masculins / OL 7 - Werder Br� 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 09 mars 2005 à 00:46 par AT

Paul Le Guen

"Paul, même dans les rêves, on ne le savait pas possible ce résultat ?

C'est vrai, un tel résultat face au Werder de Brême était inattendu. Après 30 minutes de jeu dans le second match, se savoir presque qualifié, c'est inespéré.

Scénario idéal ? On l'a construit ce scénario. Causer des problèmes à l'adversaire ; Aller de l'avant ; Construire ; Gérer… On ne s'est pas contenté de subir.

On a étudié au mieux possible notre adversaire, comme le font généralement tous les clubs dans cette compétition, puis les joueurs ont bien suivi la ligne de conduite que l'on s'était fixé.

OL Favori ? Peu importe, il faut laisser dire. C'est un comble de l'être devant Milan AC, Chelsea et les autres… On a une carte à jouer, c'est peut-être ambitieux de dire cela mais on a tous envie d'aller au bout et de la gagner cette Champions League.

Les supporters ? Cela fait très plaisir de les entendre, ils ont été formidables. Pour les quarts, il faudra rester fort et le public devra être encore plus fort avec nous pour que l'on puisse passer. Le match d'Essien n'est pas une surprise. Je pense qu'il était temps de le remettre au milieu, il commençait à s'impatienter. La prestation de Wiltord ? On l'a pris pour cela. C'est un joueur de haut niveau et il est là ou on l'attend.

Cela donne-t-il envie de rester à Lyon ? Vous savez, pendant la soirée, j'ai pensé au match, aux autres rencontres et qualifiés, à la suite de la compétition… Je ne pense qu'à cela et je n'arrive pas à penser aux autres chose."



Jean-Michel Aulas

"Mickaël Essien ? J'ai justement rendez-vous avec son agent demain pour tenter de prolonger son contrat. Ce soir il a bien travaillé et son agent avait dû lui donner des consignes plus précises que d'habitude… Essien est vraiment un très grand joueur, nous avons la chance d'en avoir un certain nombre à l'Olympique Lyonnais. On s'est quelquefois battu pour les avoir, on se fait critiquer lorsque quelques fois, les brigades financières viennent à l'OL mais je rappelle que c'était afin de faire venir Mickaël Essien. On a dépensé beaucoup d'argent dans la parfaite légalité de la transparence et nous sommes très heureux d'avoir Mickaël chez nous pour au moins trois ans et j'espère beaucoup plus.

La plus grande soirée de l'OL en Coupe d'Europe ? Cela pourrait le devenir si, comme Monaco l'an passé, l'OL fait une carrière derrière en Champions League. On pourra alors dire que c'était non seulement une très grande soirée mais probablement une soirée qui en appelle d'autres. Là est le plus important, les joueurs en ont parlé ensemble lors de la causerie, ils devaient non seulement se qualifier mais aussi rappeler à tous ceux que l'on va rencontrer par la suite que l'on était au moins reconnu à l'extérieur si on ne l'ai pas encore complètement en France.

Mon souhait pour les quarts ? Madrid. On ne les a jamais joués, c'est un club mythique et cela peu nous permettre de continuer à progresser.

L'équipe à éviter ? J'aimerai autant rencontrer Chelsea le plus tard possible. Mr Mourinho nous avait donné une belle leçon l'année dernière… La vengeance est un plat qui se mange froid, tout comme Brême : 5 ans après. Un an après, c'est peu être un peu trop tôt aujourd'hui."



Thomas Schaaf

"Une explication ? On avait vu des extraits sur l'Olympique Lyonnais mais cela n'a pas suffi. C'est toujours la même chose, des duels perdus, on n'a pas été assez présent… Il n'y a pas de match sans duel, surtout lorsque l'on doit rattraper un retard.

Grand Lyon ou petit Brême ? On connaissait l'OL et ce soir, c'était un excellent Olympique Lyonnais. Autant les individualités que le collectif ont fait la différence ce soir, s'ils maintiennent ce niveau, je ne parierai pas sur le vainqueur de Champions League cette saison. De notre côté, nous n'étions pas à notre niveau et présentons nos excuses à nos supporters, venus nombreux en déplacement difficile. Je suis actuellement très déçu puisque la Ligue des Champions était un grand objectif à nos yeux, on souhaitait bien faire. Le résultat du match fait extrêmement mal, j'aurais préféré rester au lit ce soir. On va tirer des leçons de ces 2 dernières rencontres…des leçons.

Je souhaite à l'Olympique Lyonnais de prendre beaucoup de plaisir lors des prochains matchs de cette compétition et je les remercie de leur accueil."



Grégory Coupet

"C'est le rêve oui, mais éveillé. On s'est imposé une grande rigueur ce soir. On voulait faire une belle performance après la défaite à Caen, qui nous restait en travers de la gorge. En même temps, les conditions climatiques étaient fabuleuses ce soir pour faire du bon football. Enthousiasme et ambition... ça donne un match exceptionnel ! Cette équipe est loin d'être une équipe "Banania", Willy Sagnol disait qu'elle était peut être meilleure que l'an dernier. Ils sont super forts, avec beaucoup d'individualités. On est vrament fiers d'avoir fait ce qu'on a fait ce soir. Ils ont joué leur va-tout, on a su les contrer comme il fallait. Et quand en plus l'OL a la réussite... On peut avoir des objectifs élevés."



Johan Micoud

"C'est très dur, ça fait mal ! A l'aller on avait fait un beau match, mais on avait pu dire qu'ils avaient été réalistes. Mais là tout leur a réussi, ils avaient plus de talent, plus de volonté, bref, à la sortie ça fait 7-2. Et puis ils se sont montrés plus sereins, plus puissants, plus forts techniquement, en enchainant beaucoup mieux que nous. En première mi-temps, on leur donne les buts, et à chaque occasion ça rentrait… Lyon a des atouts pour aller au bout. De notre côté quand ça se passe comme ça, on n'a qu'une hâte c'est que ça se finisse le plus vite possible !"



Valérien Ismaël

"C'est exactement le même scénario qu'à l'aller. La différence c'est qu'on en a pris 3 en première mi-temps. Il faut juste féliciter Lyon, qui a fait un très bon match, qui a été très réaliste. Ils m'ont fait une forte impression, Lyon paut aller très loin s'ils sont épargnés par les blessures et les suspensions. C'est une équipe très solide. Ils ne se sont jamais affolés, ils avaient la maitrise du jeu, ils savent se laisser dominer sans jmais paniquer. C'est la marque des grandes équipes. Quand tu mets 10 buts en huitième de finale de la Ligue des Champions, tu as plus que mérité d'aller en quart !"



Pierre-Alain Frau

"On ne peut pas rêver mieux ! On a eu de la réussite, mais on a surtout en face une équipe qui a pris beaucoup de risques, qui nous a laissé beacoup d'espace. On a su en profiter. C'est une super soirée. On espère que les suivantes seront aussi belles !"



Florent Malouda

"C'est une démonstration de ce qu'on peut faire face à une équipe qui vient pour jouer. Il y a la manière..."

Pour écouter l'intégralité de la réaction de Florent Malouda en mp3: cliquez ici !





AT & SR

Sur le même thème