masculins / Entre Bordeaux et Lens...

Quelle protection ?

Publié le 19 septembre 2005 à 12:28 par AT

Au lendemain du match nul entre Bordeaux et l'O.L., David JEMMALI accuse ouvertement le corps arbitral de protéger l'O.L..



Si le défenseur girondin insiste sur la faute de main de CRIS en début de match, il oublie de parler de son geste déplacé sur TIAGO (93ème) comme ceux de son partenaire Franck JURIETTI sur Anthony REVEILLERE d'abord (57ème) et sur FRED ensuite (64ème), qui auraient très bien pu être sanctionnés d'une expulsion.



Si on se fie au raisonnement du défenseur bordelais qui assimile une éventuelle erreur d'arbitrage à une protection délibérée de celui qui aurait fait la faute, David JEMMALI et David JURIETTI seraient donc protégés ?



Bien évidemment la réponse est non.



L'an dernier, l'arbitre du match Monaco – O.L. a oublié une main d'EVRA qui aurait dû offrir un penalty à l'O.L.. Personne n'a alors polémiqué côté lyonnais. Après avoir visionné les images l'arbitre a reconnu qu'il y avait bien penalty, et la saison s'est poursuivie avec son lot d'aléas.



Cette fois encore la Ligue 1 reprendra son cours. Sans autre protection que celle du jeu.

Sur le même thème