masculins / OL 2 - Le Mans 1

Réactions… Réactions… Réactions…

Publié le 28 avril 2007 à 23:25 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions au terme de la rencontre entre l’OL et Le Mans.

Gérard Houllier : On est heureux et surtout fiers car les joueurs ont accompli un véritable exploit. Je pense aux jeunes et à tous les joueurs comme Jérémy Toulalan, Jérémy Berthod ou Patrick Müller, qui ne nous ont pas accompagnés ce soir. J’ai beaucoup aimé la communion retrouvée entre le public et les joueurs. Cela aurait pu faire 3 – 1 ou 4 – 1 sans un superbe Yohann Pelé. On n’avait pas perdu notre envie de jouer mais contre Rennes on savait qu’un point nous suffisait. J’ai peut-être mal communiqué sur ce point.
Je suis surtout heureux pour certains joueurs qui n’avaient pas joué depuis longtemps. J’avais décidé de passer l’éponge sur certaines choses. Les joueurs ont répondu présent.
On vit pour cela : pour donner du plaisir aux gens.

Jean-Michel Aulas : On va savourer cet exploit. On a su gagner ce match mais également faire un match de qualité. Cet exploit, seul une formidable équipe a pu le réaliser.
Il faut que tout le public vienne mercredi contre Lens et Nantes.
Cette saison, on a vu des gens poindre pour détruire l’harmonie qui accompagne notre club. Ce parcours exceptionnel ne plait pas à tout le monde. Il y a des hommes exceptionnels dans cette équipe. C’est un ensemble extraordinaire qui a été bâti au cours des années. Ce soir on a envie de faire la fête mais également de travailler pour les prochaines années.
Je sais que 99% des supporters sont contents et fiers.

Robert Duverne : Ce sixième titre me fait très plaisir. Il faut continuer cette série. C’est un challenge difficile. Actuellement, le seul club capable de battre cette série, c’est Lyon.

Grégory Coupet : C’est un truc de fou. 6, ça fait un pack. On a fait du bon boulot. Le feu d’artifice est à l’image de ce que l’on a fait cette saison : très grand. C’est un truc fabuleux, extraordinaire.

Juninho : c’est formidable. On se rendra compte plus tard de ce que cela représente.

Alou Diarra : On a fait plaisir au public. On s’est libéré. C’est important de faire plaisir au public car il le mérite. Ce soir, j’ai pris du plaisir. Cela s’est bien passé car on se connait bien avec mes coéquipiers. On s’entraîne tous les jours ensemble à l’entraînement. Je suis content de la manière dont on a évolué. Mon palmarès était jusqu’alors vierge. Je suis champion de France, c’est quelque chose d’énorme.

Anthony Réveillère : Je savoure. Cette saison, j’attendais de faire une passe décisive.

Toto Squillaci : Ce soir, ça a été une belle fête. Ce n’est que du bonheur. C’est quelque chose de spécial, une grosse satisfaction.

Florent Malouda : on avait tous envie de faire un grand match car contre Rennes cela ne s’est pas bien passé avec notre public. Il y avait une incompréhension mais les choses rentrent dans l’ordre. C’est bien, on a produit du jeu, du spectacle. Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas produit une telle prestation. Ce titre on est allé le chercher. C’est quelque chose d’exceptionnel. Beaucoup d’équipes aimeraient être là où l’on est.

Kim Källtröm : Tous les joueurs viennent à Lyon pour gagner des titres et partager des grands moments comme ce soir. On a disputé un très bon match. On a largement mérité la victoire et la fête.

Fabio Santos : Il faut de la joie pour jouer au football. Ce soir il y en avait. J’ai été bien préparé physiquement et mentalement. J’avais tellement soif de jouer que j’ai tout donné. Je tiens à saluer et remercier les autres joueurs qui sont champions. Ils le méritent vraiment. Moi, je le suis à un moindre degré.
Je tiens à dire que je suis très heureux d’être à Lyon. Je veux dire merci à ce public.
Sur le même thème