masculins / Nantes 0 - OL 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 25 septembre 2005 à 19:59 par AT

Gérard Houllier:

Quand le coup de sifflet est arrivé, j'ai tout de suite pensé aux deux supporters qui ont perdu la vie la saison dernière sur cette même route de la Beaujoire. Je voudrai dédier cette victoire à leurs familles. Je viens d'un club qui a été très marqué par ce genre de drame, et aujourd'hui je suis content de pouvoir leur dédier cette victoire.

Le match ? En première mi-temps j'ai eu l'impression de jouer à Lourdes ! Et puis en deuxième mi-temps, on s'est accroché, on a montré du caractère. C'est la victoire de la solidarité, de l'esprit, de l'attitude et du talent de Grégory Coupet. En tout cas, vous ne pourrez pas dire que je joue le nul, on a fini à 4 attaquants !



Serge Le Dizet:

On a fait le match qu'il fallait faire, mais les Lyonnais une fois de plus ont fait preuve de réalisme sur coup de pied arrêté. C'est la marque d'une grande équipe. Ils n'ont sans doute pas fait leur meilleur match ce soir, mais ils ont gagné... C'est la cruauté du football. Il nous a manqué un petit chouilla pour mettre le ballon au fond.



Grégory Coupet:

Il y a des jours comme ça, ça a marché ce soir, tant mieux ! J'en ai oublié le penalty, j'ai joué mon rôle, c'est bien, on a beaucoup de réussite, mais c'est un travail collectif. On a souffert quand même dans l'engagement, c'est le plus problématique. On peut faire des erreurs techniques, tactiques, mais le manque d'engagement est plus gênant.

Aujourd'hui sur 90 minutes, on a été en difficulté, l'entame du match a enore été difficile. On a peut être ressenti un coup de pompe, ou on avait Rosenborg en tête ? Il y a une remise en cause qui est nécessaire, on a beaucoup de chance ce soir. On a été dominé sur l'engagement, il ne faudra pas que ce soit comme ça mercredi...

Le retour au vestiaire a été très émouvant, mais on a le principal: les 3 points. On peut aller à Rosenborg en oubliant le championnat.

Il faudra être prudent sur les félicitations, retomber les pieds sur terre, pour relever le défi physique de Rosenborg ?

Le penalty ? Il n'y a pas penalty, et je me suis encore pris une belle charge sur l'épaule droite...



Jean-Michel Aulas:

C'était un match déterminant, on manqué d'agressivité au départ. Greg a été magique ce soir, et puis on marque sur un magifique but de Fred. Est-ce un signe pour le suite ? Ce soir on a ressenti l'enchaînement des matchs, l'approche de Rosenborg. On a eu des difficultés à se remettre en cause, après ces louanges, et sans doute aussi par crainte de se voir injustement sanctionné. Les joueurs ont en tout cas eu du mal à se mettre dans le rythme. Et puis il faut dire qu'il y avait en face une très belle équipe de Nantes.

La victoire ce soir était indispensable, parce que sans être paranoïaque, on était tout de même victime d'une sorte de complot médiatique, comme quoi Lyon est avantagé par les arbitres, que mon avocat est le président de la Ligue... L'ambiance n'était pas bonne, pas de notre fait, il fallait remettre les pendules à l'heure. Et puis après Rosenborg, on a 4 points d'avance, on peut aler à Rennes avec l'assurance de garder la tête du classement.

Gérard Houllier a apporté une méthode différente de Jacques Santini ou de Paul Le Guen, il a pris le risque de venir chercher la victoire, un peu comme le faisait Paul quelquefois. Cela apporte un capital confiance énorme pour le championnat, et pour les joueurs remplaçants. C'est un coup de poker peut être, mais un coup de poker gagnant et professionnel !

Greg ? Il a été énorme, il apporte la sérénité, ses arrêts décisifs et il a été très justement fêté à son retour, sur un chant lancé par John Carew.



Sylvain Monsoreau:

La tête ça va... C'est vrai qu'on s'est mis au beau coup avec Emerse Fae ! Mais j'ai eu plus peur pour lui que pour moi. Ce soir c'est presque un petit hold up, on a été dominé, on a concédé beauocup d'occasions surtout vers la fin; mais on a su faire corps défensivement, et avec l'entrée de Fred, on fait preuve de réalisme.

Greg ? Il est en forme internationale ! Je crois qu'il va falloir instaurer une prime au joueur qui lui marquera un but. Face à Greg, c'est de plus en plus difficile !



Joël Bats:

Greg a été comme d'habitude, égal à lui-même, il a simplement été plus sollicité. Il a su rester très concentré, a anticipé, s'est trouvé au bon endroit au bon moment. Il a été fantastique. Il a d'abord sauvé le point du 0-0, puis les 3 points du 1-0. J'aurais été trop déçu s'il avait pris un but en fin de rencontre. Maintenant on remet ça mercredi, on n'a pas le temps de savourer. Parce que si Greg passe une fois à travers mercredi à Rosenborg, on ne retiendra que ça...



Patrice Bergues:

On n'était pas dans un beau jour, ça s'est vite vu ! Mais Greg a tenu la baraque, j'ai rarement vu une prestation d'une telle qualité, il a été fabuleux.

C'est une bonne préparation pour la Coupe d'Europe, où on devra être meilleur. On a été en dedans, les joueurs apprécient la victoire, mais savent qu'il faudra hausser le niveau mercredi. L'expulsion de Diatta ? Ce sont les aléas d'une saison, on a des armes à utiliser, et on ajustera l'effectif par rapport à ça.



AT

avec Canal+ et OLTV - Le Bus
Sur le même thème