masculins / OL 2 - Istres 1

Réactions... Réactions... Réactions.

Publié le 12 mars 2005 à 21:23

Paul Le Guen

Content de cette fin de rencontre ? Bien sur puisque sur la dernière action, cela aurait pu se terminer autrement. On a eu une grosse frayeur sur l'ultime action. C'est un match que l'on aurait pu mieux conduire certainement. A 1-0, on a eu des opportunités pour s'échapper mais cela n'a pas été fait. On est ensuite resté à la merci d'un coup de pied arrêté ou d'un contre de cette équipe d'Istres qui en a beaucoup gêné à l'extérieur et qui continuera à le faire compte tenu de la valeur de ses joueurs.

Fatigué ? Il y a un peu de tout. Fatigue, difficulté à enchaîner, le dernier match de cette série était très dur. On a joué tous les 3,4 jours, ce qui n'était pas évident à enchaîner. Tous les adversaires nous attendent et sont remontés contre nous, c'est normal et c'est dur pour nous.

2 buts exceptionnels ? Chacun dans son registre. Juninho sur coup franc et Sidney sur une action dont il est coutumier. Ils sont bien tous les 2, en confiance et cela se sent dans leur jeu. Maintenant nous sommes en position confortable et attendons les résultats avec tranquillité. C'est intéressant pour le confort personnel et on va se remettre de la frayeur des dernières minutes car je n'en suis pas encore tout à fait remis.

Bonne série ? Le bilan est quand même très satisfaisant malgré que l'on soit sorti de la coupe de France. Il est bon car les joueurs continuent à manifester le même état d'esprit. On n'est pas toujours rayonnant, pas toujours au niveau affiché mardi mais on est tout de même consistant et les joueurs donnent à chaque fois leur maximum.



Xavier Gravelaine

L'ultime action ? Elle résume notre saison, on n'est pas efficace. Une action comme celle là, on en rêve… Il en marquera d'autres et en loupera d'autres. C'est navrant car Lyon était émoussé et prenable ce soir. Il nous avait laissé la chance de revenir au score. Après une mauvaise première mi-temps, on a rectifié le tir en seconde mais les Lyonnais ont toujours une individualité qui vient faire la différence. On n'a pas été à la hauteur des dernières prestations et on n'a pas saisi les opportunités qu'il fallait et arrive le match contre Nice. Notre dernière chance. Certains joueurs auront besoin de souffler, je vais faire souffler un peu chez moi.

Match joker ? Lorsque l'on va chez le futur quadruple champion de France, en sachant ce que les Gones ont fait dans la semaine, on se doute qu'ils sont un peu fatigués puisque cela leur fait leur septième/huitième match en 23/24 jours. Alors lorsqu'ils nous donnent l'occasion de ne pas nous tuer, on ne peut pas rêver mieux...

Faire souffler ? Je pourrais en vouloir aux arbitres mais cela fera la deuxième semaine. Je pense qu'il faudrait intensifier les spots de détection pour en recruter pas mal, enfin je ne me cache pas derrière. Je pense qu'il y en a certain qui devrait prendre conscience que samedi arrive le match couperet, ce qui signifie qu'il y en a qui seront pris à la gorge. Je n'ai pas vu le vrai visage de mon équipe ce soir. On manque d'expérience, on manque de but, on manque de beaucoup de choses pour rester en L1.



Jean-Michel Aulas

Content de cette fin de rencontre ? Oui mais bon, ceci étant, au vu du match il n'y avait pas photo. Il faut quelques fois savoir souffrir jusqu'au bout. Quand on souffre pour finalement partir avec trois points, cela veut donc dire que le petit brin de réussite qui nous avait fuit à Caen pour des raisons extra sportives a été compensé ce soir.

Istres ? Contrairement au match que l'on avait vu contre Marseille, on a eu la maîtrise du jeu. De ce fait, Istres a eu peu d'occasion sauf peut-être sur le but avec cette erreur de marquage, puis à la fin où ils auraient pu marquer contre le cours du jeu. Enfin, cette équipe a vraiment de bons joueurs et joue pour essayer de s'en sortir. Leur état d'esprit est très intéressant.

Bonne série ? Lorsque l'on fixe la finale de la Coupe de France à un moment où l'équipe de France sera en tournée, probablement en Chine et où il y a beaucoup de matchs internationaux, on ne peut pas s'attendre à ce que les joueurs aient l'état d'esprit « gagne » sur ces rencontres. La seule fausse note est ce match réalisé à Caen, joué dans des conditions incroyables. Le reste est une période de sportif tout à fait intéressante. On retiendra le match efficace ce soir et le match grandiose de mardi qui nous permet d'aller une deuxième fois de suite en quart de final de la Ligue des Champions.

Le titre ? On a fait un pas sérieux psychologiquement. Il faudra regarder comment réagissent nos adversaires directs ce soir. C'est vrai qu'il sera plus difficile pour les Marseillais au stade Vélodrome d'entamer le match contre Lens que si on avait fait match nul, par exemple. Aujourd'hui on est bien placé, il nous reste à jouer un match de plus à la maison qu'à l'extérieur, ce qui est un point important. Enfin je ne pense pas que tout soit joué, on a simplement bien avancé dans un schéma qui devrait permettre de jouer les 5 derniers matchs pour un 4ème titre.



Juninho

Encore décisif ? C'est un plaisir immense de pouvoir aider l'équipe à gagner. J'arrive à faire la différence depuis quelques saisons maintenant. On a tout de même souffert contre un adversaire qui a récupéré pas mal de ballon et qui se projetait bien vers l'avant. On a eu plusieurs occasions nettes de but sans oublier le but de Nilmar refusé.

On termine bien la semaine même avant de connaître les résultats de nos adversaires directs puisque l'on a bien fait notre boulot. Il faut enfin penser à nous maintenant et oublier un peu nos adversaires. On se tourne vers la rencontre qui nous oppose à Strasbourg. Cette semaine de récupération et de préparation va nous faire un très grand bien car on a terminé très fatigué ce soir.

Coup franc gauche ou droite ? C'est le premier que je marque de ce côté, c'est différent. D'habitude je centre pour aider mes partenaires à marquer mais j'ai changé après réflexion et ce fut un très bon choix. 8 coups franc en une saison, je crois que c'est la première fois que je marque autant en une saison. J'espère qu'il y en aura encore car il reste beaucoup de matchs à jouer : 2 au moins en Champions League, 9 en championnat, cela en fait 11. J'espère d'ailleurs que l'on en jouera 13, 14, oui 14 matchs cette année en comptant les autres matchs possibles en Champions League.



Ecoutez la réaction de Sidney Govou en mp3: Cliquez ici



Cris

Match difficile ? Le terrain était très dur, mais à la fin, il nous a permis de remporter ce match ! Nous savions que ça allait être difficile, on savait que cette équipe jouait bien mieux à l'extérieur qu'à domicile. Ils étaient en mauvaise posture, alors on savait qu'ils allaient venir faire un match. La fatigue ? Un peu oui, en tout cas, moi j'étais fatigué. Lyon a-t-il fait un grand pas vers le titre ? Le plus important c'était de gagner ce soir, il reste 9 matchs, et si on remporte tous nos matchs chez nous on peut penser être champions de France. Et puis pour toi, la sélection ? J'en suis très très heureux, mais en même temps, je pense que c'est grâce à mon travail ici à Lyon.





SR/AT

Sur le même thème