masculins / Dynamo Kiev 0 - OL 3

Réactions... réactions... réactions...

Publié le 17 octobre 2006 à 23:34 par SR & BV

Toutes les réactions suite à la rencontre de Champions League entre le Dynamo Kiev et l'Olympique Lyonnais

Anthony Réveillère : Bonne victoire, et elle fait du bien. Elle est synonyme de grand pas vers la qualification, c’est d’ailleurs ce que l’on était venu chercher ici à Kiev. Malgré le froid, malgré un adversaire coriace qu’est le Dynamo Kiev, nous sommes restés patients et encore une fois, Juninho a débloqué la situation. Il était préférable d’avoir joué ce match aujourd’hui plutôt que dans 2 mois car le froid aurait pu jouer un rôle important dans la rencontre. De toute manière, il faut s’adapter, on n’a pas le choix.
Après ce premier but, les Ukrainiens n’ont pas arrêté de jouer, bien au contraire. Au final, on prend trois nouveaux points et la qualification n’est plus trop loin.
L’équipe est en confiance, en championnat et en Ligue des Champions la confiance est là, c’est le plus important.
Et Maintenant ? On va rentrer tranquillement avant de se concentrer sur Marseille. Ils auront à cœur de faire un bon résultat contre Lyon, leader du championnat mais de notre côté on peut marquer le coup et creuser l’écart… C’est peut-être un second match de Ligue des Champions qui se profile dimanche soir.

Kim Källström : Cela s’est bien passé pour moi. Le pus important était de prendre 3 points. En Ligue des Champions, cela se passe plutôt bien pour nous pour l’instant. C’est un grand plaisir de marquer d’autant plus que le but intervient au bon moment. On est venu ici pour chercher la victoire. Nous ne sommes désormais plus loin d’être qualifiés.
On a désormais le regard tourné vers Marseille où ce sera un super match pour tous ceux qui aiment le football.

Patrice Bergues : Nous avons réalisé une bonne performance ce soir dans une rencontre difficile, âpre. Les deux équipes nous ont livré un beau combat. Nos joueurs ont beaucoup souffert avant l’ouverture du score de Juninho sur coup franc. Nous étions attendus, malmenés, mais le but de Juninho leur a mis un coup au moral.
Ce dernier nous a ouvert plus d’espace pour inscrire un second, puis un troisième but dans un combat physique très dur de 90 minutes.
Le chemin n’est pas terminé, on va continuer à se battre pour la qualification mais aussi pour la première place du groupe.

Gérard Houllier : Logiquement, notre début de rencontre fut difficile car le Dynamo jouait sa dernière carte pour la qualification. Nous avons su rester sereins et costauds. Lorsque les opportunités se sont présentées, nous avons plié la rencontre. Nous avons réalisé un bon match : puissants et costauds. Nous avons désormais fait 75% vers la qualification, nous prendront les 25% restant à la maison la semaine prochaine.

Cris : Ce soir, nous avons ramené le plus important, c'est-à-dire les 3 points. On en a désormais 9. Il nous en manque encore 3 mais nous disposons encore de 3 matchs à jouer dont 2 à domicile. Si on joue de la sorte les autres matchs, on se qualifiera pour les huitièmes de finale. Ce soir j’ai joué en manches courtes comme toujours depuis mon arrivée à l’OL.
La rencontre à Marseille sera difficile et compliquée. Nous allons jouer pour gagner.

Rémy Vercoutre : J’ai réalisé effectivement une grosse performance à l’image de l’équipe tout entière. On s’attendait à un match difficile. Nous avons tous répondu présent en développant du beau football. Le point le plus positif de la soirée, c’est la victoire et les 3 points.
Sur coup franc, Juninho a débloqué la situation. Il les met vraiment où il veut. Par la suite, l’équipe de Kiev a été obligée de sortir, ce qui nous a permis de placer d’autres banderilles. Ce soir, l’expérience acquise tout au long des années en Ligue des Champions a payé.

Jérémy Toulalan : Nous avons réalisé un bon match et ce n’était vraiment pas facile. Avec le froid, l’équipe de Kiev qui nous a livré une vrai bataille, ce n’était pas une mince affaire mais nous avons réussi à déjouer le piège. Les 20 premières minutes étaient vraiment rudes puis le coup franc à changé la physionomie du match.
Marseille ? Oui mais il n’y a pas que l’OM. Beaucoup de matchs nous attendent et nous voulons tous les gagner. Cela ne sera pas facile face à l’OM. De toute manière, aucune rencontre n’est facile. Tachons simplement de rester concentrés… comme ce soir.

François Clerc : Prendre trois nouveaux points à l’extérieur et a Kiev, dans des conditions délicates, n’était pas facile. La grande satisfaction après 3 rencontres de Champions League est d’avoir inscrit 8 buts sans en encaisser un seul. Il nous manque maintenant un ou deux points à prendre pour être qualifiés. On va tenter de les prendre dès le prochain match, à domicile.

Retrouvez toutes les réactions en vidéo dès minuit sur OLWEB Premium
Sur le même thème