masculins / PSG 1 - OL 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 05 mai 2007 à 20:44 par BV avec OLTV

Réactions après la rencontre entre le PSG et l'OL.

Jean-Michel Aulas : Dans un contexte difficile, on a fait un très bon match. Le sort ne nous a pas été très favorable. Ce but sur la fin est formidable et mérité car, à dix contre onze, on a fait le jeu la plupart du temps. On a démontré les grandes qualités du champion.
Pour les deux derniers matchs à domicile, il y a aura doublement la fête. Pour tous les supporters qui ont envie de voir quelque chose d’exceptionnel, il est prévu pour mercredi quelque chose de jamais vu. Il y aura une grande fête. Ce sera aussi de manière nostalgique le rappel du premier titre de l’Olympique Lyonnais. Il y aura donc du spectacle sur le terrain mais également après, avec une énorme surprise qui va emballer tout le monde.
Et puis il y aura ce dernier match contre Nantes qui sera la fête finale avant d’aller à l’hôtel de ville et la remise du nouveau trophée. Il faut signaler que l’ancien trophée n’aura qu’un club inscrit sur son socle puisqu’il a été créé il y a cinq ans. Il va rester à Lyon. Pour ce match contre Nantes, on aura le nouveau trophée. Puis il y aura à nouveau la fête, un feu d’artifice, et un spectacle pyrotechnique. On va faire en sorte de bien savourer ce titre extraordinaire.
Je remercie vraiment Gérard (Houllier), tout le staff et toute cette équipe car c’est un bonheur que peu d’hommes ont pu avoir et n’auront jamais.

Jean-Jacques Amprino (médecin de l’OL) : Kim Källström souffre des adducteurs. Il a au minimum une petite élongation, peut-être une petite déchirure. On fera une IRM lundi pour déterminer la nature et l’importance de la lésion. Fred souffrirait quant à lui d’une grosse entorse de la cheville gauche. Difficile de donner l’importance de la blessure. On va lui faire passer des examens pour savoir s’il n’y a pas d’arrachement osseux ou ligamentaire. Il a eu très mal.

Paul Le Guen : Je suis déçu par le scénario. C’est rageant car on avait l’impression de tenir les trois points. On va se contenter de ce bon point qui va nous être utile. C’est un bon point de pris. On ne s’y est pas trop mal pris. On a fait ce que l’on savait faire par rapport à la valeur de l’adversaire car l’OL nous a été supérieur. On aurait pu être sauvés si l’OL nous avait laissés tranquilles jusqu’au bout.

Gérard Houllier : On n’a pas lâché. Le PSG en voulait mais ce n’est pas un hold-up car on s’est créé pas mal d’occasions. Le match nul est mérité. Les joueurs méritent un grand coup de chapeau. J’ai ainsi changé six joueurs par rapport au match contre Le Mans. Il faut souligner que l’on n’a pas perdu un match depuis notre élimination de la Ligue des Champions.

Patrice Bergues : On est soulagés car perdre ce match un but à zéro aurait été dur à avaler. On méritait cette égalisation. On a fait le jeu. Ils étaient à onze. On dominait sans marquer mais il y a eu une morale dans ce match. On a prouvé à tout le monde que l’on a toujours cette envie de ne pas perdre et de faire du jeu.

Sébastien Squillaci : Egaliser dans les arrêts de jeu c’est bien. On le mérite car on a produit du jeu, contre une bonne équipe de Paris bien regroupée en défense. On a eu de la réussite mais c’est une bonne chose pour nous.

Yves Colleu : C’est la première fois que l’on a l’occasion de jouer contre notre ancien club. C’est une situation particulière. L’enjeu l’a un peu emporté sur le plaisir. Le résultat est logique. Les Lyonnais ont eu la maîtrise du ballon et nous ont été supérieurs. L’OL est une équipe capable de renverser des situations désespérantes, même à quelques minutes de la fin du match.

Rémy Vercoutre : Il y a pas mal d’anciens Lyonnais en face. On discute, c’est sympa. Cela faisait longtemps que Juninho n’avait pas marqué un but. Cela va lui faire du bien. Leur coach nous connait bien, c’est plus facile pour lui de nous contrer. On s’attendait à un match difficile, on l’a eu. Quelque part, ce match nul nous va bien. Tout le monde est content.
Sur le même thème