masculins / Sochaux 0 - OL 4

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 18 mars 2006 à 22:57 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la victoire de l'Olympique Lyonnais 4 buts à 0 contre Sochaux.

Benoît Pedretti : On s'est régalé. On a fait un gros match ce soir. On a su marquer lorsqu'il le fallait. On s'est fait plaisir, c'était vraiment très agréable.
On a fait preuve d'une grosse solidarité et d'une grosse envie. Même à 4 à 0, les attaquants ont continué à défendre. J'espère qu'on va continuer comme ça.
Ce soir on a vraiment été bons avec une qualité technique au dessus de la moyenne.
Mardi on aura un match très important, il faudra vraiment le gagner. On a une semaine très importante, il faudra rester sérieux. L'essentiel est de se concentrer sur nous afin de tout gagner jusqu'à la fin.
Ce soir cela m'a fait plaisir de jouer devant ma famille et mes amis et de marquer.

Patrice Bergues : J'espère que nous allons conserver notre belle moyenne de buts aussi longtemps que possible. Le match fut difficile à débuter. On a été bousculés durant 10 - 15 minutes avant de desserrer l'étreinte et d'inscrire le premier but puis le second de Benoît juste avant la mi-temps. 2 à 0 à la mi-temps, c'est bien entendu un bon score mais qui peut-être très rapidement remis en cause par un but de l'équipe adverse. L'équipe est restée très sérieuse afin d'inscrire un troisième puis un quatrième but.
On a su bien défendre. C'est important car on approche d'échéances durant lesquelles la moindre faute sera fatale. Gérer des matchs, cela s'apprend. Ca semble facile mais c'est très difficile. On doit apprendre à garder notre sérieux. Ce soir j'ai aimé ce sérieux et cette volonté de chacun de rester humble. L'équipe joue à 4 à 0 comme elle jouerait à 1 - 0.
L'équipe dans son ensemble a fait un bon match mais il est vrai que depuis quelques matchs, Nino fait de très gros matchs. Son premier but est un chef d'oeuvre technique.
Je suis également très heureux pour Benoît qui est quelqu'un d'humble qui dans tous les clubs où il est passé a été loué pour sa camaraderie et sa convivialité. C'est pour cela que je ne comprends pas les sifflets qui ont parfois accompagné sa performance. Je lui tire un grand coup de chapeau car dans des conditions difficiles, il arrive à faire de très bons matchs et à travailler au quotidien de façon formidable. C'est quelqu'un qui progresse tous les jours et qui est récompensé ce soir par une très bonne performance. Son but, c'est la cerise sur le gâteau. C'est un joueur qui sera très utile dans la réalisation de nos objectifs.
Mardi on joue un match très important en Coupe de France qui est un des objectifs du club. Le championnat passe bien sûr avant car on pourrait ne plus jamais avoir l'opportunité de le faire. Mais on n'est plus qu'à 4 matchs de remporter cette Coupe de France. Cela serait formidable.

Jean-Michel Aulas : Benoît a été égal à lui même. Il joue très bien et apporte un état d'esprit qu'il faut louer. Il a su remettre les pendules à l'heure avec sa personnalité de leader calme.
Cette victoire, c'est une marche importante vers le titre. Toutefois, il ne faut pas s'euphoriser. Ce soir, Bordeaux a laissé 2 points à Troyes. Nous irons là bas très bientôt. Peut-être que le titre s'y jouera car si nous arrivons à y faire un résultat alors que Bordeaux ne l'a pas réalisé, nous serons peut-être très proches d'un très grand bonheur. Il faut rester extrêmement calmes parce que l'immense bonheur d'un cinquième titre commence à se profiler. On est dans la position d'un joueur de tennis qui va disputer les dernières balles décisives. Il ne faut pas faiblir. On est en train au contraire de monter en puissance. Il nous faut rester sur nos gardes et nous souvenir de Rennes et de Lille pour éviter une incroyable désillusion.
Cette année on a obtenu plus de points à l'extérieur qu'à domicile, en championnat. C'est la marque d'une grande équipe, magnifiquement dirigée par Gérard (Houllier) et Patrice (Bergues) qui font un travail extraordinaire avec tous les autres membres du staff. Un travail dans la qualité du jeu mais également dans la gestion humaine de ce groupe qui vit bien ensemble.
Concernant Clerc et Wiltord qui sont en fin de contrat, les négociations ont débuté. On discute dans un très bon état d'esprit. Je souhaite que les deux joueurs soient avec nous l'année prochaine. On fera le nécessaire pour qu'ils restent parce qu'ils le méritent. J'ai longuement discuté avec François et son agent lundi, il nous reprochait sans oser le dire de n'avoir pas pris l'initiative plus tôt et d'avoir attendu cette opportunité qui a démontré ses immenses qualités. C'est le jeu du football. Il y avait dans l'opportunité qui s'est offerte à lui un signe du destin. Il sait que son destin c'est de rester à Lyon pour y gagner des titres. On a encore vu un très bon joueur ce soir. Concernant Nino, c'est pour moi le joueur exemplaire. Je crois que depuis qu'il est à Lyon, il est devenu encore plus populaire. Il est devenu ce qu'il est dans la vie, c'est à dire un garçon formidable, sympathique et intelligent. C'est un joyau et ce soir il a encore été exceptionnel.

