masculins / OL - Manchester J-1

Que le diable soit olympien...

Publié le 19 février 2008 à 19:30 par R.B

Manchester en 1/8èmes de finale de la Champions League, ce n’est pas un cadeau pour l’OL. Le sextuple champion de France a l’occasion de réaliser un véritable exploit face aux Mancuniens. Cela commence par une première manche à Gerland…

Les Diables Rouges de Sir Alex Ferguson semblent sur une autre planète. Un effectif de très grande qualité, de véritables stars, une propension à se projeter ultra rapidement vers l’avant, un jeu hyper réaliste que ce soit défensivement et offensivement, un entraîneur charismatique, une puissance financière qui permet quasiment tout… ce Manchester United fait peur. Il est logiquement un des favoris de la Champions League. Lors de la phase de poule, il a obtenu le meilleur total de points des 16 qualifiés ; il possède le meilleur buteur de cette phase (Christiano Ronaldo 5 buts avec Ibrahimovic). Il vient d’éliminer Arsenal, le leader du championnat, en Cup en lui plantant 4 buts. Impressionnant !

En face, l’OL qui a du mal depuis la reprise à montrer en continu un visage séduisant. Et qui voit de plus en plus, en championnat, la menace bordelaise dans son rétroviseur. En tant normal, il aurait déjà été compliqué de se défaire de ce grand d’Europe. Cela semble plus compliqué en ce mois de février 2008. Mais la belle incertitude du sport prend toute sa dimension en football. Le ballon rond permet toutes les folies, tous les rêves, tous les exploits. Il faudra pour cela réussir ce premier match à Gerland, soit en prenant un avantage, soit en ne galvaudant pas ses chances avant le match retour. [IMG42932#R] Si le collectif parle à l’unisson ; si l’exceptionnel talent des Benzema, Ben Arfa, Juninho, Coupet répond présent ; si l'expérience du groupe parle; si l’envie de se faire mal, de mouiller le maillot, de rentrer dans le lard des coéquipiers de Giggs est au rendez-vous ; si Gerland pousse comme jamais… tout est bien évidemment possible.

L’OL n’a pas l’étiquette de favori comme face à l’AS Roma la saison dernière. Cela peut l’aider dans ses intentions. Restera, si possible, à choisir la méthode pour faire douter, voire battre MU. Subir,   priori, condamnerait le sextuple champion de France. En rappelant que l’OL a du mal à faire un résultat positif en ne marquant pas de but. 1 seul 0 à 0 (face à Nice) en 36 rencontres ! "Il faudra les presser d'entrée, ne pas les laisser s'installer dans le match..." Alain Perrin a dévoilé un peu ses intentions lors de la conférence de presse. Y-aura-t-il des choix tactiques différents? "Je ne vais pas vous le dire... vous le verrez à l'heure du match". Va-t-il par exemple renforcer les couloirs pour bloquer Cristiano Ronaldo, Evra, Giggs...?

L’OL se présente face à son plus gros défi européen à l’occasion de son 145ème match continental. Signer une performance mercredi soir montrerait au-delà des possibilités de qualification que l’OL a toujours de remarquables ressources pour rebondir. "Un match à hauts risques... un gros match... un match à bascule qui peut faire que la saison devienne on non positive...". Qu'il a raison Karim Benzema. Cela rassurerait en effet pour la suite du championnat. La venue de MU inquiète forcément, mais elle est diablement excitante. Alors que le diable soit olympien pendant ces premières 90minutes.
Sur le même thème