masculins / OL 2 - PSG 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 25 octobre 2006 à 23:43 par BV

Toutes les réactions suite à la victoire de l'Olympique Lyonnais sur le Paris Saint-Germain...

Jean-Michel Aulas : Ce fut un match difficile. Est-ce la décompression après la rencontre contre l’OM ou le dynamisme mis par les jeunes du PSG ? En tout cas, jusqu’à la 88e minute de jeu, on a beaucoup souffert. Il leur a fallu du courage.
Ce qu’il faut saluer, c’est l’envie de marquer des joueurs, même à 2 minutes de la fin. Ce soir, il a fallu donner beaucoup car Paris avait mis les enchères un peu haut sur les plans du physique et de l’agressivité.
Avant la rencontre, il y avait eu des propos maladroits du coach parisien qui avait déclaré que nous les avions volés lors du trophée des champions. Les nôtres étaient donc revanchards.
Rémy Vercoutre enchaîne les bons matchs sans faire de faute. Si on arrive si souvent à renverser les scores dans les dernières minutes, c’est grâce à cette rage de vaincre, grâce à cette volonté de ne jamais abdiquer même lorsque tout le monde pense que c’est terminé. C’est vraiment un groupe exceptionnel, bien préparé par un staff qui leur donne confiance et ça, ça vaut de l’or. Concernant l’affaire Clerc, c’est un coup d’épée dans l’eau. Saint-Etienne, qui n’arrive pas trop à se singulariser actuellement veut absolument trouver une solution juridique à quelque chose qui est simple. Ils ont posé réclamation concernant la participation de François Clerc. François avait en effet été sanctionné à purger un match de suspension, ce qu’il a fait immédiatement. Il avait été puni par une commission administrative. Nous avons donc informé la Ligue qu’il purgerait ce match contre Sochaux. On s’est donc privés de lui pour cette rencontre. On a par la suite vérifié avec la fédération. Lors d’une sanction administrative, le joueur purge sa sanction tout de suite. On n’attend pas le lundi qui suit. Il parait que cela donne du courage aux Stéphanois…

Sébastien Squillaci : Comme lors de toute rencontre de coupe, on s’attendait à un match difficile avec beaucoup de duels. On n’a pas lâché. On y a cru jusqu’au bout. Avec cet état d’esprit, on peut aller très loin. Ce soir, on a une nouvelle fois prouvé nos ressources mentales.

Kim Källsröm : Le match fut difficile. Ils ont joué de manière musclée, en donnant beaucoup de coups. Ils s’étaient procuré peu d’occasions avant leur ouverture du score. De notre coté nous avions maitrisé le jeu. Après le but parisien, on a poussé. Au bout d’un moment, cela a payé. Personne n’a jamais pensé que nous pourrions être éliminés ce soir. On sait que cela va très vite dans le foot.

Gérard Houllier : Je suis fier. Je tire un grand coup de chapeau aux joueurs. Je suis vraiment admiratif. C’est un groupe de compétiteurs. Même à l’entraînement, lors des 4 contre 4, ils ont la rage. Je suis également un peu frustré par le penalty, un peu excité par l’aspect trop engagé des Parisiens. Les deux buts de notre capitaine Sylvain Wiltord sont un symbole. Il n’a pas joué à Marseille mais il s’y est montré admirable dans les conseils qu’il a prodigués à Karim Benzema.
C’est bien entendu un dénouement cruel mais comme souvent, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le résultat n’est pas injuste au regard du nombre d’occasions que nous nous sommes créées. C’est un score logique.
Ils râlent en affirmant que Rémy Vercoutre aurait dû être expulsé. Je trouve cela un peu fort de café. En première période, Rodriguez aurait dû également être expulsé. Il peut être heureux d’être resté sur le terrain.
Je m’attendais à ce que le PSG joue crânement sa chance. Leur erreur fut à 1 à 0 de commencer à nous taper. Cela nous a bien réveillés.
L’équipe a su montrer une facette différente. Lors de certains matchs, nous avons montré du panache mais ce soir nous avons dû faire preuve d’acharnement et d’obstination.
L’an passé, notre élimination par Nantes était une ombre sur notre tableau.
Cette rage de vaincre, c’est quelque chose qui ne se travaille pas à l’entraînement mais sur la longue durée. C’est peut-être une de nos marques de fabrique.

Rémy Vercoutre : C’est toute l’équipe qu’il faut féliciter. On a tous fait une grosse partie. Enchainer les résultats tous les 3 jours est difficile.
Je suis en confiance en ce moment mais j’y suis contraint quand on voit ce que font les autres devant. C’est vraiment un groupe de potes. Je suis vraiment très heureux chaque fois que je me retrouve sur le terrain.

Retrouvez dès minuit le résumé vidéo des réactions d'après-match sur OLWEB Premium.
Sur le même thème