masculins / OL 4 - Metz 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 11 mars 2006 à 23:15 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre l'OL et le FC Metz

Patrice Bergues : Apparemment, 4 est le chiffre de la semaine.
On avait à cœur de rattraper le faux pas de Rennes et montrer aux Messins dès le début qu’ils allaient passer une soirée difficile. On a réalisé une bonne entame de match qui nous a permis de rapidement ouvrir le score. Par la suite ce fut plus aisé. On a parfaitement géré le match. Les joueurs sont parvenus à rester très sérieux et très collectifs.
On a réalisé un beau match mais il ne faut pas oublier le superbe arrêt de Grégory Coupet dans les premiers instants lorsque le score était encore de 0-0.
Gérard Houllier avait décidé d’aligner la même équipe que contre le PSV en tentant de miser sur la confiance et l’euphorie qui y régnaient après la victoire 4 à 0 en milieu de semaine.
On a senti très vite qu’on avait la mainmise sur le match. Par la suite, ils ont assuré afin de ne pas en prendre plus.
Je suis content pour John Carew qui a marqué. Pour tout attaquant, ne pas marquer est irritant. Depuis 3 matchs, il est en train de revenir à son meilleur niveau. Cela récompense son gros travail à l’entraînement.
Concernant le tirage des quarts de finale de la Champions League, si on veut grandir et aller plus loin, cela passe par des matchs comme ça. On doit démontrer qu’on a des références et ne pas avoir peur. On ira là bas pour gagner. Cela reste du sport avec ses incertitudes mais la détermination, je suis sûr qu'on va la mettre.

Jean-Michel Aulas : Ce fut une belle démonstration à tous points de vue. Une démonstratrion d'efficacité et de qualité de jeu. J'ai cru revoir en première période le match contre le Real Madrid. Cette équipe a su démontrer non seulement qu'elle avait le talent mais qu'elle savait également se remettre en cause après la superbe victoire contre le PSV. C'est la marque des grands. Ce qui me fait le plus plaisir, c'est qu'on a su redresser la barre après le match contre Rennes et être impériaux.
John Carew est un joueur qui mérite. C'est vrai qu'il a eu une période un peu difficile mais tous les joueurs ont des moments de perte de confiance. Cela coïncide avec son emménagement sur Lyon. Il lui permettra de se sentir chez lui et d'être plus décontracté. Cela va permettre son arrivée au plus haut niveau lors des matchs importants.
Concernant le tirage au sort de la Champions League, cela correspond à un tirage normal de quart de finale de Champions League : on ne peut s'attendre qu'à des équipes de très haut niveau. Même celles qui n'apparaissent pas sur le papier d'un niveau égal à Milan ou Barcelone sont aussi très fortes. Pourquoi n'irions nous pas à Milan avec l'envie de faire aussi bien que ce qu'on a fait contre les autres équipes ? Porto il y deux ans n'apparaissait pas comme le ténor de la Champions League et a gagné. L'an dernier, on ne pensait pas que Liverpool irait au bout. C'est donc plutôt bon signe qu'on ait l'impression que Milan va être grand favori. Ca me convient très bien. J'ai toute confiance dans le groupe, dans son mental et dans cette détermination extraordinaire d'aller au bout qui galvanise tout le monde. Donc si on doit rencontrer Milan, pourquoi pas en quarts de finale. Si on doit les battre, on va faire en sorte de bien se préparer.
Demain je vais aller voir le Milan AC jouer contre la Juve. Cela va être un grand plaisir.

Patrick Müller : J'ai eu beaucoup de réussite. Je tente ma chance sur un ballon difficlie. 9 fois sur 10 elle serait allée dans les tribunes. Je suis content d'avoir pu partager ce but pour la naissance de mon fils comme Fred l'avait fait en Champions League.
On a bien entamé la rencontre. L'ouverture du score précoce nous a fait du bien. Mener 3 à 0 à la mi-temps nous a aidé à voir venir et à demeurer sérieux. Quand on n'a pas besoin de courir après un résultat, c'est toujours plus facile.
Concernant le tirage au sort de la Champions League, c'est une très grosse équipe. Personnellement, cela va me faire plaisir de retrouver Vogel avec lequel j'ai débuté le foot à l'âge de 6 ans.

