masculins / Transfert

Quelques précisions sur le mercato

Publié le 20 janvier 2009 à 11:51

L’OL apporte quelques précisions concernant les noms cités dans la presse ce matin

Durant le mercato d’hiver, tous les journaux sportifs y vont de leurs pronostics. Qui arrive ? Qui part ? Et bien évidemment l’Olympique Lyonnais est l’un des clubs dont nos confrères parlent beaucoup ce matin. Mr Marino Faccioli, Directeur Administratif de l’Olympique Lyonnais, fait un point sur les quelques noms cités dans la presse de ce matin.

Concernant Julien Faubert, il précise que c’est un joueur qui intéresse l’Olympique Lyonnais mais à l’heure actuelle « aucune décision n’a été prise à son sujet et d’autres joueurs sont concernés par ce poste de latéral. Des discussions sont en cours. » Avant de clore ce dossier, il souligne : « on est encore dans les discussions, on avance mais pour l’instant il n’y a rien de définitif contrairement à ce que les journaux écrivent. » Avec la blessure de Sidney Govou, l’OL étudie la possibilité de le remplacer. Différents dossiers sont à l’étude. Le joueur Savidan peut potentiellement intéresser l’OL. Mais on est dans le même cas cité précédemment (Julien Faubert). Aujourd’hui il n’y a rien de définitif concernant ces joueurs là.

Enfin Mr Marino Faccioli fait le point sur Fred. Dans « le 10 Sport » Bernard Lacombe déclarait ce matin : « Fred est libre. » Alors qu’en est-il exactement de la situation de l’attaquant brésilien à l’Olympique Lyonnais ? C’est l’une des questions que nous avons posées au directeur administratif : « Fred, qui a exprimé il y a quelques semaines sont désir de retourner au Brésil, est toujours à Lyon » précise le directeur administratif de l’OL avant de poursuivre « Le club à été très compréhensif à son égard et lui a affirmé que s’il souhaitait y retourner pour se refaire une santé là-bas, il était prêt à le laisser libre. Aujourd’hui, nous sommes toujours dans cette disposition mais contrairement à ce que nous a dit Fred, les choses traînent. Aujourd’hui, en ce mardi 20 janvier il tergiverse encore… et il est toujours là. »