masculins / Lille 1 - OL 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 16 février 2007 à 23:26 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre Lille et l'OL.

Gérard Houllier : En termes de caractère, c’est ce que j’attendais car en termes de jeu, on pouvait faire beaucoup mieux. Je comprends la douleur des Lillois. Cela nous était arrivé à Marseille ou contre Troyes. Ils avaient eu une seule occasion… et puis il y eut cet exploit à la fin. Cela peut-être un tournant du championnat. Lille est une équipe difficile à jouer. Le mérite de mon équipe c’est d’avoir su pratiquer un autre football. Ce n’est pas très académique et pas très beau mais sur l’ensemble de la partie, ils n’ont pas eu beaucoup d’occasions.

Toto Squillaci : On est content. Cela nous permet d’arracher les 3 points. On n’a pas concédé trop d’occasions. On savait que ce serait difficile, que l’on allait avoir du mal face à une bonne équipe lilloise. Cela ne fut pas facile mais on est parvenu à accrocher cette victoire qui nous fait du bien avant d’aller à Rome. On a encore montré que l’on a un gros mental. C’est là qu’on voit les bonnes équipes. Même si on n’a pas été transcendants, on arrache les 3 points.

Patrice Bergues : Le but de Fred est splendide. Cela fait un moment que Fred travaille après les entraînements. Moralement, il revient depuis une quinzaine de jours. Comme tout le monde après une blessure, il a mis du temps à revenir mais il est désormais revenu au niveau auquel on l’a connu en début de saison. On disait avant le match que l’on avait besoin de confirmer notre succès contre Lorient. Dans le jeu, on n’a pas été terribles mais le mental est revenu. Cette habitude de ne pas lâcher également. Les joueurs ont chassé les mauvais esprits. Sur le coup franc, on a senti que Fred prenait les choses en main et voulait vraiment frapper. On sent là le buteur. On dédie ce but à Juni.

François Clerc : On a réussi à faire la différence dans les derniers instants pour ramener une victoire très importante de Lille. On savait que cela n’allait pas être un match facile mais grâce au mental et à notre envie, on a réussi à faire la différence. Après le but, on a plus poussé tout en restant solides. Fred a mis ce joli but qui nous permet de revenir dans le match puis de faire la différence sur une de nos forces, les coups de pied arrêtés. C’est une victoire très importante pour le titre et le championnat. Cela nous met dans de bonnes conditions pour le match qui nous attend mercredi. C’est de bon augure pour la suite.

Eric Abidal : Sur la fin on a été réalistes. On a eu une bonne occasion avec le coup franc de Fred et une demie sur le but de Toto. Cela nous a permis de prendre les 3 points. On n’était pas sur une bonne passe. On savait que c’est une équipe qui joue bien. Ce soir, on a retrouvé notre rigueur défensive et notre envie supérieure de gagner. On ne lâche rien. Dans les têtes, on n’était pas battus. Après leur but, ils se sont installés dans un confort. Cela nous a permis de relever la tête et d’y croire. A Rome, ce sera peut-être un contexte et une ambiance différents. Il faudra faire un match solide. Il faudra faire un bon résultat pour rester dans un confort à domicile.

Jean-Michel Aulas : Dans les moments plus difficiles, j’ai toujours gardé le sourire et la confiance dans ce groupe formidable. Il a fait ce soir ce que l’on attendait et a su avec ses qualités arriver à l’objectif. Ce soir c’était un match qui comptait beaucoup pour le championnat car on a 18 points d’avance sur Lille et beaucoup pour la dynamique qui est impulsée.
Le scénario de ce soir avait été écrit par Gérard (Houllier) avant. Il voulait redonner à son équipe la confiance défensive et il a demandé aux joueurs de ne pas jouer pendant le temps qu’il fallait. On n’aurait pas dû prendre de but. Mais dès que l’on encaissé ce but, il a changé son fusil d’épaule et il a fait entrer les bons joueurs au bon endroit. C’était une volonté tactique de fermer le jeu, de résister, de montrer que l’on pouvait jouer dans cette organisation tactique car en coupe d’Europe, il faudra quelque fois à l’extérieur avoir cette approche. Il ne faut pas analyser les choses dans l’absolu mais les regarder avec la perspective de ce qui a été demandé aux joueurs qui l’ont fait formidablement. Il ne faut surtout pas faire d’approche restrictive. Gagner ici à Lille en jouant bien ou en jouant mal est très difficile. Mais je vous le concède : on peut encore mieux jouer.

Retrouvez toutes les réactions en vidéo sur OLWEB PREMIUM.
Sur le même thème