masculins / OL - Lorient 3-2

Quel renversement de situation !

Publié le 22 avril 2012 à 23:16

Menés 2 buts à 0, les Lyonnais ont renversé la vapeur et se sont imposés grâce à deux buts dans les dix dernières minutes de jeu.

En cette soirée d’élection présidentielle, l’OL accueillait le FC Lorient. Les gones souhaitaient se relancer après une lourde défaite à Toulouse trois jours plus tôt et ainsi espérer, encore et toujours, d’accrocher la 3e place du championnat. Le onze aligné par Rémi Garde au coup d’envoi était le suivant : Lloris, Dabo, Cris, Lovren, Cissokho, Gonalons, Grenier, Briand, Källström, Lisandro, Lacazette.

Les Olympiens s’installèrent dans le camp adverse dès les premières minutes de jeu. On insistait beaucoup sur le coté gauche où Aly Cissokho se montraient disponible et multipliait les centres. Kim Källström s’essaya à la frappe d’une vingtaine de mètres mais sans trouver le cadre. Quelques minutes plus tard, le gardien breton, Fabien Audard du céder sa place à Chaigneau sur blessure (16e). Malgré une entame très correcte les joueurs de Rémi Garde s’endormirent légèrement. Il n'en fallait pas plus aux Lorientais pour exploiter l’apathie lyonnaise et ouvrir la marque sur un contre rondement mené et conclu par Monnet-Paquet (21e).
L’OL faisait preuve de grosses largesses notamment dans l’alignement de la défense. Ce fut justement sur ce type d’erreur que les merlus doublèrent la mise grâce à Autret complètement oublié dans le dos de la défense (25e). Après avoir frisé le KO, les gones réduisirent la marque sur un corner de Grenier prolongé par Lovren vers Cris qui plaça une volée au fond des filets (38e). Malgré ce sursaut d’orgueil rhodanien, les Bretons se montraient toujours aussi saignants avec, notamment, un Mathias Autret dans tous les bons coups. L’OL regagna donc les vestiaires avec un but de retard.

Ça poussait coté lyonnais afin de recoller au score. Kim Källström se heurta aux poings de Chaigneau sur une frappe enroulée (49e). Clément Grenier laissa sa place à Bafé Gomis (52e). Jimmy Briand laissa à son tour sa place au bénéfice de Yoann Gourcuff. L’attaque des gones semblaient  trop désordonnée pour inquiéter l’arrière-garde adverse. Bafé Gomis était bien servi par Yoann Gourcuff mais l’attaquant olympien croisait un peu trop pour égaliser (75e). Quelques secondes plus tard, Lisandro profita d’un coup franc vite joué pour fixer la défense et frapper dans le petit filet de Chaigneau (77e). Les gones finissaient la rencontre en boulet de canon. Bafé Gomis profita d’un cafouillage sur un corner de Gourcuff pour propulser le ballon au fond des filets et donner ainsi l’avantage à l’OL. Menés 2 buts à 0, les joueurs de Rémi Garde avaient totalement renversé la situation pour s'imposer 3 à 2.

La feuille de match !

Sur le même thème