masculins / OL 3-1 Lille

Réactions...réactions...

Publié le 17 octobre 2010 à 23:12 par DC

Toutes les réactions après le succès lyonnais face à Lille (3-1).

Cris
Ca me fait plaisir de retrouver l’ambiance de match, mes coéquipiers, le haut niveau. Mais c’est vrai qu’à la fin c’était un peu dur. Lille a de très bons joueurs devant, très rapides, et il fallait être attentifs. L’équipe a fait un bon bloc défensif, est restée très concentrée. Quand on joue à domicile et qu’on marque, 50% du chemin est fait. Je pense qu’il va falloir continuer à jouer comme cela mercredi. Concernant Pape, il s’est bien adapté, il parle beaucoup sur le terrain, c’est un bon gars et on avait besoin d’avoir un leader comme ça. Maintenant il va falloir récupérer pour mercredi.

Anthony Réveillère
Avec le carton rouge, c’était difficile, mais on avait besoin de cette victoire, il nous fallait ça. Pour ma part, c’est une belle semaine, avec la sélection puis avec l’OL, c’est bien. En plus, quand on est revenu de sélections, on était tous contents de se revoir. Après sur le match, on marque rapidement donc ça nous a facilité la tâche. Ce deuxième but vient avant la mi-temps. Un troisième nous aurait fait du bien. Après le penalty vient au bon moment, juste après leur but. C’est bien, c’est positif. On a fait preuve de caractère.

Claude Puel
C’était important de gagner ce match, face à une belle équipe, dans un match assez ouvert. On sait qu’ils vont très vite devant, c’est difficile de les tenir. On a eu le bonheur d’ouvrir le score assez vite, d’avoir des situations. En plus dans la période où on est un peu fatigués en première mi-temps, on marque le second but. Par contre on a mal débuté la seconde période, on a eu du mal à retrouver le rythme. Et puis paradoxalement, on a du prendre un but pour pouvoir repartir, et se projeter, monter le bloc. La fin de match est difficile, mais intéressante. Il y a eu tous les ingrédients ce soir, de la qualité, du courage, beaucoup de phases de tentatives, de générosité. Il faut souligner l’état d’esprit car c’était un match très compliqué. On a peut-être manqué de maîtrise par moment, mais on voulait tellement bien faire ! On aurait pu le payer en fin de match, mais on a été courageux. Concernant Jérémy (Toulalan), je pense que ce sera difficile de le voir jouer mercredi.

Jérémy Pied
Déception personnelle pour moi, même si prendre un carton rouge arrive à tout le monde. Ces deux cartons jaunes sont peut-être une erreur de jeunesse, mais le plus important, c’est que l’on ait gagné. On marque encore trois buts ce soir, c’est bien, on concrétise nos actions. On a fait plaisir au public en plus, avec une très bonne première mi-temps. Après, en deuxième c’est toujours un peu récurrent, on a plus de mal. Mais bon, on marque tout de suite après le 2-1, donc c’est bien. C’était important de ne pas trop les laisser partir devant (ndlr : au classement).

Yohan Cabaye
Prendre un but d’entrée, ce n’est jamais facile. On était venu ici avec des ambitions, et c’est vrai que ce but nous ralentit. On en reprend un second juste avant la mi-temps. On est revenu avec d’autres intentions en seconde période. A 2-1, je pense qu’ils doutaient un petit peu, et voilà le penalty les a sauvé. On n’a pas réussit à mettre un deuxième but qui aurait pu les faire douter. En prenant des buts, ça devient compliqué de faire quelque chose. La réussite n’était pas avec nous. Ce soir c’est frustrant de repartir avec zéro point. Sur l’arbitrage, le penalty c’est compliqué, mais je pense que le carton sur Adil est sévère. Après on ne peut pas se cacher derrière cela.

Bernard Lacombe 
A 1-0, il y a eu un tournant avec cette tête de Rami sur la barre transversale. Ca peut faire un but partout. Mais de toute façon, les matches sont faits de tournants. Il y a quelques temps en arrière, le ballon aurait tapé dessous et serait rentré. C’est la vie d’un club, mais c’est dur quand on voit ça des tribunes. C’est bien, mais on a encore beaucoup de fébrilité dans la première passe de relance. On perd trop de ballons, ce n’est même pas l’adversaire qui nous met en difficulté, c’est nous qui donnons des ballons à l’adversaire pour nous percuter. On a encore pas mal de fébrilité donc, et puis le porteur du ballon n’a pas beaucoup de possibilités. Après c’est une histoire de confiance. Concernant Licha, quand on est buteur et qu’on n’a pas marqué depuis longtemps, c’est difficile. Il avait déjà repris confiance à Nancy, puis ce soir il en marque un du gauche et puis le penalty. C’est toujours spécial pour un attaquant, car si on le met on est un héros, et si on ne le met pas, on est un zéro. C’est un moment un peu particulier, ce face-à-face.

Sur le même thème