masculins / Nantes 2 - OL 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 09 avril 2005 à 19:30 par SR

Paul Le Guen

Le club est touché, nous sommes tous dans la douleur suite à l'accident de ce matin. On pense aux familles, aux proches qui souffrent. On pense beaucoup à eux.

C'est un match étrange où l'on a manqué de concentration. On a été dans le match que par moments, j'aurais souhaité plus de constance, plus de continuité. Le fait d'être revenu au score est très important pour l'équipe, pour le match de mercredi aussi. Maintenant ? Le plus important est de bien se préparer durant ces 4 jours, avant la Ligue des Champions. On va réunir toutes nos forces.





Jean Michel Aulas

Je souhaite transmettre toutes nos condoléances aux familles, aux proches et à tous les supporters de l'Olympique Lyonnais.

Le Maire de la ville de Lyon m'a tout de suite téléphoné pour se joindre à cette tragédie, Frédéric Thiriez également. Tout le monde s'est mobilisé suite au drame qui a frappé nos supporters ce matin

Les joueurs l'ont senti au plus profond d'eux même... c'est très dur.



Pierre-Alain Frau

C'est un bon match, je ne jouais pas beaucoup ces derniers temps, j'en ai profité pour bien me dépenser. On fait match nul alors que l'on souhaitait une victoire. On dédie tout de même cette rencontre aux supporters des ‘Lugdunum' décédé aujourd'hui.

On a été touché par ce qui est arrivé... Ils venaient pour nous voir jouer... C'est très émouvant, le public a bien respecté la minute de silence. On a ensuite eu du mal à rentrer dans le match.



Grégory Coupet

C'était très très difficile, dans un contexte très douloureux. La minute de silence est difficile à digérer. On est un peu abattu ce soir, on a du mal à se mettre à la place des familles. On pense à eux.



Mickaël Landreau (gardien Nantais)

On est passé par plusieurs sentiments durant la rencontre. On a d'abord été mené, on est revenu puis on a mené à notre tour… Ils ont quand même fini par égaliser.

Après une bonne première mi-temps on encaisse malheureusement ce but signé PAF sur leur première occasion franche. Il fallait réagir, c'est ce que l'on a fait. L'entrée en jeu de Sidney (Govou), Florent (Malouda) et Sylvain (Wiltord) a changée beaucoup de chose. Cela aurait pu faire plus mal encore. Heureusement, on n'a pas rompu.

Il ne nous manque plus que 5 points pour être à l'abri de ne pas descendre. Ce soir, on a quand même beaucoup de mérite face à Lyon, qui, je l'espère, nous fera rêver mercredi soir.







Propos C+ et OL Télé

SR

Sur le même thème