masculins / Stage de préparation

Quelle intensité !

Publié le 14 juillet 2015 à 19:37 par SC

Jour 9. Les internationaux ont vécu une matinée très éprouvante. L’autre groupe les a rejoints sur le terrain de Bluche un peu plus tard pour une dernière séance suisse.

9h15. « Il faut se faire mal si tu veux faire mal ensuite à l’adversaire ». En une phrase, le capitaine lyonnais a résumé le sens de cette préparation à très haute intensité. Maxime Gonalons et ses coéquipiers internationaux en ont bavé ce mardi matin. Arrivés à Bluche à un peu plus de 9 heures, ils en sont repartis à 11h30. Près de deux heures d’efforts pour boucler une séance très chargée. Les joueurs ont d’abord travaillé le haut du corps et le gainage avec une dizaine d’exercices de renforcement musculaire. Déjà des grimaces et de la sueur. Mais le plus dur arrivait...

Au programme du restant de la séance, un circuit de trois exercices différents. Le premier, du travail d’appuis, d’impulsion ou encore de vivacité derrière des mannequins avec plusieurs séquences sur un rythme effréné. Le deuxième, des deux contre deux sur un petit terrain avec toujours la même intensité. Le troisième, deux mi-temps d’opposition sur un terrain de 30 mètres de long. Au coup de sifflet, plusieurs joueurs se sont agenouillés ou assis pour récupérer…pensant que la séance était finie. Et puis Bruno Génésio lâcha : « Au fait les gars, on le fait deux fois le circuit ». C’était donc reparti pour un tour…

10h30. Un menu un peu plus allégé que le festin des internationaux pour les joueurs de l’autre groupe. Ces derniers ont d’abord travaillé physiquement à l’aide de plusieurs ateliers avant de faire une opposition. Yassine Benzia, Corentin Tolisso et Mehdi Zeffane se sont entrainés avec le second groupe. Ils pourraient faire partie des joueurs convoqués pour le rendez-vous de demain contre le PSV Eindhoven.