masculins / Ajaccio 1 - OL 3

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 04 mars 2006 à 22:55 par BV avec OLTV

Réactions après la rencontre entre l'AC Ajaccio et l'Olympique Lyonnais

Gérard Houllier : On affronté une bonne équipe d'Ajaccio qui abattait ses dernières cartes en vue du maintien. Au coup d'envoi ce n'était pas évident.
On a assisté à un bon match entre 2 bonnes équipes.
On a remporté la victoire comme avant chacune de nos rencontres de Champions League. Cela me rassure parce qu’à chaque fois on a remporté le match de coupe d'Europe qui suivait.
Au regard des contrariétés qui ont accompagné notre préparation, je suis content de la réaction des joueurs. C'est la victoire du courage et de la force de caractère dans l'adversité. J'ai aimé la rigueur et la solidarité dont nous avons fait preuve.
La première mi-temps nous a rassuré sur nos capacités. Par la suite, Juninho a une nouvelle fois débloqué la situation avec un coup franc situé à une distance record. Je suis également content pour Fred qui est récompensé de tous ses efforts. Il est un modèle de courage et d'abnégation.

José Pasqualetti : Après leur ouverture du score, ce fut très difficile. Je suis fier de mes joueurs qui n'ont pas lâché. Le troisième but est anecdotique.
Ce soir il n'y avait pas photo entre les deux équipes. Les Lyonnais étaient beaucoup plus forts et je leur souhaite bonne chance pour la suite de leur saison.

Patrice Bergues : L'équipe s'est révoltée après les avatars qui ont précédé le début de la rencontre. Elle va au bout de ce qu'elle veut réaliser. Ce soir leurs joueurs ont fait montre de leur envie et leur motivation. En début de seconde période, ils sont pris les choses en main. Comme souvent, Juninho s'est révélé être une arme décisive et inscrivant un but d'anthologie. Je dis bravo à Karim (Benzema) qui inscrit son premier but en Ligue 1. On va désormais regarder vers Eindhoven et la rencontre de mercredi qui sera intense et dure physiquement.

Benoît Pedretti : On a démontré que la défaite face à Rennes avait constitué un faux pas.
Ce soir on a fait ce qu'il fallait. Durant la première mi-temps, on a eu pas mal d'opportunités mais sans réussite. Par la suite, Juninho a débloqué la situation et nous avons su demeurer costauds. On dispose désormais d'une bonne avance de 9 points.
Ma performance individuelle n'est pas importante. Tout ce que je retiens c'est la performance collective.

Karim Benzema : Ca faisait longtemps que j'attendais ce but. Toutefois l'essentiel demeure la victoire de l'équipe. Elle nous fait du bien.
Ce soir on est parfaitement bien rentrés dans le match. Par la suite on n'a pas douté.
Sur mon but j'ai bénéficié d'une superbe passe de Nino.

« Si Juninho avait un fils, je le ferais signer immédiatement ! (Jean-Michel Aulas)»


Jean-Michel Aulas : Ce soir il s'agit d'une revanche collective. L'équipe a eu une excellente réaction avec du dynamisme et de la sérénité. Les joueurs ont su se surpasser dans des conditions difficiles.
Cette victoire est également celle des supporters qui sont toujours derrière nous. Nous sommes fiers de nos supporters.
Le match a débuté sous de mauvais auspices avec la blessure de Mahamadou Diarra. Par la suite on a su monter en pression et prendre l'ascendant sur Ajaccio. Juninho a débloqué la situation grâce à un coup franc à une distance peut-être record. Il s'agit d'un but d'anthologie. C'est un joueur formidable. Si Juninho avait un fils, je le ferais signer immédiatement ! Il dispose d'un talent et d'une lucidité formidables.
Il faut désormais se pencher sur le match contre le PSV. Il s'agit du match le plus important de l'année. Mercredi il faudra gagner pour continuer notre parcours en Champions League. On est désormais face à notre destin et face à la représentation française sur la scène européenne. Le PSV est une très forte équipe qui n'a pas digéré sa défaite. Dans tous les journaux hollandais, ils déclarent qu'ils vont se qualifier pour les quarts de finale.

Juninho : C'est vrai que mon but est très beau. Il s'agit probablement du plus lointain que j'ai inscrit depuis mon arrivée en France. Toutefois, le plus important ce soir c'est la victoire de l'équipe. On a démontré que l'équipe avait de la qualité.
J'ai tout particulièrement apprécié ma sortie sous les applaudissements du stade François Coty. Il s'agit d'un moment spécial qui me marquera.

Retrouvez toutes les réactions sur OLWEBPremium.
Sur le même thème