masculins / OL 0 - AS Rome 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 06 mars 2007 à 23:28 par SR

Toutes les réactions après l'élimination de l'Olympique Lyonnais de la Ligue des Champions

Pierre Laigle : Perdre 2-0 à domicile sans avoir marqué le moindre but à l’aller est vraiment une grosse déception. Sur l’ensemble des deux rencontres, il n’y a rien à dire, la Roma a pas mal maitrisé le match et s’est montrée très réaliste. Les Romains étaient bien plus costauds et physiques que nous ce soir. Ce but de Totti arrive très vite et a considérablement compliqué la tâche des Gones. On n’a pas vu une bonne équipe de Lyon. Fred était beaucoup trop esseulé devant.

Sidney Govou : C’est une grosse déception d’arrêter l’aventure ici. On est tombé sur une bonne équipe italienne. Il nous a manqué de l’allant offensif, celui qui nous a fait gagner le derby. On ne se trouvait pas devant la défense romaine qui a été impeccable ce soir. On n’a pas su passer la vitesse supérieure quand il le fallait. Lorsqu'on pensait l’avoir fait, ils nous ont mis le deuxième coup de couteau. On attendait beaucoup de cette compétition, c’est dommage.

Rémi Garde : On savait que l’on jouait contre une très belle équipe de la Roma.
Sur le match de ce soir on a eu des difficultés à mettre notre jeu en place. L’AS Roma a remarquablement bien défendue et fait preuve de beaucoup de rigueur dans leur jeu. Ils ont parfaitement bien quadrillé le terrain et on manié le contre à merveille. Il aurait fallu beaucoup plus de disponibilité…
On était très bien en automne dernier et on a un peu de mal à se remettre en route. On n’a pas retrouvé le jeu et la réussite qu’il fallait. La Roma à démontré qu’il avait une vrai belle équipe qui va de l’avant. C’était le scénario idéal pour eux.

Gérard Houllier : La Roma à bien profité de nos 2 erreurs pour marquer et nous ont donné une leçon de réalisme et d’efficacité. C’est un échec et une déception pour nos supporters. On aurait dû leur faire plus de mal mais ces 2 buts nous ont mis devant une mission quasi-impossible. Le tournant du match est le deuxième but. A la mi-temps, on était cassés dans notre ressort à cause du deuxième but inscrit par Mancini.
On n’a pas su concrétiser nos occasions devant un très bon Doni. Après le premier but encaissé, l’équipe se livrait beaucoup plus en attaque, car on y croyait vraiment. Notre erreur tactique part d’un bon sentiment car notre montée pour marquer nous fait prendre un but en contre.
La fin de saison ? Il y a un titre et une finale de Coupe de la Ligue à gagner, beaucoup d’équipes en France aimeraient être dans notre situation. L’élimination à Marseille m’a semblé plus dure que celle-ci. On avait trop de joueurs en deçà de leur niveau habituel lors de notre sortie de la coupe de France. J’ai hâte d’être au match de dimanche… contre Marseille.

Jean-Michel Aulas : On est tombé sur une très grosse équipe de la Roma avec des techniciens mais aussi un collectif d’expérience. On savait que leurs joueurs pouvaient marquer à tout moment, cela a été le cas. C’était le pire des scénarios. La Roma a très bien joué. Il faut s’incliner contre plus fort, c’est la loi. Dans les vestiaires les joueurs étaient forcément déçus mais ils ont conscience de ne pas avoir été aussi bons que d’habitude. Il est compliqué de courir plusieurs lièvres à la fois. Le Barça et l’Inter, leader du championnat Espagnol et Italien, sont également tombés ce soir.
Il faut remettre la machine en marche dès dimanche pour le championnat qui reste notre objectif prioritaire. On va faire en sorte de se requalifier à nouveau pour cette prestigieuse compétition.

Alou Diarra : On comptait aller plus loin que l’année dernière, mais on a raté le coche ce soir. On s’attendait à une équipe très solide et très regroupée. Ils nous ont surpris et l’équipe la plus réaliste a gagné ce soir. On a manqué de lucidité sur le dernier geste, la dernière passe… à ce niveau de la compétition, on le paye cash. Il nous reste deux compétitions, on va se consacrer sur ces deux objectifs. L’OL a le mental pour rebondir.

Anthony Réveillère : C’est une défaite qui fait mal. On ne s’y attendait pas, surtout devant notre public. Ce premier but a tout changer. Il a fallu aller vers l’avant, se découvrir… On ne gérait plus ce match par la suite et la Roma en a profité. Il nous reste deux objectifs : un sixième titre historique et une finale de coupe de la Ligue. Il faut repartir de l’avant car il reste encore pas mal de matchs.

Sonny Anderson : On a eu pas mal d’occasions mais il y a des jours comme ça où l’on éprouve beaucoup de mal à trouver des solutions. Cela n’a pas été facile pour Fred. Les défenseurs adverses ont tout fait pour le déstabiliser. C’est leur jeu. Lorsque l’on regarde Totti, on ne l’a pas trop vu du match, mais il marque un but. La technique de Mancini a aussi fait la différence. Côté attaque à la Roma, ils ont fait un 100%.

Juninho : C’était un des objectifs de notre saison. Il n’y a pas grand-chose à dire. On n’a pas fait un grand match. Prendre un but en début de première mi-temps nous a exposés. Même si en seconde période, on a joué un peu mieux. C’est une désillusion. J’espère que cela va servir d’exemple pour les jeunes qui vont avoir un jour l’opportunité de gagner la Champions League. J’ai eu beaucoup de très bons moments ici. Malheureusement, mon grand objectif, c’était de gagner la Champions League. On passe à côté, on est éliminés. On est bien sûr très déçus. Depuis le début de la saison, on y croyait. On aurait pu aller loin. On est une équipe moins régulière qu’avant.
Depuis le début de l’année 2007, il n’y a pas un coupable mais on fait de mauvais matchs. Aujourd’hui tout le monde connait notre équipe. On a 13 points d’avance en championnat. On va essayer de faire le doublé. Ce que le club n’a jamais fait. Pour moi, personnellement, la fin de saison risque d’être difficile.

Retrouvez toutes les réactions en vidéo sur OLWEB PREMIUM
Sur le même thème