masculins / OL 3 - FCNA 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 26 mai 2007 à 22:59 par SR & BV avec OLTV

Toutes les réactions des Champions...

Patrick Müller : C’est magique de vivre ça, depuis 6 ans maintenant pour certains. C’est vraiment merveilleux de faire la fête avec les supporters. Je suis content d’être revenu à Lyon, il y a tout ce qu'il faut pour moi ici. Je joue un peu moins mais c’est la loi du foot. J’ai croisé Claudio sur la pelouse, lors de sa sortie, il y avait beaucoup d’émotion. Je lui souhaite bonne chance pour la suite.

Jean-Michel Aulas : C’est formidable, on apprécie d’autant plus quand on repense à la difficulté que cela représente. La période des transferts va commencer et la plus belle des récompenses est de savoir que les joueurs viennent ici pour leur talent, mais aussi pour gagner ce trophée. Il est aussi important de jouer la Champions League chaque année. On va se préparer pour bien la jouer la saison prochaine et également pour le challenge que représente le 7ème titre.
Claudio ? Il y a beaucoup de nostalgie ce soir... Le capitaine et le coach nous quittent. Il y a des arrivées, des départs, c’est le football.

Claudio Caçapa : Je viens de passer un super moment, vraiment émouvant… Normalement, avant chaque match, je fais la sieste l’après midi pour être dans les meilleures conditions le soir. Aujourd’hui, je n’ai pas réussi à trouver le sommeil. Je garde ce dernier match avec moi, dans ma tête, pour toute la vie. Le soutien du public, de mes partenaires, du staff, de mes amis… cette ville, cette équipe… cela compte beaucoup pour moi. C’est écrit sur le t-shirt, l’Olympique Lyonnais est une formidable raison d’être heureux.

Florent Malouda : Ce doublé me rappelle un certain soir avec un autre maillot. On voulait que la fête soit belle. J’aurais souhaité un penalty pour Claudio, mais je n’ai pas pu. C’est un homme charismatique, il apporte beaucoup. Il va manquer à l’équipe, surtout sur le plan humain.
Le futur ? « Il faut laisser parler les gens » comme dit la chanson créole. On est contents de cette saison, ce n’était pas évident.

Gérard Houllier : Le haut niveau doit apporter des résultats mais aussi du spectacle. Des moments forts ? J’en ai beaucoup. J’ai passé deux années exceptionnelles. Je dis merci et je rends hommage à tous mes joueurs, en particulier à ceux qui se sont montrés solidaires et forts mentalement, c'est-à-dire ceux qui n’ont pas beaucoup joué, comme Jérémy Berthod…

Juninho : J’ai à chaque fois encore plus de plaisir. Abdel, le staff médical, Didier et Catherine Rajat, Fred puis Pierre, l’attaché de presse, Robert Duverne, Joël Bats… Il y a beaucoup de monde avec nous, il faut leur dire un grand merci. J’ai oublié OLTV ! Claudio a fait son 10ème match ce soir, son contrat peut-être renouvelé ? Il s’en va, c’est vraiment dommage, rendons lui hommage.

Jérémy Toulalan : Je suis triste pour les joueurs, pour les supporters et pour les salariés nantais. Je connais bien Frédéric Da Rocha et Nicolas Savinaud. J’espère qu’ils vont vite remonter.
Et je suis content d’être champion de France. Ce soir, il y a eu de belles émotions dont la sortie de Claudio Caçapa. C’est quelque chose d’exceptionnel. Le titre de champion de France est le plus beau titre que l’on puisse recevoir avec la Ligue des Champions.
De tous les matchs que l’on a joués cette saison, j’ai bien aimé celui que l’on a gagné à Marseille car il y a eu des buts et du jeu.

Patrice Bergues : Ce fut un match ouvert. Il y avait de la qualité, de l’envie. De la qualité technique, de beaux buts et une belle victoire. Cela finit bien la saison. Il y a eu beaucoup d’émotions. C’est une page qui se tourne. J’ai vécu deux saisons pleines avec de bons moments.
Cette saison, le scénario s’est un peu retourné contre nous avec ces 50 points remportés lors de la première partie de saison. La qualité humaine et de jeu de ce groupe est extraordinaire. J’ai de mon coté pris beaucoup de plaisir à travailler dans ce groupe là.
Je pars mais l’histoire continue. Les hommes passent mais ce club est amené à gagner les trophées les plus grands. Il y a une âme dans cette équipe. Ce fut un grand bonheur d’avoir connu tout ca.
En venant à Lyon, je sortais d'une période difficile. Venir ici m'a redonné de la confiance, le goût de la victoire et du terrain. Pour moi, ce sont deux années qui resteront marquées à jamais. Je remercie tous les gens du club avec lequel j’ai travaillé, joueurs et président, ou gens d'OLTV avec lesquels j'ai passé des moments très, très agréables, des gens avec lesquels il y avait une grande complicité. Ce fut toujours un réel plaisir de participer à vos émissions. Dans ce club, il y a des gens riches de plein de choses. Avoir connu ces gens pour moi est un grand bonheur.

Grégory Coupet : C’est du bonheur, un vrai plaisir. On espère repartir pour cinq ans.
Ce soir, Nantes a joué le jeu. Il y a eu pas mal d’espaces. Cela a donné un match plaisant avec beaucoup d’occasions de buts.
Ce soir, la chose principale c’était de fêter le départ de Claudio, un homme extraordinaire, un bel exemple. Concernant mon cas personnel, on en discute. A 34 ans, j’aspire à avoir un contrat de trois ans sans conditions. On est en train de discuter.

Claudio Caçapa : J’ai pris la décision de partir mais peut-être que dans l’avenir, je ferai comme Patrick Müller…
6 ans et demi, c’est une vie. Comme je le dis souvent, je suis resté quatre ans dans mon clu formateur. J’ai connu beaucoup de joies et beaucoup d’amitiés ici. Il y a un temps pour tout : pour arriver et pour partir.

Sur le même thème