masculins / Croix-de-Savoie 0 - OL 1

Réactions après Croix-de-Savoie - OL

Publié le 03 février 2008 à 19:25 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions des Lyonnais après la rencontre entre Croix-de-Savoie et l'OL.

Jean-Michel Aulas : Ces matchs de coupe de France sont traditionnellement très difficiles. On a connu ce que j’appelle la « corrida coupe de France », c'est-à-dire un terrain à peine homologué, avec un public archi-convaincu que son équipe va battre le gros. Les arbitres étaient sous le couperet de ce public. Le terrain était injouable. Et Croix-de-Savoie a une très belle équipe. Cela donne un cocktail qui fait partir les joueurs avec un handicap de « moins cent ». Il fallait refaire surface. On l’a bien fait en seconde période. On a réussi à tenir. On a vu un grand Greg (Coupet). Ce soir, c’est son match. Je suis également très content que Fred ait marqué son premier but de la saison. Cela va donner du corps à l’équipe.
Dès ce soir, les joueurs vont partir en sélections. Ils prennent un avion privé à Genève. Ce sont des conditions psychologiques très difficiles. Il faudra aussi que le club investisse pour aller chercher les joueurs avant le match contre Sochaux. Ce sont des handicaps très importants. Ce soir on s’en est bien sortis. Le mérite revient aux joueurs qui ont bien fait le métier.

François Clerc : Ca a été dur. Le terrain était délicat mais on s’en est sortis dans la difficulté, c’est l’essentiel. Se faire éliminer aurait été une grosse déception. On est encore en course, c’est très bien. On est contents et soulagés. La qualification se joue parfois à des petits détails, ce soir ils ont penché en notre faveur.

Fabio Grosso : le match fut très difficile, face à une équipe qui a tout donné. J’aime beaucoup la coupe de France car toutes les équipes se battent pour la gagner.

Jean-Alain Boumsong : Les sensations ont été bonnes. C’est toujours bien de commencer par une victoire même si tout n’a pas été parfait. Les conditions de jeu étaient difficiles. En coupe, seule la victoire est importante.
J’avais déjà joué avec Toto en équipe de France. Ce soir, cela s’est relativement bien passé même s’il nous faut encore trouver quelques automatismes. C’est un travail collectif à peaufiner.

Alain Perrin :ce fut un scénario classique. On voit le peu d’écart qu’il y a entre des amateurs et des professionnels sur un terrain difficile où il n’était pas facile d’enchainer les passes. On n’a pas réussi à trouver l’ouverture en première période. Greg (Coupet) nous a sortis des arrêts décisifs pour tenir jusqu’au but. Ce sont des matchs particuliers à jouer. On a une équipe avec une dominante technique et qui, en termes de personnalité, doit faire preuve de plus d’engagement. En face, on a retrouvé une équipe bien organisée, non dénuée de qualités, qui s’est bien accrochée, qui a joué son rôle de challenger jusqu’au bout. Il faut la féliciter de son match.
Pour les huitièmes, on préfèrerait presque jouer une équipe de L1. On serait plus dans l’ambiance. Les équipes de niveau inférieur sont difficiles à gérer.
Sur le même thème