masculins / OL 1 - Rennes 4

Quelques constats après la défaite

Publié le 27 février 2006 à 15:00 par R.B

Quelques constats après la lourde défaite lyonnaise face aux Bretons de Rennes, sans oublier le superbe comportement des supporters olympiens qui n'ont jamais cessé d'encourager leurs protégés.

Retour sur cet OL - Rennes

Juninho:

Si, contre Rennes, Juninho a inscrit le 61ème but de sa carrière lyonnaise, ce but correspond à une défaite ; la seconde de l’OL, lorsqu’il a été buteur, après celle de la saison dernière à Lille. Et comme dans le Nord, ce but est intervenu sur un penalty. En parlant de penalty, celui de samedi soir était le premier accordé et wqréussi en championnat par les Olympiens… après celui inscrit à Lille le 23 janvier 2005.

Au sujet de Juninho, c’est aussi la seconde fois de sa carrière olympienne qu’il marque au moins un but lors de 3 rencontres successives. Il avait marqué contre Nantes, au PSV et donc Rennes. En 2003-2004, il avait enchaîné Nice, Bayern et Marseille.

Une défaite 4 à 1 à Gerland ?

C’est la 5ème fois que cela se produit en championnat de L1. En 1965-66, le Bordeaux de Couécou, Chorda and CO avait battu l’OL de Di Nallo ; En 1970-71, c’est au tour du Marseille de Skoblar d’appliquer le même tarif aux partenaires de « La Fleure » ; En 89-90, les Phocéens remettent cela… Papin, Waddle… donnent la leçon aux coéquipiers de Rémi Garde ; En 2002-2003 pour fêter le second titre lyonnais, Guingamp animé par le duo Drogba-Malouda créent la surprise, le jour des adieux de Sonny Anderson.

Une défaite après un match de Champions League ?

Cela n’était plus arrivé depuis le revers contre le PSG 1 à O le 17 avril 2005 ; 4 jours plus tôt, les Lyonnais avaient disputé le ¼ de finale retour au PSV Eindhoven !

1 but après un corner ?

C’est la première fois que cela se produit cette saison. 1 but sur les 28 encaissés. 8 autres sont venus de centres… 6 après des coups francs… 2 ont été inscrits sur coups francs.

L'OL mené au score?

Contre les Bretons, les coéquipiers de Juninho ont été menés au score pour la 14ème fois de l’exercice 2005-2006 : Marseille (2 fois), Bordeaux, Lens, Rennes (2 fois), Troyes, Nice, Lille, Lens, Nantes, Real Madrid, Olympiakos, Ajaccio. 5 succès, 7 nuls et 2 défaites.

Moyenne anglaise après 27 matchs:

Les Olympiens ont une moyenne anglaise (différence des points perdus à domicile et ceux gagnés à l’extérieur) de + 17 : 12 points laissés à Gerland (2 défaites et 3 nuls) et 29 pris à l’extérieur (8 succès et 5 nuls). La saison dernière au terme des 38 rencontres, les partenaires de Cacapa avaient perdu 13 points à la maison (1 défaite et 5 nuls) et glané 35 unités loin de leurs bases (9 victoires et 8 nuls)… soit un + 22 final. Il reste au total 33 points à prendre pour l’OL… 5 rencontres à domicile et 6 à l’extérieur. Les Bordelais ont la possibilité de prendre encore 30 points… 5 rencontres à domicile et à l’extérieur.

Les Supporters:

Et pour finir, un coup de chapeau aux supporters lyonnais qui se sont laissés aller l’espace de quelques secondes… seulement... à un peu de sifflets bien normaux après le quatrième but rennais avant de continuer à encourager solidement leurs protégés. Oui, ces supporters sont devenus… au fil des saisons… de véritables supporters.
Sur le même thème