masculins / Communiqué officiel

Réaction de Jean-Michel AULAS à l'annonce de Jean-Pierre ESCALETTES

Publié le 29 juin 2010 à 18:15

"Jean-Pierre ESCALETTES a pris la décision que son sens des responsabilités lui a dictée, ce qui est tout à son honneur...

"Jean-Pierre ESCALETTES a pris la décision que son sens des responsabilités lui a dictée, ce qui est tout à son honneur... Il assume là jusqu’au bout son rôle de président ce qui ne me surprend pas du tout car je connais sa droiture comme le respect qu’il a de sa mission et de la fédération qu’il dirige.

Tout au long de sa présidence, il a su rassembler les amateurs et les professionnels et redresser les finances de la Fédération ;  il a également joué un rôle déterminant dans l’attribution à la France de l’organisation de l’Euro 2016.

Néanmoins, sa démission ne doit pas occulter le fond de la situation actuelle qui n’est pas de son seul fait et qui pourrait, d'ailleurs entraîner une démission collective du Conseil fédéral.

Il s’agit d’un problème de gouvernance et d’organisation structurelle de l’équipe de France qui dépasse donc largement la question des hommes en place.

Dans l’attente de l’organisation des états généraux du football français, il est important de rebâtir sur une synergie entre les amateurs et les professionnels; il semblerait donc opportun qu’une gouvernance intérimaire fédératrice des mondes amateur et professionnel soit instaurée. Cette gouvernance pourrait prendre la forme d’une coprésidence associant le président de la Ligue du football amateur Fernand DUCHAUSSOY et celui de la Ligue professionnelle Frédéric THIRIEZ, (lui-même issu des instances fédérales), avec comme directeur-général délégué Jacques LAMBERT’’.