masculins / OM-OL 1-1

Que retenir du déplacement au stade Vélodrome ?

Publié le 20 décembre 2010 à 15:10 par R.B

L’OL a ramené un bon point de Marseille et poursuit sa série d’invincibilité, la portant à 11 journées… L’OL a franchi incontestablement un cap depuis plusieurs matchs… Match retour…

En écoutant le discours de Didier Deschamps et de Claude Puel, on se dit que le football n’est pas une science exacte. Chaque entraineur affirmant que son équipe méritait « un peu » de l’emporter.  Finalement ce match nul semble plutôt logique en regrettant une fois encore que l’OL ait encaissé un but coupable. L’OL qui a toujours encaissé au moins un but à l’extérieur cette saison en 9 matchs de championnat et 3 de LDC. Match nul logique en tenant compte aussi des absents dans chaque camp et des rares occasions partagées de faire enfler le tableau d’affichage, même si les Lyonnais auraient pu « tuer » le match en inscrivant un 2ème but.

Ce point du match nul fait certainement plus les affaires à court terme de l’OL que de l’OM, même si l’OL a quitté le podium alors qu’il aurait pu s’emparer de la première place. Ce point synonyme d’invincibilité conservée.  11 matchs de rang sans perdre en ayant pris 25 points sur 33 possibles, cela inspire le respect en sachant d’où partait le septuple champion de France au soir de la 7ème journée. Ce match face à l’OM est à l’image de ce que propose l’OL depuis plusieurs semaines : solide collectivement sans atteindre… encore… le très bon, l’irrésistible.

Solide comme le jeune Lovren qui prend de plus en plus de poids dans cette défense olympienne. Solide comme « le pestiféré Makoun » au four et au moulin que ce soit en position de 6 (TFC) ou plus haut (OM). Solide mais aussi décisif, et génial comme Lisandro capable de faire un festin avec des miettes ! 2 frappes cadrées pour un but. Les buts qu’ils empilent depuis son retour en forme. L’Argentin a signé au Stade Vélodrome son 10ème but de la saison Il en avait inscrit 14 lors de la première partie de saison 2009-2010 en jouant plus (21 matchs contre 16 avant Auxerre).

A 90 minutes des vacances de Noël, l’OL a incontestablement franchi un cap prometteur pour la suite de l’exercice 2010-2011. Et en ce qui concerne le championnat, d’une façon générale, on a vraiment l’impression que tout est à faire tellement la situation est serrée et que l’OL a évidemment une belle carte à joueur pour le titre surtout si tout le monde atteint son meilleur niveau.

Sur le même thème