masculins / Strasbourg 0 - OL 4

Réactions... Réactions...Réactions

Publié le 04 janvier 2006 à 20:16 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après Strasbourg - OL

Jacky Duguépéroux : On a vu ce soir que les 33 points d'écart avant le match étaient justifiés. On a réalisé trop d'erreurs. On a pas tenu compte des leçons du passé. Ce soir on est tombé sur une équipe qui se balade. On est à notre place, eux aussi.

Bruno Génésio : On a assisté ce soir à une grosse démonstration de la part de l'équipe lyonnaise. Les joueurs de Gérard Houllier ont su marquer rapidement. Ils ont fait montre de toute leur force technique, tactique et physique.Ils ont parfaitement réussi dans leur plan de jeu qui était de laisser venir les Strasbourgeois pour jouer dans leur dos. Cela leur a permis de faire parler leurs qualités individuelles et collectives supérieures.
Ce qui m a frappé c'est la volonté et le sérieux qu'ils ont démontrés tout au long de la soirée. La meilleure preuve, c'est Cris qui fait une tête à deux minutes de la fin et qui revient comme un fou pour se replacer.
Le seul point négatif de la soirée, c'est que Greg (Coupet) a eu beaucoup d'arrêts à faire. Je crois que c'était pour montrer qu'il est le meilleur gardien du monde. Il était très important que l'OL ne prenne pas de but.

Benoit Pedretti: Comme tous les matchs de reprise, c'était une rencontre difficile. C'est une grande victoire par le score. Mais nous avons eu la chance de marquer rapidement et par la suite nous avons parfaitement joué dans leur dos avec nos arrières latéraux notamment.
Le deuxième but de Sylvain Wiltord est extraordinaire. Ce soir il a été très bon comme à son habitude mais avec la réussite en plus.
Il était important de réagir après notre défaite face à Lille afin de bien repartir. Il reste encore beaucoup de matchs. A nous de bien les gérer.
On a désormais les yeux rivés sur le gros match de Coupe de France qui nous attend à Grenoble. Par la suite il y aura l'OM... Il s'agit donc un programme très chargé qui nous impose de ne pas nous relâcher.

Patrice Bergues : La défaite contre Lille avant la trêve nous a fait du bien. Nous étions peut-être en train de nous endormir. Il était important de nous remettre en question.
C'est vrai qu'au regard du large score, la victoire peut sembler aisée mais en réalité il y a des choses à corriger. Je ne dis pas ça pour être pointilleux. Nous devons rester lucides sur notre performance. En effet, au début de la 2e mi-temps, les Strasbourgeois ont eu 3 occasions en 7 minutes. S'ils étaient parvenus à revenir à 2 buts à 1, ça n'aurait pas été le même match. Juste après ce mauvais passage, on marque le 3e but mais sans de très bons arrêts de Grégory Coupet, le score n'aurait pas été aussi large. C'est un petit défaut qu'on a. Il s'agit donc d'un bon match de reprise même s'il y a encore des erreurs à corriger.

Cris : Il s'agit d'une belle victoire. Elle était très importante pour bien débuter cette nouvelle année. Ce soir on est parvenu à marquer 4 buts et surtout à ne pas en encaisser. La première mi-temps fut un peu difficile car les Strasbourgeois ont effectué un bon marquage.

Claudio Caçapa : Avant le match, le coach nous avait dit qu'il ne nous restait plus que 19 matchs dans ce championnat et qu'il fallait en gagner un maximum. 4 - 0, il s'agit d'un bon score d'autant plus qu'il a été réalisé dans des conditions climatiques difficiles. Cette victoire va nous donner beaucoup de forces. Pour nous il fallait récupérer l'envie de gagner. Ce soir on a démontré qu'on l'avait toujours et que nous étions bien présents.
Maintenant il faut regarder l'avenir et la Coupe de France, compétition dans laquelle on veut aller le plus loin possible.
Etre capitaine d'une telle équipe, ce n'est que du bonheur et pour moi c'est un vrai rêve!

Sidney Govou : Cette victoire à l'extérieur est très appréciable. Elle est très importante car on avait mal terminé l'année 2005. Désormais on commence un nouveau championnat de la meilleure des manières.
Malgré le score fleuve, ça n'a pas été aussi facile. En début de 2e mi-temps ça aurait pu tourner mais heureusement pour nous Greg (Coupet) était là.

Jérémy Berthod : C’est mon 2ème but en compétition officielle, mon tout premier en championnat. Je suis donc doublement content de cette victoire… plutôt satisfait.
On savait que nos adversaires défendaient assez haut et qu’ils jouaient le hors-jeu. J’ai donc profité d’un bon ballon de Cris pour inscrire ce premier but. Il est vrai que je perds du temps et de la vitesse en me mettant sur mon pied gauche, que j’ai également la possibilité de décaler Carew à ma droite, mais lorsque je me retrouve en face de Nico Puydebois, je sais que je ne dois pas me rater. Une occasion comme celle-là, lorsqu'on est défenseur, on prend le risque. C’est un grand moment. On ne pourra plus me chambrer : j’ai marqué en L1.

Juninho : Une telle victoire c'est très bien même si je suis un peu surpris par l'ampleur du résultat. En 1ere mi-temps on a volontairement laissé le ballon. Parfois il faut savoir jouer de la sorte. Par la suite c'était plus facile.
L'une des forces de ce groupe est sa mentalalité et la motivation qui l'habite.
Le championnat n'est pas joué. Il faut continuer de faire preuve de ce sérieux en respectant l'adversaire.

Gérard Houllier : Il y a toujours une incertitude lors d'une reprise. C'était tout particulièrement vrai ce soir en raison du froid. Ce fut un match spectaculaire. On avait bien travaillé sur la vidéo où on avait vu qu'ils jouaient très haut. J'ai tout de même noté quelques points à travailler : on peut être plus réalistes offensivement et plus forts défensivement.
Les joueurs ont décidé d'oublier notre superbe première partie de saison pour se donner comme objectif de remporter la seconde.
Sur le même thème