masculins / Entrainement

Qui a parlé de trêve ?

Publié le 07 octobre 2015 à 22:25 par SC

Les joueurs lyonnais se sont infligés ce jeudi matin une séance d’une grande intensité.

Les matchs se sont arrêtés le temps d’une parenthèse internationale de deux semaines. Pas les efforts. La trêve n’existe pas du côté de Tola Vologe. Les joueurs lyonnais, non concernés par les échéances avec les diverses sélections, s’en sont de nouveau aperçus ce jeudi matin. L’entraînement du jour, avec ou sans ballon, a duré un peu plus d’une heure et demie.

Un programme copieux pour cette deuxième séance de la semaine. Les hommes d’Hubert Fournier ont d’abord effectué des toros en guise d’échauffement. Ils se sont ensuite positionnés pour participer à une opposition sur une surface réduite avec des appuis de chaque côté du terrain. Trois touches pour les joueurs au centre et une touche pour ceux dans les couloirs et derrière les lignes de but. Des actions, des buts, des duels, des sprints par dizaine…les courts et nombreux matchs ont été d’une très grande intensité. Enfin, les joueurs lyonnais ont effectué deux sessions de « 15’’/15’’ ». Le principe ? Un sprint de 15 secondes suivi d’une récupération de 15 secondes. Et ainsi de suite. Les performances  physiques de chacun, à l’aide des brassières GPS, ont été minutieusement scrutées par Alexandre Marles et le restant du staff.

Maxime D’arpino, Romain Del Castillo, Kilian Pagliuca ont été intégrés au groupe pro pour cet entraînement. Olivier Kemen et Samuel Umtiti sont rentrés un peu plus tôt que les autres aux vestiaires. Anthony Lopes, revenu de sélection pour une gastro-entérite, a fait une petite séance avec Sébastien Gérin. L’ancien de la maison et aujourd’hui joueur de Nice, Alassane Pléa, blessé au genou, a rendu visite à ses anciens coéquipiers. De belles retrouvailles avec les personnes du club.