masculins / Lorient 1 - OL 3

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 16 septembre 2006 à 22:25 par BV

Toutes les réactions d'après match

Patrice Bergues : Nous avons fait un bon match, c’est important de rester dans la continuité après avoir joué un match de Ligue des Champions. Nous avons eu la chance de marquer assez rapidement, cela nous a facilité la tâche. Le match était assez équilibré par la suite. Nous avons eu plus de réussite et inscrit les 2ème et 3ème buts lorsque nous avons mis un coup d’accélérateur.
Dans ces matchs là, il ne faut pas laisser de points et faire le plein autant à domicile qu’à l’extérieur.
Concernant Diarra ? Nous savons que tous nos joueurs ont de la valeur, on ne se pose pas de question. Il a l’habitude du haut niveau et des sélections nationales alors on ne se fait pas trop de souci pour lui. Il manque juste un peu de rythme.

Rémy Riou : Mon adaptation se déroule bien. Le groupe m’a mis à l’aise. J’apprécie de plus en plus la région et mes partenaires. Tout va très bien. Je suis là pour acquérir de l’expérience et pourquoi pas faire quelques matchs sur un banc de Ligue 1.
L’OL est le club de mon cœur. Mes anciens partenaires sont impressionnants. Pour l’instant ils réalisent presque un carton plein.

Jean-Michel Aulas : Il s’agit d’une très bonne performance, d’un très bon résultat avec une équipe modifiée. Je tire un grand coup de chapeau à Gérard Houllier et à son staff pour avoir parfaitement anticipé et trouvé la bonne formule.
Cette année notre parcours à l’extérieur est extraordinaire. Le groupe a mûri. Il a encore grandi dans la solidarité et la maîtrise technique.

Kim Källström : Cela s’est bien passé. Nous avons marqué tôt puis nous avons su bien rester en place et gérer le jeu. En première période, nous leur avons concédé une seule occasion et en seconde période, nous sommes parvenus à tuer le match.
Il était vraiment important qu’on puisse faire tourner. D’autres joueurs ont été titularisés, avec d’autres qualités. Tout le monde doit être présent pour gagner le plus de titres possibles.

François Clerc : On ramène une belle victoire de Lorient, très importante pour le championnat. On continue notre série de victoires et on demeure invaincus. On a su répondre présents même s’il ne s’agissait pas d’une affiche contre le Real.
En seconde période, nous avons parfois été mis en difficulté mais nous avons su être réalistes et solidaires. Ils ont poussé mais on a réussi à mettre le coup de poignard qui leur a fait mal. J’espère que nous allons continuer comme ça.
C’est une très bonne victoire pour le groupe. Il s’agit d’un groupe de qualité. C’est bien car nous voulons être bons sur tous les tableaux.

Cris : C’était un match important que nous avons gagné à l’extérieur. C’est bien pour le groupe. Mercredi, ce fut très difficile contre le Real Madrid. Les joueurs étaient donc fatigués ce soir. Le point positif c’est que les 23 joueurs peuvent jouer tout de suite.

Alou Diarra : On est contents de l’issue du match. Nous l’avons emporté 3 buts à 1 contre une bonne équipe de Lorient. Nous avons fait preuve de réalisme et de solidarité. C’est de bon augure pour l’avenir.
Ma première apparition sous le maillot lyonnais s’est bien passée. Il est facile de rentrer dans une telle équipe. Tout le monde m’a mis en confiance. L’équipe est animée d’un esprit remarquable. Tous les joueurs ont une âme de compétiteurs.

Gérard Houllier : Tout le mérite en revient aux joueurs. Après le match contre le Real, il aurait pu y avoir un phénomène de décompression ou de suffisance mais les joueurs ont su rester concentrés. Cette équipe constitue vraiment un groupe. C’est le bonus de la journée : on a pu se passer de Juninho et le laisser se reposer en prévision des 3 matchs importants qui nous attendent. L’efficacité reste la même. Il règne un formidable esprit dans ce groupe, une volonté d’entraide. C’est ainsi plus facile pour les nouveaux joueurs de s’intégrer.

Steve Marlet : C'est un résultat logique car l'OL nous était supérieur. En première mi-temps, nous avons manqué d'agressivité mais en seconde période, nous étions mieux jusqu'à ce contre qui nous a tués.
Le président m'a remis mon trophée du championnat 2001-2002. J'ai également revu Patrick Müller et Sylvain Wiltord. Nous avons discuté du bon vieux temps.
Sur le même thème