masculins / Stage de Tignes

Quelle séance !

Publié le 09 juillet 2012 à 16:12 par R.B

Lundi 9 à Tignes

10 photos

Le réveil musculaire, c’est une chose, mais la séance qui a suivi à 10h 30 a mis les organismes à rude épreuve…

7h 30. Au bord du lac, pas très loin de l’hôtel, Robert Duverne a  pris le groupe en mains avant le petit déjeuner pour un réveil musculaire à base de divers exercices. Le ruisseau juste à côté invite au farniente ; dans le ciel, un bout de lune n’a pas fini de se coucher ; et comme chaque jour à cette heure de la journée une grande blonde tourne autour du lac. Mathieu Gorgelin est parti faire du vélo.

3 heures plus tard, un menu copieux attend les copains de Cris. Divers ateliers (appuis, slalom, technique ballon, duels avec ballon, haies et pas chassés) à faire en un temps donné avec des plages de récupération. Au fil du temps, le souffle manque, les jambes brûlent, les visages rougissent… "C’est costaud" avoue Cris… "Je suis mort… " reconnait Lisandro qui s’est quasiment rasé la tête…

Franchement sous le soleil et après les efforts consentis depuis le début du stage, ce n’est pas de la tarte ! Novillo boîte bas : « j’ai plein d’ampoules… ». L’abreuvoir au bord du terrain permet de se rafraichir la tête, le visage…  « Une séance athlétique avec et sans ballon. Très dur… Les joueurs sont dans le stage… » Gérald Baticle a résumé  la grosse heure d’efforts.

En fin de séance, Dabo, Grenier, Gonalons se tremperont dans l’abreuvoir, où par le passé Fabio Santos avait plongé sa cheville meurtrie par une vilaine entorse, pour récupérer malgré l’extrême fraicheur de cette eau. Une jolie brune a remplacé la grande blonde et fait son footing. D’autres gens sont en vacances et s’arrêtent quelques instants pour suivre la troupe lyonnaise avant de continuer leurs activités.

Etirements mérités. Midi passé, l’heure de regagner l’hôtel tout proche. L’entrainement de l’après-midi est fixé à 17h 30 avec ensuite une séance de dédicaces.

Photos

Lundi 9 à Tignes

10 photos

Sur le même thème