masculins / OL 1 - Nice 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 27 janvier 2007 à 23:00 par SR & BV

Réactions après la rencontre entre l'OL et Nice.

Rémi Garde : Au niveau comptable on prend un coup de mou ce soir. Nice a montré une autre valeur que l’indique son classement. Je suis déçu pour les joueurs qui méritaient mieux. On a eu beaucoup de malchance.On a eu pas mal d’occasions en seconde mi-temps.
Il y a eu des similitudes dans l‘envie mais il nous manque simplement de la réussite. Il nous manque la puissance pour passer nos adversaires. On savait que l’on allait avoir à connaître une période difficile, on ne pensait pas qu’elle durerait autant. On continue les efforts.
On devra se reprendre dans une ambiance assez hostile à Marseille mais c’est dans ces moments là que les joueurs montrent un peu plus de réussite.

Florent Balmont : On avait envie de prendre un point ou plus mais on est très contents de ce match nul contre Lyon.
Cela fait 4-5 ans que je suis dans le bain de la L1, maintenant je fais uniquement mon job. On fait tous des efforts, sans fermer le jeu, pour grappiller quelques places au classement. On a fait notre maximum ce soir, cela a été difficile sur la fin car cette équipe a de la ressource. Je ne me fais pas de souci pour cette belle équipe. Des contreperformances, cela arrive à tous. Je les suis à l’écran en Champions League, c’est une équipe qui fait plaisir à voir jouer.

Milan Baros : On aurait pu marquer beaucoup plus de buts. Le but ? Sidney élimine efficacement deux, puis trois adversaires avant m’offrir un caviar, pas difficile à mettre. C'est dommage qu'il ne nous offre pas la victoire.
Le terrain est très souple, pas très mou, fatiguant mais pour nous comme pour eux, on ne peut pas prendre le terrain comme excuse ce soir.

Patrice Bergues : Cela fait un moment que c’est dur. Au niveau de la qualité des efforts, on n’a rien à reprocher aux joueurs. Il nous a manqué de la réussite. La confiance est un petit peu partie. Le penalty est à l’image de notre manque de réalisme. Il faut continuer à travailler. En ce moment, on paie cash chaque erreur. On n’arrive pas à être réalistes malgré notre domination.

Gérard Houllier : Les équipes qui viennent ici n’ont rien à perdre. On est plus entreprenants que nos adversaires mais malheureusement notre domination est trop stérile. Dans le championnat, il y a toujours des périodes plus difficiles. Je savais que le championnat n’était pas fini. De plus, quand on est leader, on ne nous pardonne rien. Il faut s’accrocher. Le prochain match sera à Marseille. Je ne sais pas si cela tombe bien. On verra après le match.

Jean-Michel Aulas :
C’est une période qui souvent, ne nous réussit pas. L’an dernier, on avait déjà éprouvé des difficultés durant cette période. Il faut rester solidaires et sereins. Je pense que l’on va réagir, que tout le monde va se remobiliser. Durant ce mois de janvier, il y avait 4 matchs importants en coupe. On en a gagné 3. Il reste celui de mercredi à Marseille. Celui-ci est déterminant.
L’une des bonnes nouvelles de la soirée, c’est le bon match de Milan Baros. Il faut capitaliser sur ces bonnes nouvelles. A un moment donné, cela va repartir. Il faut courber l’échine avant de repartir. Je ne suis pas inquiet.
Je suis un peu irrité de ne pas tout gagner mais à un moment donné, c’est peut-être un mal pour un bien.
Concernant l’entrée en bourse, il s’agit d’un projet d’entreprise qui va servir l’OL et lui permettre de se rapprocher des autres grands clubs européens. Il fallait avoir les moyens de ses ambitions. C’est un travail de 6 ans. Cela a été un grand succès tant sur le plan financier que sur le plan médiatique. On va être exemplaires dans la gestion de ce projet.

Juninho : Ce soir, on fait match nul, on ne renoue pas avec la victoire, même si beaucoup croyaient que cette rencontre face à Nice serait plus facile que nos matchs face à Toulouse ou Bordeaux. Le foot est passionnant pour cela, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver ! Ce soir, on perd tous ensemble, et on va tous faire le nécessaire pour ramener un bon résultat de notre prochaine rencontre. C’est normal d’être déçus, nous vous avions habitué à la victoire lors de notre première partie de saison, en championnat comme en Champions League. Un coup de moins bien, cela arrive. L’essentiel est de ne pas perdre trop de points sur nos poursuivants car notre calendrier de cette deuxième partie de saison est chargé.
Un déclic contre Marseille ? Je ne pense pas qu’un bon résultat là-bas puisse être immédiatement synonyme de déclic car pour nous, le prochain match est toujours le plus important. C’est juste une période difficile qu’il faut que l’on assume ensemble. Ce sera un gros match. Eux ont perdu cet après-midi et souhaiteront relever la tête contre nous. Cette équipe mise beaucoup sur la Coupe de France, alors que le meilleur gagne… et que le meilleur soit Lyon.

Retrouvez toutes les réactions en vidéo sur OLWEB PREMIUM
Sur le même thème