masculins / Monaco - OL J-2

Quelques chiffres remarquables

Publié le 21 avril 2006 à 11:15 par R.B

Gérard Houllier avait émis le souhait en janvier que son équipe soit, au-delà du titre de champion de France, la formation ayant réalisé le meilleur parcours aller et retour. C’est à priori bien parti.

Un tel parcours avait déjà été réalisé par le groupe 2004-2005. Champions d’automne avec 39 points, les Olympiens de Paul Le Guen avaient terminé avec un total de 79, soit 40 points pour la phase retour. Rennes 32 et Lille 31 étant largement distancés.

Cette saison, les partenaires de Claudio Cacapa comptaient 44 points fin décembre. Ils en ont déjà 78 à 4 journées de la fin. Cela fait donc + 34 points. Rennes est le principal concurrent du quintuple champion de France + 30 devant Bordeaux + 29…

Autre chiffre remarquable ? Les Lyonnais ont déjà inscrit 15 buts de la tête en championnat (la meilleure équipe dans ce domaine) ; un record lors des 5 dernières saisons. 15, donc, pour l’instant (Fred 4, Wiltord 3, Carew 2, Tiago 2, Diarra 1, Cacapa 1, Cris 1, Govou 1). 12 buts en 2004-2005 (Essien 3, Diarra 2, Cris 2, Govou 2, Wiltord 1 et Clément 1). 7 buts en 2003-2004 (Elber 2, Malouda 2, Essien 1, Luyindula 1 et Cacapa 1). 7 buts en 2002-2003 (Luyindula 2, Chanelet 1, Laville 1, Diarra 1, Juninho 1 et Cacapa 1). 5 buts en 2001-2002 (Née 2, Foé 1, Luyindula 1 et Govou 1).

Et encore ? Ce chiffre extraordinaire de 7 buts encaissés à l’extérieur. 10 matchs sans but pris (Nantes, Sochaux, Metz, Nancy, ASSE, Auxerre, Strasbourg, Toulouse, Troyes et PSG). 7 rencontres avec un but dans les filets (Le Mans, OM, Bordeaux, Lens, Rennes, Nice, Ajaccio). Cela ne s’est jamais produit dans l’histoire du championnat qu’une équipe encaisse moins de 10 buts (11 buts pour le PSG en 88-89) et qu’un groupe ne prenne pas au moins une fois plus d’un but.
Sur le même thème