masculins / Pendant la trêve

R comme Réveillère, Real Madrid...Retournement de situation

Publié le 23 juin 2007 à 10:00 par GV

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place à la lettre R... comme Réveillère, Real Madrid...Retournement de situation

L’histoire entre l’Olympique Lyonnais et Anthony Réveillère dure depuis plusieurs saisons maintenant… Arrivé en 2003 sur les bords du Rhône après un court séjour en Espagne (FC Valence), le latéral droit a rapidement conquis son entourage. Avec en premier lieu, son entraîneur Paul Le Guen qui avait fortement insisté pour le faire revenir en France. L’ancien rennais a rapidement pris ses marques, marquant même un but sous ses nouvelles couleurs en début de saison (le 27 septembre 2003 lors du match OL-Lens remporté 4-0 par les Lyonnais).
Après 4 saisons sous les couleurs Rouge et Bleu, « Antho » a même décidé de rempiler avec les sextuples champions de France. Le 28 mai dernier, il signait un nouveau contrat de 4 ans, prolongeant ainsi son aventure lyonnaise jusqu’en 2011. « C’est quelque chose qui me tenait à cœur. Il y avait un accord moral avec le président et le club. Mon choix était fait depuis un petit moment. Quand on joue à Lyon, on a toujours des contacts ailleurs, mais l’OL est le meilleur club français, un des meilleurs d’Europe » a déclaré ce défenseur polyvalent, pouvant jouer aussi bien sur le côté droit que sur le côté gauche.

R comme … Real Madrid. En 2005, l’OL avait crée la sensation en écrasant le Real Madrid à Gerland sur le score de 3 but à 0 et en allant chercher un le nul 1 but partout au stade Santiago Bernabeu. Cette saison, le hasard du tirage au sort a proposé une nouvelle double confrontation entre les deux formations. Seul changement, « Djila » Diarra a changé de maillot, passant de Lyon à Madrid. Mais rien n’y changera.[IMG40607#R] L’OL réalise un match plein à domicile avec une victoire 2-0 (Buts de Fred et Tiago). Au retour, la rencontre est splendide. L’OL mène 2-0 grâce à un raid de John Carew et un but de Florent Malouda, mais cède sous la pression des Merengue (buts de Diarra et van Nistelrooy). Grégory Coupet sortira même un penalty en fin de rencontre… mais le duel aura tenu toutes ses promesses ce soir là. Un vrai match de Ligue des Champions !

R comme… Retournement de situation. Cette saison, on a souvent vanté le mérite des Lyonnais pour retourner les situations, certaines parfois inespérées. Trophée des champions, championnat, coupes… l’OL a su inverser la tendance à plusieurs reprises. 12 fois au total. Même mené au score, Lyon a su ramener les 3 points de la victoire à 8 reprises et le match nul à 4 fois. Le plus spectaculaire certainement, le nul face à Sochaux. L’OL mené 3 buts à 1 à la 86ème minute avait su égaliser dans les dernières secondes du temps additionnel.