masculins / Rennes 1 OL 1

Que penser de ce point ?

Publié le 07 novembre 2010 à 16:10 par R.B

Les Lyonnais ont ramené le point du match nul de Rennes… et de nombreuses certitudes… négatives et positives… Match retour...

Il y avait du monde à l’aéroport de Rennes pour attendre le groupe olympien avant son embarquement pour Lyon. Séance photos et dédicaces après son match compliqué face aux Bretons. Briand, à froid, avait plus mal au fessier. Cela ne l’a pas empêché de s’asseoir dans cet avion qui venait juste de déposer les Marseillais à Paris pour le fameux Classico. A quoi pouvez-vous penser les Lyonnais ?

 

Certainement à un peu de repos après cet enchainement de matchs. 

Assurément qu’ils ont un immense gardien, un très bon gardien remplaçant (Vercoutre) ! Hugo Lloris a sauvé le groupe d’une catastrophe. Une fois encore il a participé grandement à ce résultat positif comme il l’avait déjà fait contre Monaco, Schalke, Hapoël, Nancy, Sochaux, Lille et à un degré moindre  Brest. Faites le calcul, seuls les matchs avec un résultat positif, face à VA, Arles-Avignon, Benfica  n’ont pas nécessité son talent. Il doit souvent se demander ce qui se passe. On pouvait d’ailleurs lire sur ses lèvres après le but encaissé : « incroyable… ». Comme on avait compris sa colère après les deux premières frappes adverses. Lui, il ne se pose pas de questions. Hugo, c’est le Boss de cette équipe.

 

Ils ont prouvé qu’ils avaient du caractère pour ne pas sombrer, pour revenir, voire pour l’emporter après s’être mis dans le pétrin comme ce fut le cas récemment contre Nancy, le LOSC, Sochaux, PSG, Arles-Avignon, Benfica, et donc à Rennes. Mais c’est un jeu dangereux… qui vous laisse dubitatif pendant le match, mais désormais, aussi, avant. 

Ils ont montré qu’ils pouvaient élaborer plusieurs fois des séquences convaincantes. Ils pourront toujours maudire ces poteaux et barres. A Rennes, l’OL a touché pour la onzième fois du bois.

 Ils ont cherché à l'emporter tout en ne voulant pas perdre comme le prouvent les réajustements de Claude Puel en cours de seconde période; comme le prouvent les intentions lyonnaises, mélange "d'audaces" et de "précautions" face à une équipe pourtant rajeunie.

 

Il ont vu un très bon Gomis dans son rôle de point d’ancrage. « Bafé » a progressé depuis qu’il est arrivé à l’OL dans sa façon de garder le ballon, de jouer dos au but, de se déplacer. Il lui reste à marquer plus, ce qu’il aurait pu faire au Stade de la Route de Lorient, si Douchez n’avait sorti un arrêt majuscule sur une de ses reprises.

Ils ont vu que l’ensemble du groupe n’était pas au même niveau de forme. Ah ces blessés à répétition qui empêche certainement des prestations plus convaincantes, des choix plus vastes. Mais pourquoi autant de blessures ? 

 

Ils savent que Michel Bastos est une arme sur coup franc direct. Il a inscrit son troisième avec le maillot lyonnais ; le premier de l’OL cette saison. Les trois à l’extérieur. Un Michel Bastos qui en ayant pris un carton jaune sera suspendu à Lens.

 

Ils se doutent qu’il y a un véritable problème dans le couloir gauche de la défense quand Cissokho est absent. Claude Puel n’a pas la solution de remplacement ou n’a pas su la trouver... Källström, Bastos, Lovren, Kolo ont été réquisitionnés, apparemment sans satisfaire l’entraineur comme en atteste le choix de Lovren à Lisbonne alors que Kolo était dans le groupe. Lovren, déjà utilisé par le passé à ce poste ce qui avait fait dire à Claude Puel qu’il n’était pas véritablement à l’aise à ce poste.

 

Ils ne peuvent nier que dans l’aspect défensif, ils sont « à la rue » trop régulièrement. Les 9 derniers buts encaissés (Arles, PSG 2, Sochaux, Benfica 4 et Rennes) sont tous des buts liés à des erreurs en tous genres. Il ya des absences individuelles, collectives, de concentration… C’est trop, beaucoup trop. Lors des 8 derniers matchs de L1, l’OL a encaissé au moins un but ! Si face à Rennes, l’OL a su redresser la tête après un début catastrophique et s’est crée des occasions de but, n’oublions pas ces corners bretons qui ont mis au supplice les partenaires de Cris. Ces coups de pied arrêtés défensifs sont un véritable problème…

 

En faisant leur compte en championnat, ils ont constaté qu’ils sont invaincus depuis ce fameux derby perdu, soit 5 matchs sans défaites. 3 succès et nuls pour 11 points sur 15 possibles. On se souvient des 5 points pris lors des 5 premiers matchs ! Avec ce total de 16 points, l’OL est à portée du podium, mais pas très loin de la zone rouge. On verra un peu mieux si ce point pris à Rennes est un point de gagné… ou deux points de perdus en connaissant les résultats de l’OM, Toulouse, Montpellier, Brest. Avant cette 12ème journée, l'OL avait le meilleur total de points pris des 4 dernières journées avec Brest et peut-être l'OM, en cas de victoire face à Rennes dans son match en retard.

 

Et selon la façon que l’on regarde cette bouteille, à moitié pleine ou à moitié vide, ramenée de Rennes, on pourrait conclure que le pire pourrait revenir comme le nettement mieux se produire. Franchement, nous ne sommes pas pressés de voir ce pire. En revanche, pas de doute, nous avons hâte de vivre ce nettement mieux.