masculins / OM - OL

R. Garde : « On a probablement marqué les esprits »

Publié le 29 novembre 2012 à 16:19 par TB

Au lendemain du succès face à l’OM (1-4), l’entraîneur lyonnais est revenu sur cette performance et le fauteuil de leader en conférence de presse.

L’OLYMPICO

"J’ai vu pas mal de phases de jeu très intéressantes. Car même si Marseille a eu 2-3 opportunités, on a construit cette belle victoire. Le mérite en revient aux joueurs, ils ont eu la réaction appropriée après la désillusion toulousaine. J’ai senti des repères, des automatismes et surtout un changement dans le comportement qui a ressurgi sur notre jeu. Mes consignes ont été appliquées à la lettre. (Sourire) A Toulouse, peut-être ne sont-ils pas les seuls à être passés à travers… Même si le niveau des adversaires peut s’élever, j’estime que le nôtre se situe plus près de celui affiché au Vélodrome qu’au Stadium."

GOMIS : CE TRIPLE BUTEUR

"Il joue le rôle de locomotive c’est certain. A Toulouse déjà, il avait essayé de remuer tous ses coéquipiers. Hier, c’est un point d’appui essentiel, précieux dans ses mouvements, efficace devant le but… peut-être son meilleur match depuis que j’entraîne Lyon. Son réalisme a compté, mais je veux souligner aussi son incroyable travail défensif, en premier rideau."

L’ETAT D’ESPRIT

"Une grande satisfaction. J’ai apprécié ce que j’ai vu, le travail à l’entraînement a porté ses fruits. Cependant il n’y a pas de jeu sans un bon état d’esprit : c’est impossible ! Si l’on reproduit ce comportement global, qu’on s’applique à les faire tous ensemble, oui, la suite des évènements peut être intéressante."

QUEL MENEUR DE JEU ?

"Yoann Gourcuff comme Clément Grenier peuvent évoluer dans l’axe ou sur un côté. La concurrence ? Je me projette seulement à court terme, mais je n’exclus pas de les associer… Je préfère avoir plusieurs joueurs de qualité à ma disposition que faire des choix par défaut."

LE STATUT DE LEADER

"On a probablement marqué les esprits… je ne sais pas… Mais à quoi servirait ce succès si derrière on se gamelle à Gerland ? Nous avons l’opportunité de concrétiser ce statut, ou pas. Mais ce qui m’importe en premier lieu c’est la manière dont on s’est mis dans cette position, les conséquences c’est à la fin des comptes qu’on les constate."

Bonifier la victoire au Vélodrome

LE RYTHME EN CHAMPIONNAT

"J’accorde une importance à ces deux points de moyenne par match. C’est un objectif et cela a plus de valeur que la position au classement. De même le contenu fait partie de mes attentes. Mais bien jouer sans gagner des matchs n’a pas trop de sens… Je veux que mon équipe joue bien et soit efficace."

 

LA STRATEGIE DU CLUB

"Elle est connue, je m’accommode totalement de la politique mise en place à l’OL. Des jeunes joueurs frappent à la porte, le groupe fonctionne très bien et aujourd’hui nous sommes un peu en avance sur les résultats espérés. Après de là à bouleverser et changer la stratégie à la trêve, je ne le pense pas."

DES RETOURS ?

"Yoann sera opérationnel pour samedi. A priori ce sera le seul retour : Dejan, Jimmy et Lisandro devraient être forfaits. Michel Bastos ? Il a très vite récupéré de sa douleur et a démontré beaucoup d’envie à l’idée de participer au collectif."

MONTPELLIER

"C’est le champion de France en titre, je ne l’ai pas oublié. Montpellier reste sur deux victoires face à Bordeaux en championnat et Nice en coupe donc il faudra être vigilant contre cet adversaire de calibre. Ce sont toujours des rencontres engagées et compliquées à emporter. J’imagine qu’ils joueront plus libérés qu’en début de saison. Pour que la victoire au Vélodrome ne soit pas un épiphénomène, nous nous devons de la bonifier."

Sur le même thème