masculins / Nice 1 - OL 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 26 novembre 2005 à 21:53 par AT avec OLTV - Le Bus

Réactions après Nice - OL

Gérard Houllier :
En première mi-temps on a souffert, même s'ils n'ont pas été réellement menaçant, mis à part ce coup franc. Il a fallu revenir, en seconde période, on a pu développer nos actions offensives. Je félicite les joueurs de la façon dont ils sont revenus, avec beaucoup d'énergie, une grande volonté de faire quelque chose. On n'aurait pas dit qu'ils avaient le match de mercredi dans les jambes. Le nul est amplement mérité. Et si on avait marqué plus tôt, on aurait même pu l'emporter. Il faut tout de même rendre hommage à cette équipe de Nice qui a fait un bon match.
Malheureusement on perd sans doute Lamine pour quelques temps, on craint aussi un problème musculaire assez sérieux pour Jérémy.

Jean-Michel Aulas :
On a vu ce soir une grande équipe de l'OL qui a su revenir au score en deuxième mi-temps dans un contexte hostile. Ce n'était pas facile, mais les joueurs ont réalisé une très bonne deuxième mi-temps. L'OL est la seule équipe de Champions League à jouer tous les matchs suivant les rencontres européennes à l'extérieur. Les joueurs ont montré encore ce soir un foncier impressionnant et une bonne maitrise qui permet de revenir sur l'unique erreur de la première mi-temps.
Greg ? Le match est devenu fou à un moment, Greg fait deux arrêts déterminants. Il est surpuissant en ce moment. Quand on a cette certitude derrière, cela donne plus de chances de revenir.

Grégory Coupet :
C'est un match qui s'est joué au coeur et à la combativité. On a eu le courage et la valeur pour renverser la tendance. On a à coeur de rester invincible le plus longtemps possible cette saison. Les blessures ? C'est le prix aussi des efforts fournis, de l'hiver, mais malgré tout, on est encore là. Mes arrêts ? En première mi-temps je n'ai pas eu grand chose à faire, sauf prendre le but. C'est bien ensuite de rester dans le match. On peut aussi se consoler en se disant qu'on n'est pas mis en porte à faux dans le jeu. On a beaucoup donné ce soir, les forces du groupe sont impressionnantes.

Patrice Bergues :
On savait que Nice allait mettre ce match sur le plan de l'engagement physique. On a encore manqué de vigilance sur un coup de pied arrêté, et après on est obligé de courir après le score. Après les blessures et les sorties de Lamine et de Jérémy, on voit une équipe qui ne lâche rien. Bravo aux joueurs pour cette débauche d'énergie.
Ce match nul, quand on voit le déroulement du match, est une grosse performance. On se rendra compte plus tard de l'importance de ce point.

Rémi Garde :
C'est un très bon résultat, face à une équipe rugueuse, difficile à manoeuvrer, qui défend bien. On savait à quoi s'attendre.
Nous, on a essayé de jouer, de revenir grâce à cette volonté de jouer.
Au niveau mental, on est allé chercher quelque chose, c'est important pour le groupe.

Claudio Caçapa :
Aujourd'hui on a joué un match très difficile. Nice est une très bonne équipe, bien en place. Mais nous, on ne lâche pas, jamais. Aujourd'hui on repart avec un point, et c'est bien. Avec Madrid, le voyage, on a montré ce soir qu'on était physiquement au top.
Maintenant, il nous reste à penser au PSG...

Djilla Diarra :
Cela n'a jamais été facile pour nous de venir jouer ici. Nice a effectué un gros pressing en première mi-temps sur nos trois milieux. Mais on est revenu, avec la volonté, avec l'envie. On est un groupe qui ne lâche jamais. On a ensuite réussi à poser notre jeu, à s'imposer en deuxième mi-temps. Et on repart avec un point, c'est bien.

Florent Balmont :
C'est toujours un pincement au coeur de retrouver les gens avec qui j'ai joué à Lyon. On se chambre un peu avant le match... Tout le monde nous voyait perdant avant ce match, alors on peut se dire que ce match nul, c'est bien. Maintenant, vue la physionomie de la rencontre, on a une balle de 2-0, on ne la met pas. Et les Lyonnais sur une de leurs seules occasions, en profitent et marquent. C'est ça les grandes équipes. On doit apprendre de notre côté à tuer le match. AT avec OLTV - Le Bus
Sur le même thème