masculins / OL 0 - Rennes 0

Réactions… Réactions… Réactions…

Publié le 18 avril 2007 à 21:40 par SR

Toutes les réactions tirées de l’émission « Le Bus » sur OLTV après la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais.

Grégory Coupet : La sortie de Juninho ? C’est la quatrième dimension ici. En ce moment, il y a une atmosphère spéciale mais on n’est pas triste, on n’est que champions pour la sixième fois (rire). C’est une grande fierté pour moi, j’ai été au chômage ce soir, et bien content de l’être. Les défenseurs ont vraiment été très forts ce soir. Je suis très heureux de ce titre, de cette performance qui écrase tout. Je sais le travail qu’il faut pour en arriver là, le dur labeur d’une saison.

Gérard Houllier : Ca va très très bien. On avait un contrat de gagner 4 points sur les deux derniers, c’est fait, donc on est champion ! Si on vous aviez dit en début de championnat qu’on l’emporterait à six journées de la fin, vous auriez signé. Gagner un 6ème titre est quelque chose de prodigieux. C’est un parcours extraordinaire. On n’a perdu que 4 fois durant ce championnat. Réalisé ! J’ai été un peu déçu des sifflets à la fin, mais les supporters aussi ont droit à un peu de lassitude, de fatigue. On joue moins bien ? Mais ce sont des joueurs, pas des machines. Déçu de la Champions League ? Mais cette compétition est une roulette russe. On fera la fête durant les prochains matches. Je rendrai hommage à Claudio (Caçapa) lors du dernier match contre Nantes. Il le mérite, il nous quitte mais c’est tout de même le capitaine.

Jean-Michel Aulas : Atmosphère étrange mais compréhensible ce soir. Le pourcentage de chances que nous soyons champions est immense mais il faudrait prendre encore un point. Par respect pour les adversaires et pour le jeu, il faut encore patienter. On a vu une équipe un peu fatiguée mais nos adversaires aussi l’étaient. Rennes défend vraiment bien, il presse sur l’ensemble du dispositif adverse et il nous manquait un peu de carburant pour être plus efficaces encore. On fait donc match nul, contrairement à l’an passé où nous avions plié 4-1. Il faut continuer à travailler et patienter encore un peu.
Les journalistes répandent un certains nombres d’idées et colportent que le reste du championnat va être long, mais il ne faut pas sous-estimer les joueurs qui ont un bon esprit de compétitivité, il faut les respecter, eux, et le public. Ce sera formidable de jouer encore 6 matchs en sachant que l’on soulèvera le trophée en fin de saison. On va honorer ce titre jusqu’au bout. Ce soir on a 70 points, regardez l’an passé, on ne les avait pas et pourtant la fin de saison n’était pas ennuyante. Il faut continuer à supporter l’équipe et je l’espère, dès ce week-end, on fera la fête avec nos supporters. Il y a une fatigue, une lassitude, mais pas uniquement chez nous. Rennes a semblé manqué de panache ce soir.

Rémi Garde : Je suis content même si un petit doute persiste encore. Un petit but manque pour que la fête soit complète. Ce serait différent si on inversait les deux parties de saison. On a tout de même bien contrôlé la rencontre face à des Rennais qui jouent pour une place européenne. Ils n’ont tiré qu’à 4 reprises sur le but de Grégory Coupet. Il ne faut pas sous-estimer notre jeu ce soir.

Pierre Dréossi : Satisfait, bien sûr, vu nos problèmes d’effectifs dans le secteur défensif, je suis satisfait. Je pense que l’on ne méritait pas plus car nous n'avions pas les possibilités de bousculer Lyon. On avait la volonté de jouer en contre mais nous ne sommes pas parvenus à déséquilibrer les Lyonnais. Le 0-0 est donc le meilleur score que l’on peut tirer de ce match. J’espère que l’on prendra des points samedi, contre Toulouse.

Anthony Réveillère : On se considère comme champions même si j’aurais souhaité faire la fête avec le public ce soir. Ce n’est que partie remise. La grande fête se fera après la rencontre face à Nantes. Il fallait être prudent ce soir. On n'a pas inscrit de but mais nous n’en avons pas pris non plus. On redoutait leurs 3 attaquants, ce n’était pas une mince affaire. On souhaite maintenant terminer le championnat en beauté.

Patrice Bergues : Face à une équipe qui est venu chercher un point, il nous manque un exploit, un but…Ce fut un match difficile pour les attaquants avec très peu d’espaces pour jouer. On a eu du mal à trouver nos attaquants même si Hatem (Ben Arfa) a réussi pas mal de bonnes choses de son côté… en vain. C’est peut-être frustrant pour les supporters d’avoir vu un match de ce style là mais aujourd’hui peu d’équipes veulent produire du jeu, c’est un choix d’entraîneur. On a vu beaucoup de 0-0 (8) la semaine dernière et de notre côté, on n’avait pas les jambes pour faire autrement.

Kim Källström : On est champions. C’est un beau parcours, on s’est battu pendant longtemps pour décrocher ce titre. Rennes est venu pour défendre et n’oublions pas qu’ils ont la deuxième meilleure défense au classement. On a mis de la folie en fin de rencontre pour essayer de marquer ce petit but qui officialiserait le trophée.

Hatem Ben Arfa : On est fatigués. On a joué dimanche donc cela a pesé sur nos jambes en fin de rencontre. Nous sommes champions dans l’esprit puisque l’on a confiance en notre équipe. On le fêtera lors des prochaines rencontres. Quant à Greg (Coupet), lui, s’est vraiment ennuyé ce soir.

Sur le même thème