masculins / OL - Bordeaux J-1

Qui c’est le patron ?

Publié le 12 décembre 2009 à 19:05 par R.B

Les Lyonnais ont l’occasion de revenir à deux longueurs des Bordelais. Les Girondins, l’opportunité de distancer un peu plus les Olympiens… C’est le sommet de la L1…


OL - FCG BORDEAUX
Dimanche 13 décembre à 21h sur C+

Stade de Gerland
Arbitre : Stéphane Lannoy

Souvenons-nous d’abord, que la saison dernière, Bordeaux pointait à six longueurs des coéquipiers de Juninho avant leur venue à Gerland pour la 14ème journée. Ils repartaient à neuf avant de terminer la phase aller à 3… avant de coiffer la couronne hexagonale en mai. La morale ? Tout peut aller très vite en football…

Evidemment, Bordelais et Lyonnais n’ont pas connu le même parcours cette saison. Bordeaux a presque toujours été régulier dans ses résultats sans connaitre d’absences prolongées pour blessures ou obligations internationales. Le champion en titre n’a pas connu, non plus, de grands bouleversements pendant l’été. Il s’appuie désormais sur un jeu collectif bien huilé avec de l’impact physique, de la qualité technique, de la présence aérienne, une belle science des coups de pied arrêtés… des individualités reconnues, un entraineur charismatique et certainement sur des certitudes qui donnent une confiance inébranlable.

En championnat, l’OL, après deux très bons mois, a patiné en octobre et novembre. Il vient de débuter décembre par une défaite « énervante » à Lille et n’a pas été récompensé en LDC par une première place de poule. Cet OL reste sur 4 matchs sans succès en L1 en ayant une propension à encaisser trop de buts et ne pas savoir tenir un résultat. Et puis, il y a toujours cette infirmerie « accueillante » sans oublier les récents devoirs internationaux de nombreux joueurs. Ephémère leader du championnat pendant deux journées (8ème et 9ème), le septuple champion a pris du recul au fil de ses dernières prestations. Pas question de garder le même tempo !


LE PHENOMENE

LISANDRO

Ce sommet de L1 promet une belle empoignade. Certains attendent la confirmation de la force bordelaise. D’autres scruteront en priorité le pouvoir de réaction des partenaires de Cris. Privé de Clerc, Toulalan, Bodmer, Govou, l’OL est handicapé. Bordeaux, lui, n’a pas de soucis particuliers et son entraineur a même fait largement tourné lors du dernier match de poule de LDC mardi soir. En plus des cinq points d’avance, y-aura-t-il plus de fraicheur chez les Girondins ? On verra. Ces Girondins qui, quel que soit le résultat de la rencontre, repartiront chez eux en étant toujours devant leurs adversaires du jour au classement. Une tranquillité d’esprit…

La meilleure attaque du championnat, où brille le phénomène Lisandro, a l’occasion de faire craquer la meilleure défense hexagonale. De nombreux duels, à distance ou non, vont encore agrémentés cette rencontre qui pourraient avoir un bel accent sud-américain avec la présence de Brésiliens et d’Argentins dans les deux camps. Qui va enfiler le costume de patron du jour ? Franchement, difficile à dire… Mais l’OL aurait intérêt à le revêtir pour retrouver de belles couleurs.

Sur le même thème