En face, les copains de Pelé, assurés de terminer le meilleur des 3 promus, auront à l’esprit qu’il y a une place dans la première partie de tableau à préserver. Ce qui serait une superbe performance. Cela peut nécessiter un résultat positif en terres lyonnaises. Les Manceaux restent sur 8 matchs sans défaite dont 7 nuls de rang. Le dernier revers remontant à la 29ème journée… à Lille sur le score… de 4 à 0 ! Ils possèdent la deuxième défense du championnat derrière Bordeaux. Ils compteront sur les qualités de Matsui, Frédéric Thomas, Bangoura… et bien évidemment du gardien Pelé qui a montré de fort belles choses cette saison au point d’être sollicité, à priori, par de grands clubs européens. « Comme à chaque fois, nous jouerons pour l’emporter… ». Foi de Frédéric Hantz qui s’avoue cependant inquiet. « Certains joueurs sont déjà en vacances… Nous avons besoin d’être à 100%. Le MUC n’existe que par son collectif… Je m’attends à un match très difficile… » (Propos recueillis sur le Site Internet du club).

Allez, que la fête soit belle, inoubliable ; qu’elle nous donne envie de nous projeter déjà vers de nouvelles aventures. On s’habitue aux ambitions, aux progrès, aux succès… sans jamais se lasser. Alors par avance… merci pour tout ; merci à tous.
Sur le même thème