masculins / OL 4 - PSV Eindhoven 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 08 mars 2006 à 23:37 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après le match entre l'OL et le PSV Eindhoven

Fred : Il s'agit d'une soirée incroyable pour moi. C'est un jour béni. Je remercie Dieu d'avoir béni ma femme qui se porte à merveille ainsi que ma fille. La soirée fut fabuleuse. Tiago, mon ami, a réalisé un doublé, l'équipe s'est qualifiée et j'ai marqué.
Durant cette journée très particulière, tout le monde m'a appuyé. Le groupe, le staff mais également l'encadrement m'ont soutenu et m'ont aidé à effectuer l'aller-retour entre la clinique et le stade. Je les remercie tout particulièrement. Au début du match, j'étais anxieux mais tous m'ont tellement soutenu que je me doutais que j'allais marquer.
Tous attendaient que je marque. Cris m'a notamment aidé à mettre en place mon stratagème avec la sucette. Toutefois le plus important est que l'équipe ait gagné. L'équipe a fait preuve d'une grande cohésion.

Patrice Bergues : C'était un match très acccompli avec de la qualité de jeu, des beaux buts mais également une communion avec le public. Ce fut donc une très bonne soirée.
On sait qu'à ce niveau là, il faut être maître de ses réactions et contrôler ses nerfs. Au match aller, ils avaient beaucoup donné sans recevoir, cette fois-ci ils ont beaucoup donné mais ont reçu.
Tiago mais également toute l'équipe avaient très envie de se racheter de la défaite de l'an dernier. Ils avaient à coeur d'effacer cette défaite douloureuse et injuste.
Tout le monde attendait ce but de Fred. Techniquement c'est un but remarquable. Sa frappe et sa feinte sont superbes. Il ne faut pas oublier qu'à 7 heures, il était encore à la maternité. Il se rappellera donc toujours de cette journée.
Je ne sais pas si on a marqué l'Europe. On aura marqué l'Europe si on va au bout de nos idées. On est très heureux de la qualification mais il faut maintenant revenir sur terre assez rapidement pour pouvoir rejouer la coupe d'Europe. On va savourer cette victoire puis regarder le tirage au sort pour connaître notre prochain adversaire.
On doit désormais se reconcentrer sur le championnat pour être bons contre Metz.

Claudio Caçapa : J'ai vécu un grand moment. J'ai vu une équipe très solidaire. Sur ce match il n'y a rien à dire. Rien ne pouvait arrêter les Lyonnais. L'OL a été très supérieur.L'an dernier nous pleurions, cette année ce fut leur tour.
Il faudra faire mieux que les années précédentes. Il ne reste plus que des grands clubs mais j'espère ne prendre le Barça qu'en finale.
Aujourd'hui je suis très heureux pour Fred qui vient d'être papa.
Tiago a fait un super match. Pas uniquement ce soir mais depuis son arrivée à l'OL il a été grand. Il sait tout faire.

Rémi Vercoutre : Sur le banc, je suis le premier soutien afin de les aider à être plus performants. Entre Alex et Carew, ce fut un gros match. John revient de mieux en mieux même si sa soirée fut un peu incomplète car il souhaitait vraiment marquer.
Le succès est beau mais on ne s'enflamme pas. On avait por consigne de garder notre calme et notre sérénité.
Je veux également souligner la grosse performance de Djila Diarra, Tiago et Sylvain Wiltord qui ont tous les trois fourni un travail formidable. Ils ont payé de leur personne ce soir.