Florent Malouda : Ce soir le plus important c'est d'avoir pris deux points sur Bordeaux. On est resté concentrés et cela a payé. Mis à part l'entame de match, on n'a pas été mis en danger. On a su poser notre jeu et placer quelques accélérations. Chaque match pour nous est comme une finale. on ne doit se soucier que de notre résultat. C'est à Bordeaux de faire le plus dur pour revenir.
Personnellement, je retrouve des sensations offensives que j'avais un peu perdues après ma blessure et mon passage au poste de latéral gauche. J'espère que durant les matchs qui arrivent, je parviendrai à maintenir ce niveau.
Mardi on va jouer la coupe de France qui est un de nos objectifs majeurs. J'espère qu'on aura le même état d'esprit que ce soir.

François Clerc : Ca fait 3 fois qu'on gagne 4 à 0. C'est bien d'autant plus que Bordeaux a fait match nul. C'est donc une très bonne victoire pour les échéances à venir mais également pour le titre de champion.
Actuellement je discute avec le président de mon contrat. C'est en bonne voie. On s'est vus il n'y a pas très longtemps, cela s'est très bien passé. Je pense donc qu'il n'y aura pas de problème. Les journalistes parlent de moi ailleurs mais pour l'instant tout se passe bien à Lyon. Cela se passe très bien tant avec le groupe, qu'avec le coach et avec le public. Je suis donc très content.

Grégory Coupet : Le groupe a été à son image. C'est bien de n'avoir encaissé aucun but. On a pas mal de mérite de prendre des points où peu d'équipes ont réussi.
Cette semaine, les gens n'ont parlé que de Milan alors qu'il reste Bastia et Toulouse. Ce soir on a réussi une grosse performance car on nous parlait de tout sauf de Sochaux.
Faire monter les Lyonnais à Paris pour une finale de coupe de France serait fabuleux. Désormais il va nous falloir gagner 3 matchs à domicile. Je dirais que le plus facile ce sera Milan car la motivation viendra d'elle même. Le match contre Toulouse sera vraiment très difficile. On reste concentrés et on respecte tous nos adversaires en étant conscients que ça peut revenir. Le championnat ne sera terminé que lorsqu'on sera champions.
Cette saison, on sait alterner le jeu court avec le jeu au large. Derrière il y a des centres et du mouvement. C'est beau à voir.

Gérard Houllier : Ce qui m'a frappé aujourd'hui c'est la qualité du jeu défensif de toute l'équipe. Jouer à l'extérieur et ne laisser aucune occasion à nos adversaires, cela signifie qu'on a été très rigoureux et très appliqués.
Les deux mois de janvier et février ont été difficiles car on a perdu beaucoup de joueurs et parce qu'on avait beaucoup de matchs. Maintenant il ne faut pas s'enflammer. Il nous reste un minimum de 4 matchs à gagner pour être champions car à 80 points on sera sacrés. C'est ce qu'on veut obtenir. Je rends hommage aux joueurs qui progressent bien et qui ont la bonne attitude.
Désormais on va penser à Bastia car il reste 3 matchs avant d'aller au stade de France.

Retrouvez les réactions en vidéo sur OLWEBPremium.
Sur le même thème