masculins / Schalke - OL 3-0

Réactions...réactions...

Publié le 24 novembre 2010 à 23:14

Toutes les réactions d'après-match.

Jean-Michel Aulas
On a fait un  non match, surtout au vu de la première mi-temps. Après le troisième but est anecdotique. On n’a pas été à la hauteur de nos ambitions et des objectifs du groupe. On a eu beaucoup de défaillances mentales notamment. Il y aura des mises au point à faire, après ce match. Le dernier match, Tel Aviv jouera car Benfica n’est pas assuré de terminer troisième, donc on peut dire qu’à Gerland se jouera la première place. C’est peut-être un mal pour un bien. Cela va permettre de faire le point. Pour Yoann, je pense que ce n’est pas trop grave, il ne s’agit pas d’une fracture. Dejan est également blessé. Il y a un problème, car les joueurs ne comprennent pas pourquoi certains ont de la volonté, et d’autres moins. On a perdu ce soir beaucoup d’illusions. C’est un élément qui va nous permettre de nous reconcentrer sur le match face à Paris. Mais il y a une mise au point sévère à faire ce soir.

Miré Pjanic
On n’a pas été dedans du tout en première. On aurait pu marquer un but qui nous aurait fait du bine, on ne l’a pas fait. Ce soir, il y a beaucoup de regrets, même si on se qualifie. On a vu une équipe qui n’osait pas, qui ne se battait pas. Maintenant il y a un match quia arrive dimanche, il va falloir montrer beaucoup plus. Dans le vestiaire, il y avait de la colère, de la déception. Il ne faut plus que ce genre de choses se reproduise. Personnellement, je me suis bien senti. Il fallait marquer un but, on ne l’a pas fait, c’est dommage. J’espère pour les supporters qu’on gagnera le match dimanche.

Claude Puel
On est passé à côté de notre match. On n’a pas été en condition physique ni mentale de remporter ce match. Il faut rendre hommage à cette équipe de Schalke. On n’a pas su faire face, et redresser la situation. C’est décevant de faire une telle prestation en Coupe d’Europe. Après il y a du positif, c’est d’aller chercher cette première place. Mais cette prestation est indigne de notre potentiel. On a été assez mièvres sur certains côtés. Il nous a manqué la flamme en deuxième mi-temps. On n’a jamais trouvé de solutions, on n’a jamais su poser le ballon. Ce n’est pas un match à oublier, car il faut rectifier tout cela, mais on ne peut pas se contenter de ce genre de prestation. Il faut très vite trouver le hic, si on veut avoir un minimum d’ambition cette année. On fait des entames qui sont indignes de nous, de notre niveau. Il faut trouver du caractère, de l’engagement. On va se dire certaines choses cette semaine, et bien préparer le match de dimanche. Il n’y a pas d’excuses ce soir, notamment dans le défi physique dans le premier quart d’heure. Schalke nous a fait déjouer. Yoann pour sa part boite bas, il sera très incertain pour Paris.

Bafé Gomis
On fait une mauvaise entame, c’est notre péché en ce moment. On prend un puis deux buts d’entrée, et à ce niveau-là cela ne pardonne pas. On va essayer de gommer ce match. Tel Aviv s’est imposé, c’est le point positif de la soirée. Il y aura une bataille pour la première place lors de la dernière journée comme Tel Aviv n’a pas lâché. C’est alarmant, on en prend conscience, on va en discuter. Il faut rester concentré sur l’objectif, qui est d’aller le plus loin possible. Ils étaient bien regroupés, donc ce n’était pas facile. De mon côté, je me suis crée deux-trois occasions, mais je suis à l’image de l’équipe donc je ne suis pas content. A nous de nous poser les bonnes questions, et d’y répondre.

Hugo Lloris
Il y a deux choses ce soir. Il y a la qualification, mais il faut avoir conscience des problèmes que l’on a. En championnat, ça passe, mais au haut niveau, ce n’est pas suffisant. On va se remettre au travail, et il faudra se reprendre dimanche. Nos premières mi-temps sont décevantes. Quand on travaille, qu’on veut se faire plaisir, et qu’on est mené 2-0 à la mi-temps, ce n’est pas normal. On n’a pas été présents dans les duels. La plupart des joueurs ont consciences des problèmes, mais il faut que tout le monde le soit. Il va falloir discuter, se dire ce qu’on a à dire. On prend beaucoup de buts, c’est un travail d’équipe. Il faut penser à la première place maintenant, Schalke aura un déplacement compliqué à Benfica. En espérant un faux pas, il faudra faire le travail à domicile. On relativise ce soir, mais on se doit tous d’être à 200%.

Jérémy Pied
On n’a pas su se souvenir des erreurs du passé. Après, pourquoi ? L’envie est là, donc il va falloir s’améliorer parce que les adversaires ne nous font pas de cadeaux. Les Allemands ont provoqué la chance, en étant agressifs. De notre côté, si on met un but, cela peut tout changer. Ce soir, il n’y aura pas de sourires de notre part, même si on est qualifiés. Maintenant, il faut aller chercher la première place. Il y avait de la fatigue, mais ce n’est pas pour cela qu’on a perdu.

Jérémy Toulalan
Ces derniers temps, les débuts de matchs sont difficiles. Dans les duels, nous n’y étions pas ce soir, je pense qu’on perd le match en première mi-temps. Tout nous énerve, mais ce soir, on peut s’en prendre qu’à nous. En deuxième on revient avec un meilleur état d’esprit, on a eu des occasions mais ce n’était pas assez. Le seul point positif ce soir est la victoire de Tel Aviv. Mais bon, c’est un peu triste de se qualifier comme cela. On va tout faire pour remporter ce dernier match face à Tel Aviv à la maison. Mais les têtes sont plus à Paris pour l’instant. Ce soir, on est passé à côté de notre match, donc le vestiaire était sur les nerfs.

Sur le même thème