masculins / OL 2 - Troyes 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 09 septembre 2006 à 22:52 par BV/SR avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre l'OL et Troyes.

Jean-Michel Aulas : Nous avons gagné un match contre une bonne équipe. Les semaines suivant les matchs de sélections ne sont jamais évidentes. Il s’agit d’une très bonne performance et d’une très bonne préparation avant la rencontre contre le Real Madrid. Ce fut une partie durant laquelle nous avons dû nous accrocher. Nous n’avons pas encaissé de but et nous aurions pu en marquer 2 ou 3 autres. Il s’agit d’un résultat très intéressant.
Nous avons la chance de disposer d’un staff qui prépare bien les matchs. Ils avaient notamment vu pas mal de vidéos des Troyens. De plus l’effectif est riche : Florent Malouda, Eric Abidal étaient ainsi sur le banc ce soir. On a tous les atouts pour bien faire les choses et Gérard Houllier les gèrent parfaitement. Mercredi nous allons affronter le Real Madrid. Nous allons retrouver Djila (Mahamadou Diarra). C’est la vie du football professionnel. Le Real ne s’y est pas bien pris pour faire venir Djila, cela leur en a coûté plus cher. On le reverra avec plaisir, surtout si on les bat. A l’intersaison, le Real s’est renforcé, notamment avec l’arrivée de Fabio Cannavarro. J’espère que Sidney Govou lui inscrira le même but que mercredi avec l’équipe de France. Ce sera un match exceptionnel. Nous avons la chance de les affronter 2 années de suite.
Concernant Sidney Govou, il reste à l’OL. On savait qu’il constituait le meilleur élément à son poste mais nous avions cherché d’autres pistes au cas où il venait à nous quitter. Le club présente un bilan économique positif qui pourrait nous permettre à la fin de l’année de préparer l’avenir.

Kim Källtröm : Je crois que j’ai pris un coup. C’était une rencontre difficile car nous nous sommes quittés durant 15 jours pour rejoindre nos sélections respectives. Nous avons bien entamé la rencontre avant de maitriser notre sujet. Cette saison tous les matchs seront durs. Toutes les équipes qui viendront à Gerland vont nous poser des problèmes.

Cris : Je ne suis pas le buteur de l’OL même si j’inscris ce soir mon troisième but contre Troyes après mon doublé de la saison dernière. Ce rôle est celui de John (Carew) et Fred.
Ce but me donne confiance ainsi qu’à l’équipe tout entière. Sur le corner de Juninho, je dis à Toto (Squillaci) d’y aller mais en réalité c’est moi qui me rends au premier poteau. La seconde période fut difficile car nous n’avions pas joué depuis 2 semaines. Ce soir, le plus important c’était les 3 points.

Florent Malouda : Le match fut délicat car nous ne nous étions pas retrouvés depuis 15 jours. Nous avons été lucides. Même si on a eu chaud, le résultat est logique car nous avons eu plus d’occasions que les Troyens. Grégory Coupet a une nouvelle fois montré qu’il avait le niveau international. Il était au top ce soir. L’essentiel est là : ce soir, nous sommes premiers. Nous allons désormais regarder le déplacement de l’OM au Parc des Princes.

Patrice Bergues : C’était un match compliqué. Le fait que les internationaux soient tous éparpillés depuis 2 semaines ne nous a pas facilité la tâche. Ce fut une reprise délicate contre un adversaire bien positionné. Troyes a développé un bon jeu collectif. Il ne faut pas s’arrêter à la position de l’équipe au classement.
Nous avons dominé mais avons fait face à un manque de réalisme devant Le Crom. Le point positif est que nous n’avons pas concédé de but et pris 3 points en ne jouant pas à notre meilleur niveau. Ce match fait donc du bien avant d’affronter le Real Madrid, il nous permet d’emmagasiner de la confiance.

Gérard Houllier : On a souffert mais cela nous sera bénéfique. Je craignais beaucoup ce match suite aux sélections, aux voyages, à la Georgie, à l’Italie… l’accumulation. Cela crée des tensions et de la fatigue à ne pas négliger.
Je n’ai qu’un seul regret ce soir, c’est que l’on n’ait pas remporté plus de duels contre Le Crom durant la rencontre. Le public à été formidable. Il s’est montré présent lors des passages difficiles de l’équipe et je les remercie. Je compte sur eux mercredi contre le Real Madrid. Ce soir, notre match faisait office de répétition contre une équipe qui développe du jeu mais est vulnérable lorsqu’elle n’a pas le ballon, tout comme le Real à un autre niveau… nous serons également à un autre niveau mercredi soir.

Juninho : J’ai bien travaillé depuis deux semaines et profité des sélections pour récupérer mon niveau depuis la fin de la Coupe du Monde. Je suis bien physiquement et espère donner plus mercredi. J’ai manqué de chance sur la passe en retrait de Fred, où je croyais au but mais cette chance est revenu sur le coup franc, dévié par Nivet. Ce soir, cela a été difficile pour le retour des internationaux. Mercredi, tout cela sera oublié. Il faudra être intelligents tactiquement et monter notre niveau contre un coach et une équipe de grande qualité.
Sur le même thème