masculins / Rubin Kazan - OL 1-1

Réactions...réactions...

Publié le 24 août 2011 à 19:54 par CB

Après la qualification de l’OL, place aux réactions d’après match…

Miralem Pjanic
On était assez bas. On a souffert. En fin de compte on s’est battu. Il y avait beaucoup de solidarité, c’était appréciable. Cette équipe est dure à gérer, ce sont des matchs difficiles. Ce soir on est très fier de s’être qualifiés. J’ai essayé d’apporter ce que le coach ma demandé, plus de conservation de balle. Je suis content de mon entrée.

Bakary Koné
Je suis monté sur le corner au point de pénalty. J’ai pris appui et trompé le gardien. C’est vrai qu’il y a le rêve et aujourd’hui je vis la réalité, je me mets au travail, je suis les conseils du coach. On a eu une petite frayeur mais on a su revenir au score.

Jean-Michel Aulas
Ca va être compliqué, il y a encore le voyage retour. Les joueurs seront au petit matin à Lyon. Il y aura encore le match de samedi à préparer. On va faire du mieux possible mais la prochaine rencontre contre Montpellier sera difficile. On est tombé contre la meilleure équipe du tour préliminaire. C’était une première pour Rémi Garde et je suis très heureux pour lui. C’est une grande victoire car elle était difficile et qu’on s’est mis en danger. Je suis très satisfait. On entre dans une catégorie de clubs qui se sont qualifiés de nombreuses fois d’affilé, 12  en ce qui nous concerne. Cette victoire va nous donner de la confiance.

Rémi Garde
Cette qualification est très belle car acquise dans la douleur. J’ai eu très peur mais l’égalisation de Bako nous a beaucoup aidé. Je suis très fier des joueurs. On s’est tous serré les coudes pour organiser ça. Pour l’instant on savoure. Dès demain on se replongera dans le tirage au sort. On est resté bien groupé après le premier but. Il faut insuffler l’esprit de groupe et le conserver. Samedi ça va être compliqué car on rencontre le leader. En terme de préparation et de récupération de match ce n’est pas évident. On va demander aux joueurs un dernier effort avant la trêve internationale.

Bruno Genesio
Le fait de se qualifier est très important. Ce soir on est soulagés. On a eu un peu peur. On a souffert à 1-0 mais l’entrée de Miré et l’arrêt décisif de Hugo ont fait du bien. On peut regretter de ne pas avoir assez bien ressorti le ballon, il faut saluer le courage des joueurs qui ont respecté le positionnement.

Hugo Lloris
La première mi-temps était assez fermée. On a eu des occasions en 2e mi-temps. On aurait pu en profiter et  se mettre à l’abri. Il y a eu très peu de moment à négocier, j’ai essayé de le faire de la meilleure des façons. On a le sentiment d’avoir tout donné. Il y a eu un bon état d’esprit, c’est ce qu’il faut retenir. Sur la transversale ? Je l’effleure, mais ce n’est pas ça qui l’empêche de rentrer. Maintenant ? Il va falloir répondre présent dans les duels, il y aura beaucoup d’impact ce week end contre Montpellier.

Lisandro
La partie était difficile, Bako a fait le nécessaire pour remettre l’équipe lyonnaise sur de bons rails. Sur mon face à face, la fatigue ne m’a pas permis de terminé l’action correctement, comme je le souhaitais. Je vais me reprendre et j’ai l’intention de marquer au moins un but contre Montpellier ce week-end. Hugo ? C’est un gardien de niveau exceptionnel, il a fait le bon arrêt au bon moment.

Rémy Vercoutre
On a mal vécu la mise en danger et la pression avec l’ouverture du score. On connaissait à peu près le film du match, il fallait garder la maîtrise de nos nerfs. On a l’impression d’avoir fait plaisir aux gens, tout le monde voit qu’on y met du cœur. Le groupe vit très bien ensemble. Ce soir Bakary Koné nous a enlevé une belle épine du pied. On a l’impression qu’il est là depuis tout le temps. Il a une belle faculté d’adaptation.

Bernard Lacombe
On a joué une équipe difficile. Ca pose problème aux attaquants de faire un travail de conservation. Ils usent beaucoup de forces et n’ont pas toujours toute leur lucidité devant le but. La seule chose qui compte aujourd’hui c’est d’être qualifié. Bakary Koné est un futur grand défenseur, il est très à l’écoute. C’est bien pour lui, il a qualifié le club pour la Champions League. Je pensais qu’on allait marquer,  j’étais confiant.  L’équipe a beaucoup de ressources, on est encore venu au score. On sent la patte du coach et du staff dans cette équipe.

Kim Källström
Cette victoire va nous donner beaucoup de confiance pour la suite. Par rapport au match aller, nous avons reculés. On a fermé l’axe et gardé nos attaquants devant. On savait qu’on aurait des opportunités. Il a fallut attendre d’être à 1-0 pour les concrétiser mais nous méritions de nous qualifier.

Sur le même thème