masculins / OL 3 - Ajaccio 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 16 octobre 2005 à 19:49 par AT

Gérard Houllier:

Ces victoires dans la douleur, ce sont les meilleures !

En première mi-temps, on a senti un manque de compétition, les joueurs étaient aussi en reprise pour certains, fatigués pour d'autres, il fallait retrouver la dynamique de jeu. J'ai aimé l'esprit d'abnégation de mes joueurs, la volonté de l'emporter, et on a terminé plus fort qu'eux. Les équipes viennent ici en kamikaze, libérées, mais avec un bon bloc défensif, 9 joueurs devant un très bon Porato ce soir. C'était à nous de trouver les solutions, ce qui m'ennuie c'est qu'on a pris des buts tout de suite après avoir pris l'avantage, un manque de concentration sans doute. On n'a pas pu vivre avec confiance notre acquis. Mais la victoire est méritée, on l'a arrachée, dans la douleur, dans la souffrance, mais c'est la marque des champions. Je veux gagner, et mes changements sont le signe de ça.



Rolland Courbis:

On a perdu ? Je n'en suis pas sûr. Il n'y a que le tableau d'affichage qui le montre...



Fred:

Je suis très content. Je veux contineur à travaillr pour être encore meilleur avec ce groupe. Je vais être Papa, je l'ai montré, je ne veux pas le cacher, ma fiancée attend une petite fille, et je prie chaque jour pour qu'elle arrive en pleine forme.

Ici c'est difficile, toutes les équipes jouent à 100%, mais nous on veut la victoire à chaque fois. On va passer à Ligue des Champions et Olympiacos, on doit se concentrer, être à 100% pour cette rencontre, pour atteindre la qualification.



Greg Coupet:

C'était un match superbe, avec beaucoup de rythme pour une reprise. Un match difficile, mais on s'y attendait, les équipes ici viennent jouer leur va-tout, arrivent sans complexe, nous nous devons de répondre présent. C'est l'état d'esprit de l'équipe ici, on joue pour gagner, pour le plaisir de la gagne. C'est ce qui fait la différence. On n'a pas fait un super match, mais c'est les trois points. On fait mal mentalement, et si ce soir le PSG ne prend pas de points, ça nous fait une bonne marge. Mais le championnat est long, et on est bien placé pour en parler...



Eric Abidal:

C'était difficile, un match pas évident à domicile. Il y avait la trève, il fallait se remettre en route après ! Et pour moi, après une longue coupure, ce n'était pas évident. Mercredi, on enchaine avec la Ligue des Champions, ce sera encore plus difficile, mais on sait ce qu'il faut faire pour se qualifier. Ce sera autre chose que ce soir, le jeu sera différent.



Joël Bats:

C'était un match difficile comme il y en aura d'autres, face à une équipe qui a eu le temps de se préparer. Nous on avait 3 matchs à venir. On a été slides, solidaires, on n'a pas lâché, grâce à nos vertus de battant. On veut toujours la victoire à tout prix. C'est notre marque de fabrique, on veut et on peut toujours marquer. C'est Nino qui est décisif, comme en équipe de France, et c'est génial. Juninho ? Il est exceptionnel. On parle beaucoup, des gardiens adverses, des coups francs, on a des petits trucs à nous. On est leaders, on va regarder attentivement le match suivant. Mais il faut quand même dire qu'à chaque fois qu'o bat une équipe chez nous, elle fait son meilleur match de la saison. C'est ce qui est dur !



Karim Benzema:

Je suis content, j'ai fait une bonne rentrée, dans un match tendu, où on a su pousser jsuqu'à la fin. La première mi-temps était équilibrée, Ajaccio venait prendre le nul, voire mieux, c'était très stressant. Je n'ai pas été loin de marquer, mais il faut continuer à travailler...





AT

Avec OL TV Le Bus, et Canal+
Sur le même thème