masculins / Nancy 0 - OL 3

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 17 mars 2007 à 22:56 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre Nancy et l'Olympique Lyonnais.

Kim Källström : Ce soir, cela s’est très bien passé. Ce fut un match très dur durant lequel on a bien défendu. On est parvenu à marquer ce deuxième, ce que l’on n’avait pas réussi à faire face à l’OM. C’était vraiment le match qu’il fallait gagner pour mettre la pression sur Lens. Ce soir, on est vraiment très contents.

« Toto » Squillaci : En première période, sur quelques situations, on a eu très chaud, mais on a répondu présent dans les duels. Quand on joue comme cela, avec cet état d’esprit, la réussite ne peut être qu’avec nous. On en avait besoin. Ce soir, on n’encaisse pas de but. C’est un point positif. On en a également marqué trois. Cela a été difficile mais on s’est serré les coudes. On a une belle avance mais à nous de continuer. C’est important pour la suite.

Patrice Bergues : Ce fut un match durant lequel il a fallu se battre et être présents dans le combat physique pendant plus d’une heure. On a eu la réussite en première mi-temps de mener 1 à 0 sur un coup de pied arrêté et de savoir résister longtemps à la "furia" nancéienne. En seconde période, on a su desserrer l’étreinte, chose qui ne nous arrivait pas toujours ces derniers temps. Les remplaçants ont de nouveau joué un rôle très important. Ils ont profité du travail des gens qui étaient avant eux sur le terrain, de façon à finir le travail. Cela a été bien fait.
Nancy est une équipe qui a besoin de points pour se maintenir. C’est une équipe qui lutte, très agressive dans le bon sens du terme. Ils nous ont empêchés de jouer et nous ont harcelés pendant une heure, une heure et quart.

Gérard Houllier : On a eu beaucoup de chance en première mi-temps. On a eu beaucoup de réussite mais la réussite va à l’équipe qui s’accroche, qui ne cède pas, qui répond présent dans les duels et tient bon. Notre seconde mi-temps fut un mélange de talent et de courage. On savait que les Nancéiens jouaient surtout les seconds ballons ou tentaient de jouer dans le dos de notre défense. Ce soir, on a été solides dans la tête et physiquement.
(Pour le titre) On a fait un pas important aujourd’hui. Je voulais garder cette avance avant le mois d’avril car je pense que le mois d’avril sera celui du sprint.

Grégory Coupet : Ce soir il y eut un investissement défensif énorme. Le score reflète notre engagement. Quand on est poussés dans nos derniers retranchements, cela ne tient pas à grand-chose. Il a fallu arriver à laisser passer l’orage et faire le dos rond. C’est dans ce type de matchs que l’on voit que le groupe est plus qu’investi.
(La 12e victoire à l’extérieur en Ligue 1). Cela prouve que le groupe est extraordinaire. La remise en cause est toujours présente. C’est tout à notre honneur.

Alou Diarra : (Concernant sa performance individuelle) Nancy est une équipe qui joue long. J’ai pu donc beaucoup m’illustrer dans le jeu aérien, un domaine dans lequel je ne me débrouille pas trop mal. Ce soir, il faut souligner notre solidité car ce n’était pas facile de résister. Il faut donc tirer un coup de chapeau à toute l’équipe qui a su résister. On sait que l’on peut marquer à n’importe quel moment. Malgré les offensives nancéiennes, on a fait preuve de solidité. C’est l’équipe la plus réaliste qui a gagné.
Ce soir, c’est un pas vers le titre. On peut maintenant préparer idéalement la finale de la Coupe de la Ligue. On veut faire le doublé. Ce serait historique. Cela mérite tous les sacrifices.

Retrouvez le meilleur des réactions en vidéo sur OLWEB PREMIUM.
Sur le même thème