masculins / OL 2 - VA 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 10 novembre 2006 à 22:44 par SR

Réactions suite à la victoire des Gones sur Valenciennes

Jean-Michel Aulas : Les joueurs ont eu des vertus morales incroyables. Avec beaucoup de blessures d’attaquants ils ont dominé ce match avec le risque de prendre un but, ce qui est arrivé. Ce qui est formidable est que l’équipe n’a rien lâchée et comme les attaquants ne sont pas parvenus à marquer, ce sont deux défenseurs qui sont venu donner la victoire aux Gones dans les 5 dernières minutes. Cette équipe a vraiment des qualités extraordinaires et il faut également souligner le bon coaching de Gérard Houllier qui n’a pas hésité à prendre des risques sur le plan offensif. L’entrée de John, Rémy et Wiltord à été bénéfique.
J’ai félicité et récompensé les joueurs qui ont réalisé une bonne performance alors que d’autres équipes où le Lyon d’il y a quelques années aurait laissé tombé et serait reparti avec 0 point ou même 1 point maximum.
C’est vraiment un grand pas de fait. C’était d’ailleurs un tournant car la perte d’un deuxième match de rang aurait eu des conséquences psychologiques néfastes. Aujourd’hui nous sommes repartis sur une bonne trajectoire.

Steve Savidan (Attaquant - Valenciennes) : Match très dur pour notre équipe. La possession de balle doit être à 99% pour l’OL ? C’est vraiment une grande équipe mais personne n’est invincible. On a réussi à les faire douter pendant 10 petites minutes, voire plus, avant notre but.
Je pense tout de même que nous les avons réveillés avec notre but. Si l’on n’avait pas inscrit ce but, serions nous parti avec une défaite ? Ou le point du match nul…
La défense ? C’était notre tactique ce soir face à l’Olympique Lyonnais. Il ne faut pas oublier que nous étions confrontés à une très grosse équipe. Maintenant il faut continuer, apprendre et se projeter sur notre prochain match, contre Marseille.

Rémi Garde : On s’attendait à ce genre d’opposition mais pas à voir tant de négation dans leur jeu. Ils ont longtemps cherché à défendre leur but au détriment de l'attaque. Ce n’est que justice d’avoir remporté cette rencontre car nos joueurs ont déployé beaucoup d’efforts pour construire le jeu.
Cela montre que l’on ne peut pas gagner qu’en défendant.
L’avance du club en championnat fait parler les medias, mais le groupe garde les pieds sur terre, les joueurs parviennent à trouver la force de revenir, de rester concentrés et motivés pour l’emporter, avec beaucoup de respect pour leurs adversaires.

Florent Malouda : Ce fut une rencontre éprouvante puisque Valenciennes s’attachait à fermer le jeu. Cette équipe a profité de sa seule occasion pour ouvrir le score. On s’est arraché pour revenir et nos deux défenseurs marquent les deux buts de la victoire. Cela montre que tout le monde est concerné dans les résultats de l’équipe ainsi que la grosse débauche d’énergie.
Nos adversaires s’étaient préparés mentalement à souffrir et pensaient même l’emporter suite à leur but. Pour un beau match, il faut 2 équipes. Ce soir, c'est celle qui a fait le jeu qui l’a emporté.

Antoine Kambouaré (Entraîneur – Valenciennes) : Je suis venu aux vestiaires pour voir Joël Bats, Greg Coupet et Nino Wiltord, que j’apprécie beaucoup.
Ce sont nos adversaires sur le terrain mais on est fier de ce qu’ils font dans notre championnat. Je leur souhaite d’aller loin et de soulever la Ligue des Champions.
Ce soir, ils ont douté mais n’ont jamais renoncé. Félicitations pour cette ténacité, cette volonté ! C’est le propre des grandes équipes que de se battre tel qu’ils l’ont fait ce soir pour renverser une situation. Tant que l’arbitre n’a pas sifflé, il faut se battre, on l’avait vu contre le PSG où l’OL était revenu au score en fin de partie grâce notamment à un doublé de Nino. On était averti. C’est vraiment une grande équipe.

Cris : Mon but ? Le ballon était très haut… Vraiment haut. Je suis allé le chercher le plus haut possible.
Ce fut un match difficile car les 10 joueurs adverses étaient repliés devant leur gardien. On a cherché le but pendant 90 minutes, c’est vraiment éprouvant. Notre premier but nous a donné beaucoup de confiance, et Squillaci termine le boulot.

Sébastien Squillaci : Ce fut difficile mais on ne retient que les 3 points ce soir. Le but ? John Carew saute avec Penneteau, ce dernier relâche le ballon et avec beaucoup de réussite et de chance, mon lob finit au fond des filets. Nous n’avons pas su trouver une ouverture dans le jeu mais sur coups de pied arrêtés ce soir.
Nous avons fait preuve d’un grand mental pour ne rien lâcher. Nous n’avons pas été surpris par leur jeu car nous nous attendions à les voir tous défendre et compter sur la vitesse de Savidan en attaque. Il fallait vite marquer pour se faciliter la tache mais nous n’y sommes pas parvenu.
Il n’y pas eu de place pour le doute tant que l’arbitre n’avait pas sifflé. Une bonne équipe ne perd jamais 2 fois, preuve à l’appui !
Sur le même thème