masculins / OL - MHSC J-2

R. Vercoutre : « 3 points : ça reste 3 points »

Publié le 29 novembre 2012 à 17:28 par TB

Rémy Vercoutre est revenu sur cet OM-OL en point presse, même s’il a refusé d’évoquer son cas personnel.

Rémy, quel est ton sentiment sur la victoire à Marseille avec le recul ?
"Beaucoup de joie et le sentiment du devoir accompli. On a rétabli l’équilibre après la défaite gênante de Toulouse, ce qui permet de contrebalancer. La différence entre nos deux prestations s’explique sans doute par le défi physique et l’impact dans les duels : au Stadium on n’avait pas pu ni su être présents dans les duels, là on a retrouvé notre force en mettant le ballon au sol notamment."

 Vous avez frappé un grand coup sur la Ligue 1 ?
"Oui dans le sens où battre l’OM sur son terrain et avec la manière, a forcément une résonnance médiatique. On envoie un signal aux poursuivants… Mais 3 points : ça reste 3 points. J’ai tendance à dire qu’ils ne comblent pas les points perdus ce week-end."

Est-ce le vrai visage de l’OL ?
"Je pense qu’il se situe à mi-chemin entre ces deux matchs. Dans l’un tout nous a réussi, tandis que face au TFC les éléments étaient contre nous. Cette année Lyon peut parfois se montrer emprunté mais capable aussi de belles envolées comme hier. On sent qu’on a davantage de maîtrise même si l’adversaire attend très bas, on sait gérer les attaques placées. Donc ce répondant lorsqu’on a le ballon est très intéressant."

Tu peux nous décrire ton arrêt sur la frappe de Jordan Ayew…
"Il m’est compliqué d’en parler, de mettre des mots. Je n’ai pas revue l’action, tout va très vite, il se jette bien et j’ai la chance de dévier la balle car elle est à ma portée. Un arrêt à l’instinct. De là à parler d’un tournant… Celui que j’effectue dès l’entame de seconde période sur un tir phocéen est plus déterminant à mon sens. Et à 2-1, l’histoire aurait pu être différente."

Bafé fait c**** tous les défenseurs

Crois-tu au titre ?
(Il réfléchit)… "C’est une question difficile. Bien sûr on en rêve tous… Paris, Marseille, Saint-Etienne, Lille aussi peuvent le faire, tout le monde peut le faire. On reste concentré sur notre qualité de jeu et l’idée de produire de bons matchs. Si on arrive à le faire, on en sera pas loin, mais l’objectif du club est toujours de finir européen."

… Malgré un calendrier assez favorable ?
"Je ne suis pas d’accord. Pourquoi favorable ? C’est vous les médias qui parlez de petites équipes. Mais au début du championnat, lorsque tous les compteurs repartent à zéro, il n’y a pas de « petits ». Contre Bastia, par exemple, la victoire s’est dessinée sur des détails. Je constate juste que pour l’instant nous sommes dans les objectifs fixés."

Que penses-tu des jeunes, de plus en plus utilisés par Rémi Garde ?
"Ils sont bons et ne donnent franchement pas l’impression d’être inexpérimentés. Je pourrais tous les citer… A l’image du match à Prague, les jeunes donnent pleinement satisfaction au coach. Surpris ? Pas du tout, car ils se sont émancipés et ont progressé au contact du groupe pro. Je ne suis pas étonné par leur qualité, n’oubliez qu’ils évoluent tous en sélection jeune et leurs références à ce niveau ! Ce n’est pas une découverte s’ils explosent aujourd’hui, ils sont imprégnés de cet état d’esprit pour garder des matchs."


  Et « Bafé » Gomis ?
(Sourire) "Je suis vraiment surpris de cette question. Vous pouvez demander à tous les défenseurs de Ligue 1, Bafé fait c**** tout le monde. Même s’il ne met pas 50 buts par saison, il bouge les défenseurs et se crée des brèches. C’est un ami en plus, je ne vais pas en dire du mal."

L’OL doit-il se méfier du prochain adversaire, à savoir Montpellier ?
"Pour avoir vu leur match d’hier après la sieste, ils ont laissé beaucoup de force et d’énergie face à Nice. Mais Montpellier, c’est costaud, les joueurs ont relevé la tête après un début de championnat compliqué. Ils ont aussi payé les efforts déployés en Ligue des Champions, maintenant que la messe est dite pour eux dans cette compétition, les Héraultais vont poser des problèmes à pas mal d’équipes en Ligue 1... à commencer par nous !"

Sur le même thème