Jean-Michel Aulas : Avant la rencontre, j'étais très tendu. Je suis toujours tendu mais peut-être un peu plus ce soir. C'était le match le plus important de la saison car c'est le match qui permet d'ouvrir les portes de la suite de la compétition. On a déjà eu un match très important à Ajaccio parce que pour le championnat gagner était primordial. Ce soir les joueurs m'ont fait très plaisir. On avait toujours en mémoire la déception immense de l'an dernier. Il y a eu ce soir une qualité de jeu qui laisse espérer qu'on puisse continuer l'aventure. Je viens de faire rechercher quelle était la dernière défaite du PSV par 4 buts d'écart en Champions League, il n'y en aurait pas. Cela situe notre performance.
Je vais aller au tirage au sort vendredi. J'aime bien le football espagnol donc Villareal ou Barcelone serait un bon tirage. On a vu hier que Barcelone était une équipe qui joue formidablement bien. Si on veut s'étalonner car on a l'objectif d'aller le plus loin possible, il vaudrait mieux jouer les Barcelonais en quart de finale qu'en finale.
Le délégué de l'UEFA me disait hier que pour beaucoup d'équipes, Lyon faisait figure de favori. Je le dis par prudence car je pense qu'en disant les choses, cela nous permettra de ne pas retomber dans la suffisance qui a suivi le match d'Eindhoven.
Concernant François Clerc, il dispose d'une maîtrise impressionnante et applique à la lettre ce qui lui est demandé. C'est une grande qualité pour un jeune joueur.
Gérard (Houllier),avec Patrice Bergues, fait un travail magnifique et apporte ce que nous attendions.
On va désormais se reconcentrer sur le championnat. Je suis sûr que nous n'allons pas reproduire les même erreurs que lors du match face à Rennes. Après un match aussi dense et fort, il faut rester sur des bases connues et faire tourner l'effectif. On a un effectif formidable. C'est bien sûr dommage que Juninho ne soit pas présent lors du premier match mais cela va peut-être lui permettre de se ressourcer. D'autres vont ainsi avoir la possibilité de jouer.

Cris : C'est une très belle performance pour le groupe. Je suis très heureux pour Tiago.
Notre défense tient très bien le coup.On a beaucoup joué en mouvement. Après l'expulsion de Cocu, ce fut plus aisé.
Pour les prochains tours, je ne sais pas qui choisir. Ce sera de toute façon très difficile mais on ne craint personne. C'est un moment très spécial que nous vivons.

Gérard Houllier : On a réalisé une très bonne performance. Elle fut bien sûr facilitée par l'expulsion justifiée de Cocu. On a été très concentrés et très collectifs. C'était très important. Ce soir mon équipe a joué sans complexe.
Désormais toutes les équipes ont leur chance. Je suis très fier de pouvoir dire que mon équipe fait partie de 8 meilleures équipes européennes.

Guus Hiddink : Ce fut une élimination dure mais logique. Nous avons été éliminés par une grande équipe. Une équipe qui va très vite obtenir la brillance européenne qu'elle mérite.
Le premier carton jaune de Cocu ne me semblait pas justifié.

Florent Malouda : On a pris le match par le bon bout. On l'a bien géré. On s'est inspiré de Barcelone qui était dans la même situation que nous. Dans ce genre de cas, la meilleure façon est de jouer notre jeu sans compter sur une éventuelle défaillance de nos adversaires.
Personnellement, j'avais très envie de montrer que j'ai encore de beaux restes à mon poste habituel. J'ai envie de retrouver des sensations durant cette fin de saison où vont se sucéder les matchs décisifs.

Grégory Coupet : 4 à 0 c'est effectivement un gros score. Toutes les équipes n'en feront pas autant contre le PSV. A tous ceux qui doutaient de savoir si nous allions être capables de conserver notre avantage, nous avons répondu présents. Nous avons fait montre de beaucoup de technique et de maturité. Ce que je retiendrais ce soir c'est la force de ce groupe qui devrait nous permettre d'aller encore plus loin. Nous disposons d'une grande confiance en nous.
Avant le match, le coach nous avait rappelé de ne pas faire de fautes qui pénaliseraient l'équipe. C'est ce que nous avons fait.
Une soirée comme celle de ce soir on en rêvait.

Juninho : Le PSV était une équipe spéciale qui vous laissait croire qu'elle était dominée et qui jouait long pour ses attaquants. Ce soir ils ont tenté d'imiter Rennes en mettant de la vitesse devant mais cela n'a pas marché. A l'exception d'une ou deux occasions, ils n'ont pas été dangereux. De notre coté, nous avons joué pour gagner le match et marquer. Ce soir on est heureux. Etre en quart de finale, c'est formidable.
Désormais il va falloir très vite oublier la Champions League pour se concentrer sur le championnat.
Concernant ma suspension pour le quart de finale aller, je savais avant le match ce que je risquais mais je ne pouvais pas rentrer sur le terrain en n'attaquant pas tous les ballons. Je ne pouvais pas accepter de perdre des duels. J'ai toute confiance en mes partenaires et le coach pour réaliser un gros match sans moi.
Désormais je préfèrerais que nous recevions en second parce que je voudrais être présent à Gerland. J'y suis naturellement plus à l'aise.

Retrouvez toutes les réactions en vidéos sur OLWEB Premium