masculins / OL - Bordeaux

Que la fête soit belle

Publié le 15 mai 2015 à 21:00 par R.B

Assuré de sa place de dauphin après la victoire phocéenne face aux monégasques, l’OL va retrouver la Ligue des Champions en septembre prochain… L’occasion de fêter cela pour cette dernière de la saison à Gerland face à une équipe girondine qui vise un ticket en Ligue Europa…

Les phocéens ont filé un sacré coup de pouce aux partenaires de Maxime Gonalons. Laminés en Normandie par une belle équipe du Stade Malherbe, on commençait à craindre le pire en voyant l’ASM menait à la mi-temps au Stade Vélodrome… Et puis le match bascula dans le sens souhaité. Un OL délivré va donc se présenter pour la Der à Gerland de cette saison plus que belle en championnat. Dauphin d’un PSG redevenu intouchable dans la dernière ligne droite après l’avoir fait douter, c’est une performance de choix. Assis à la droite du trône avec la manière et tout ce bonheur procuré le plus souvent en offrant un jeu de qualité. Qui l’aurait imaginé quelques mois en arrière ?

Ne boudons pas notre plaisir même si certains se voyaient déjà tout en haut de l’affiche. L’Histoire restera belle. L’OL retrouve directement la Ligue des Champions. Il fallait remonter à la saison 2009-2010 pour revivre un tel scénario. 2ème avec 8 « mômes » titulaires (temps de jeu) formés au club sans oublier les 7 autres qui ont plus ou moins participé. Alex Lacazette va terminer meilleur buteur du championnat. L’entraîneur, le gardien de but, le joueur et l’espoir… l’OL est aussi nominé dans toutes les catégories pour l’attribution des différents trophées de la saison. Fekir a découvert l’équipe de France pour qui Lacazette a inscrit son premier but… Ce groupe s’est élevé. Il est logiquement récompensé.

Et même si on a senti de la lassitude chez certains ces derniers temps, il lui reste à réussir sa sortie chez lui. Libéré de la pression du classement, cela doit lui redonner des jambes, du liant dans son jeu et ce réalisme offensif, cerise sur le gâteau. L’occasion de communier avec ses supporters qui se sont pourléchés les babines en le faisant savoir avec gourmandise.

N’oublions pas l’adversaire de la soirée. Il entend bien faire sa fête une semaine plus tard dans sa nouvelle enceinte en ayant accroché une sixième place qui pourrait l’envoyer dans les tours qualificatifs de la Ligue Europa si le PSG s’imposait en finale de la Coupe de France face à l’AJA... Un résultat positif face à l’OL éviterait peut-être un dernier match tendu face au MHSC (7ème à 3 points)… Les Girondins de Sagnol ont des arguments même en étant privés depuis plusieurs semaines du buteur Diabaté. L’entraîneur bordelais peut compter sur Carrasso, Plasil, Chantôme, Khazri… et Rolan vient de retrouver le chemin des filets après cinq journées blanches.

Pour cette dernière sortie de l’exercice à Gerland, Hubert Fournier ne pourra pas récupèrer l’indispensable Christophe Jallet, souci musculaire. Ni Clinton NJie. Est-ce-que l’entraîneur olympien sera tenté d’apporter des modifications après la prestation caennaise ? Pourquoi pas...


Tout en respectant l’adversaire, place, on l’espère, à une belle fête pour couronner dignement ces 10 mois de compétition. 90 minutes qui pourraient aussi marquer  les derniers pas à Gerland sous le maillot lyonnais de certains éléments.

Sur le même thème