masculins / AJA 0 - OL 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 22 avril 2007 à 20:26 par SR

Toutes les réactions suite à la rencontre entre l'AJA et l'OL.

Hatem Ben Arfa : Le jeu était fermé ce soir. On a joué pour gagner face à une équipe qui jouait pour ne pas perdre. On est champion, on va bien le fêter à Gerland dès notre prochain match.

Florian Maurice : Par un manque de moyen, sur une fin de championnat, j’ai trouvé les auxerrois un peu craintif. Ils ne sont pas allés de l’avant. Le match n’a pas eu lieu et Sorin, en face, a bien fait le boulot. On a manqué d’efficacité côté lyonnais.

Remi Garde : Auxerre ne s’est pas livré, ce qui a donné un match soporifique par moment. On comprend que notre équipe est équipe très difficile à jouer. Il était compliqué de récupérer le ballon dans le pied de nos joueurs. Enfin, il ne faut pas être plus royaliste que le roi. On a récupérer quelques valeurs que l’on avait perdu il n’y a pas longtemps. C’est déjà pas mal.

Grégory Coupet : Objectif important de ne pas prendre de but, pour nous tenir en haleine le plus longtemps possible. Malgré les apparences, j’ai eu du boulot ce soir. Si vous ne me croyez pas, vous constaterez lorsque l’OL aura un autre gardien du boulot réalisé.

Philippe Violeau : Le match aurait pu être complètement différent si l’OL avait marqué sur cette belle occasion de Baros. Le match n’a pas eu lieu comme l’a dit Flo Maurice.
Pour moi, le premier titre reste fabuleux. Cette remontée, ce dernier match contre Lens… Personne ne pouvait nous arrêter ce jour là ! Cela reste mon plus beau souvenir. A l’époque on avait moins de qualité que l’équipe d’aujourd’hui, mais il y avait une bonne équipe, des copains quoi. On a toujours le même plaisir de s’appeler, de prendre des nouvelles… de vrais amis. C’est une vraie force.

Patrick Müller : On mérite plus qu’un match nul ce soir. On a été assez bon en nous procurant quelques occasions, sans prendre de but. Après le titre gagné hier, on voulait faire un bon match ce soir d’autant qu’Auxerre nous a laissé le ballon. On a produit du jeu mais n’avons pas eu l’occasion d’en mettre une au fond. Pour moi, ce fut un vrai plaisir de jouer avec mes coéquipiers. Avec les milieux qui font un boulot extra, ce n’était pas trop compliqué. Il reste 5 matchs, on va bien terminer et resté concentré pour faire la fête jusqu’à la fin.

Sur le même thème