masculins / Real Madrid 2 - OL 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 21 novembre 2006 à 23:49 par BV

Réactions après la rencontre entre le Real Madrid et l'OL.

Grégory Coupet : C’est un bon résultat, même si on aurait préféré tenir la victoire. On aurait pu mieux finir. La pression que mettent de tels joueurs est à prendre en compte. Ils attaquaient à 4 ou 5. Je pense que pour les téléspectateurs, ce fut un grand match.
On a mieux géré cette rencontre que l’an dernier. Ils ont de bons tireurs de coups de pied arrêté. Cela leur simplifie les choses. Pour nous c’est plus difficile de défendre sur ce type de phases mais la grande satisfaction, c’est qu’on a répondu présents dans le jeu.
Concernant le penalty, les gens de Charbonnière qui ont prié ont fait la différence.
John Carew ? Il a été énorme. On aurait dit un (all) Black. Il est bien trop souvent pénalisé car il est trop costaud.

Eric Abidal : Ce soir, on avait la chance de mener au score. On est tout de même content de repartir avec ce nul. On reste premiers au classement. C’est important pour la suite car cela nous permettra de recevoir en huitièmes de finale. On fait partie des gros d’Europe. Dans la suite de la compétition, on cherchera désormais à repartir avec la victoire.
Ce soir, John a eu la chance de tomber contre des défenseurs qui aimaient la lutte. On retrouve le John Carew qu’on a connu lors de son arrivée à l’OL.

Jean-Michel Aulas : C’est une grande satisfaction. Le Real Madrid ne voulait pas lâcher des points dans son stade. Il a fallu un grand OL, très créatif en première mi-temps, pour partager les points. Avec un peu plus de réussite en première mi-temps, l’addition aurait pu être très lourde.
On conserve la première place du groupe. C’est indispensable car on sait qu’il vaut mieux recevoir en second lors de ces 8e de finale. L’objectif est donc atteint. C’est vraiment un début de championnat et de champions league absolument extraordinaire que réalisent les joueurs. Il faut se rappeler qu’on avait 4-5 joueurs de très haut niveau absents ce soir. On avait quand même une équipe très bien organisée et très efficace pour mettre en danger le Real et mener 2 à 0 ici.
L’aspect tactique de l’équipe m’a plu. On a vu une équipe mise en place pour gêner le Real Madrid. Après, on a vu une intensité et une lucidité de la part des joueurs pour résister à la furia du Real Madrid. On a vu non seulement de très grands joueurs mais également une très grande équipe. John Carew ? Sur ce qu’on a vu ce soir, il fut le grand bonhomme du match. Se faire applaudir comme il l’a été par tout le stade de Bernabeu, c’est un honneur que peu de joueurs ont eu. Ce qu’il a fait pendant 90 minutes est exceptionnel.
Bravo à Greg (Coupet) qui a fait un arrêt de classe mondiale sur le penalty.
L’équipe ce soir était remarquablement organisée, dirigée par un Gérard Houllier au sommet de son art, qui a su mettre en échec la tactique de Capello. On ne peut que lui tirer un grand coup de chapeau ainsi qu’à toute l’équipe qui a réalisé un match parfait, a délivré une copie extraordinaire en particulier en première mi-temps. On a mis en difficulté le Real Madrid comme rarement sur sa pelouse. Pour l’avenir, cela donne des espérances considérables. On est dans le plan de marche qui doit nous amener à jouer les huitièmes de finale, puis les quarts et les demies peut-être… en tous cas d’essayer d’aller au bout.

Patrice Bergues : Ce fut un très bon match de la part des 2 équipes, un match spectaculaire. On aurait dû atteindre la mi-temps sur un score de 2 buts à 0. En seconde période, on a tenté de conserver le résultat. On a montré que nous étions capables de voyager. Le Real va mieux. On est donc satisfaits de cette première place. L’objectif est rempli en Ligue des Champions. Il nous reste à continuer en championnat et en coupe de la Ligue contre Nancy.
On sait que de temps en temps on a des périodes de moins bien mais même dans ces périodes là, on arrive à gagner les matchs pendant que les autres perdent. C’est là toute la différence. Les joueurs ont la faculté de se surpasser et d’être présents dans les grands rendez vous. C’est un point très important.
Plus que de rester invaincus, le point important, c’est de montrer qu’on peut réaliser des résultats à l’extérieur et de marquer loin de Gerland car lors d’un huitième ou d’un quart, on sait que ce sera très important.
Le nouveau joueur est arrivé avant le mercato. Lorsqu’on est rentré dans les vestiaires, les autres joueurs ont dit : « ça y est le nouveau John est arrivé ». On est tous très contents pour lui. Il a traversé des périodes difficiles. On sentait depuis plusieurs semaines qu’il était sur une bonne dynamique. Ce soir, il a éclaboussé la rencontre de tout son talent. On voudrait qu’il soit le plus souvent comme ça. Il nous promis qu’il allait confirmer ça.
Concernant Djila Diarra. C’est quelqu’un d’adorable. Ce soir il était de l’autre côté mais il y avait encore de signes de complicité y compris sur le terrain au plus fort de la bagarre. C’est Djila : quelqu’un de formidable et un joueur de talent dont le Real a bien besoin.

François Clerc : Les spectateurs ont dû se régaler. On ramène un bon match nul. Il est important car il nous permet de finir premiers de notre groupe et ainsi recevoir au match retour.
On savait que le Real allait tout faire pour l’emporter. On a bien débuté la rencontre, ce qui nous a permis de mener 2 buts à 0. Nous encaissons ce premier but en fin de mi-temps. C’est dommage. En seconde, ils poussent. Le talent de Greg (Coupet) nous permet de repartir avec le match nul.

Retrouvez toutes les réactions en vidéo sur OLWEB Premium.
Sur le même thème