masculins / OL 1 - Nice 1

Quelques remarques chiffrées après Nice

Publié le 29 janvier 2007 à 09:38 par R.B

La mauvaise passe olympienne suscite quelques constats basés sur l'hisorique récent...

Quand pour la dernière fois en championnat les Lyonnais n'avaient pas remporté un seul match sur une série de 4 rencontres? C'était lors de la saison 2002-2003, de la 24ème à la 27ème journée: Lens 2 OL 2, OL 0 Nantes 0, Monaco 2 OL 0 et OL 0 Troyes 0. Soit 3 points sur 12 possibles. En 2000-2001, ils avaient fait la même chose de la 1ère à la 4ème journée. En revanche, en cette saison 2006-2007, ils ont reçu 3 fois pour un seul déplacement.

La saison dernière à la même époque, le mois de janvier, l'OL avait réalisé un parcours nettement plus positif. En championnat, succès à Strasbourg 4 à 0, à Nancy 2 à 0, contre Marseille 2 à 1 et nul face à Auxerre 1 à 1. Soit 10 points sur 12 possibles. L'OL avait aussi battu le GF38 en 4 à 0 à Grenoble. C'est le mois de février 2006 qui avait été "terne" en championnat avec 2 nuls, 1 défaite et 1 victoire.

L'OL a manqué son 2ème penalty en championnat cette saison. Après Juninho contre St-Etienne, Fred en a fait de même contre Nice. 2 sur 3 donc pour les Lyonnais. Seul Benzema a réussi le sien (à Nice). Benzema ayant d'ailleurs inscrit un penalty lors du Trophée des Champions (PSG). Le réalisme offensif et défensif? Lors des 4 derniers matchs de championnat, l'OL a frappé 88 fois pour 2 buts, soit 1 but tous les 44 tirs! Alors que la moyenne en championnat avant ces 4 rencontres était de 1 but tous les 8 tirs... En face les adversaires ont inscrit 5 buts en 4 matchs pour 20 tentatives... soit 1 but tous les 4 tirs. Alors que la moyenne, en championnat, était avant d'1 but tous les 14 tirs! Ce constat sur le réalisme est aussi valable si l'ont parle du mois de janvier. 1 but inscrit pour près de 17 tentatives et 1 but encaissé pour un peu plus de 5 tirs adverses.

Ce constat est valable pour Juninho auteur de 9 buts cette saison. Avant Monaco, il avait marqué 8 buts en 77 tentatives, soit un réalisme d'un but en un peu plus de 9 tirs. Après les Monégasques, il a marqué un but en 26 tentatives...
Sur le même thème