Rémi Garde : Deux fois 4 - 0 c'est une belle semaine. On a fait un très bonne première mi-temps, un peu comme contre le PSV. On s'est rendu le match facile. Dans ce genre de match, il ne faut pas laisser espérer l'adversaire. Si Greg (Coupet) ne réalise pas cet arrêt en début de match, cela aurait pu être différent. Par la suite il y a eu beaucoup d'efforts accomplis par les joueurs, beaucoup de concentration et d'effort dans le replacement.
Avant le match, le discours était de garder cette concentration qui faisait notre force, d'avoir beaucoup de mobilité offensivement et bien se replacer défensivement. Malgré la débauche d'énergie du match d'Eindhoven, les joueurs ont parfaitement répondu présents.
Je suis très content que Patrick (Müller) ait marqué. Il s'est remarquablement réintégré au club. Il a amplement démontré que nous avions eu raison de le faire revenir.

Rémi Vercoutre : On est en forme. Ce soir c'était très important de confirmer après notre belle victoire en Coupe d'Europe. C'est une très belle semaine. On avait à coeur d'effacer le souvenir de Rennes qui nous reste en travers de la gorge. Cette victoire remet les choses à leur place. Au niveau mental, cela fait du bien de savoir qu'on garde nos distances avec Bordeaux.
On va désormais très vite se remettre au travail pour aller chercher quelque chose à Sochaux.
Pour l'instant on va bien récupérer. C'est toujours plus facile de récupérer après de telles victoires. On met beaucoup de buts, on n'en encaisse pas. Ca aide à bien travailler.

Benoît Pedretti : On a fait une grosse semaine et ce soir on s'est fait plaisir et on a donné du spectacle. Ca me fait du bien d'avoir du temps de jeu. Je travaille à l'entraînement afin de répondre présent lorsqu'on fait appel à moi.
On a bien débuté le match et on a été sérieux par la suite.
Si on assure désormais on devrait pouvoir être champions.
La semaine prochaine je rentre chez moi. Ca me fait plaisir. On va y aller pour gagner et prolonger la série.

Gérard Houllier : Cette victoire, les joueurs, le staff tehnique et tous ceux qui sont à l'Olympique Lyonnais veulent la dédier à Christophe et à sa famille.
Le match était dans la continuité de ce que l'équipe a réalisé contre Eindhoven. Ce fut un bon match de football avec une première mi-temps sublime. Sans en retirer un joueur plus qu'un autre, j'ai trouvé que les leaders, Greg Coupet, Juni ou Wiltord ont été déterminants. On a su rester attentifs, sérieux et appliqués. On a su jouer simple. Tout le monde a bien joué.
Sur 8 jours, on a marqué 11 buts et on n'en a encaissé qu'un seul. C'est tout entièrement à mettre à l'actif et au crédit des joueurs.
Ce soir je suis un entraîneur fier. Je serai heureux quand on aura remporté les trophées.

John Carew : Je suis très heureux d'avoir marqué. Après la trêve j'étais fatigué mais je reviens en très grande forme. C'est donc une très bonne chose pour moi d'avoir marqué.
Concernant le tirage au sort de la Ligue des Champions, je suis très heureux d'aller jouer là-bas. C'est une grande équipe. J'ai déjà joué contre eux. J'aime bien jouer dans ce stade. Cela va être un match fabuleux.

Grégory Coupet : On a eu droit à un joli score et une jolie prestation. Lorsque le groupe est aussi en jambe et que les joueurs jouent aussi simple, cela donne le résultat qu'on a vu ce soir.
Je suis très content d'avoir participé de cette manière (son arrêt dans les premières minutes) à la victoire. Après c'est la victoire de tout un collectif.
On dédicace cette victoire à Christophe. Robert Valette et Albine Chambon ont eux aussi eu la tristesse de perdre un proche. On a donc également une pensée pour eux.

Retrouvez toutes les réactions en vidéo sur OLWEB.fr
Sur le même thème